En double FIL

MUSIQUES | La saison Gaga Jazz cloturera l’année 2012 lors d’un double concert avec notamment Alex Stuart Quartet, dimanche 9 decembre au fil, dans le cadre du Festival National Jazz en Scènes. Niko Rodamel

Niko Rodamel | Mercredi 21 novembre 2012

Photo : Karl Morisset (photo couleur) Vivek Mukherjee (photo N et B)


La Fédération des Scènes de Jazz et de musiques improvisées (FSJ pour les intimes) renouvelle pour la quatorzième année consécutive son festival annuel. Etalé sur quatre jours, ce ne sont pas moins de vingt-huit double-plateaux qui seront proposés sur les scènes adhérentes au réseau, de Lille à Toulouse, de Brest à Genève en passant bien sûr par Saint-Etienne. C'est donc dans ce cadre-là que l'association Gaga Jazz alignera deux formations (pour le prix d'une) le 9 décembre prochain au FIL. La soirée débutera dare-dare avec le Daniel Jeand'heur Quartet B12. Le batteur (membre par ailleurs du groupe jazz-rock-façon-Magma One Shot) s'est entouré de Boris Blanchet (saxophone), Benoît Alziary (vibraphone) et Basile Mouton (contrebasse) pour former ce quartet-laboratoire. Les compositions du leader offrent à ses comparses un jubilatoire terrain de jeu où la libre improvisation peut laisser éclater le talent et le bagage de chacun des musiciens. Décollage garanti ! Mais…

Y a-t-il un Stuart dans l'avion ?

Deuxième partie de soirée avec le quartet du guitariste australien Alex Stuart : attention, pépite ! Après un premier album enregistré à Sydney, le musicien s'installe à Paris en 2005 où il se produira régulièrement en clubs avant de monter son actuelle formation, The Alex Stuart Quartet. Toujours dans les bacs, je ne peux que vous recommander l'écoute de Around, sorti en 2010 et aussitôt estampillé « Révélation! » par le magazine bicéphale Jazz Magazine / Jazzman. La musique de Stuart est un savant cocktail d'influences à priori éclectiques, inspirée à la fois par le jazz moderne d'un Mehldau ou d'un Frisell, le rock de Radiohead, mais aussi par l'Afrique, l'Asie ou l'Amérique Latine. Le guitariste avoue aussi une certaine attirance pour l'Inde où, après avoir vécu une résidence en 2009 auprès du maître sarodiste Anindya Banerjee, il donnera une série de concerts l'année suivante. Le mariage des mélodies et des rythmes puisés aux quatre coins de la planète donne au final une musique généreuse, limpide, riche et finement ciselée. Le quartet mérite amplement le titre « Révélation 2011 » obtenu lors du prestigieux festival  Jazz à Juan. Autour de la guitare d'Alex Stuart, nous retrouverons sur scène Guillaume Perret au saxophone, Yoann Serra à la batterie et notre fierté locale, Jérôme Regard à la contrebasse.

Alex Stuart Quartet, Daniel Jeand'heur Quartet B12
Le Fil, 20 bd Thiers à Saint-Etienne
Dimanche 9 décembre 2012, 18h

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter