Le Monde selon Todd

Essai | Pourquoi le monde d'aujourd'hui est-il si foncièrement inégalitaire ? De quoi demain sera-t-il fait ? Pour tenter de répondre à ces questions, Emmanuel Todd, franc-tireur des sciences sociales à la réputation polémique et aux intuitions souvent brillantes, livre avec Où en sommes-nous ? la vision anthropologique de 5000 ans d'histoire. La sienne, toujours aussi tranchée.

Stéphane Duchêne | Mardi 3 octobre 2017

Photo : © DR


D'homo sapiens à Donald Trump il n'y a peut-être qu'un tweet. C'est pourtant bien ce chemin qu'emprunte Emmanuel Todd dans sa dernière étude : Où en sommes nous ? qui dresse le constat de l'état d'un monde occidental entré dans une phase de régression (accroissement des inégalités, crise de la démocratie), en traçant une esquisse de l'histoire humaine.

Sa thèse de base : les bouleversements de nos sociétés seraient à chercher moins dans leur conscient (l'économie) que dans leur inconscient (la famille, la religion) et leur subconscient (l'éducation).

Dans ce qui est un remix de certains de ses travaux et marottes, Todd commence par revenir sur le cœur de ses recherches : la détermination des choix politiques idéologiques de nos sociétés par leurs structures familiales primitives et la manière dont celles-ci continuent d'imprégner inconsciemment nos comportements collectifs. Ça c'est pour l'inconscient.

Post-démocratie

Mais il s'agit aussi pour le démographe d'analyser les lignes de fracture induites par le progrès éducatif (la rupture entre élites de masse et peuple, à l'origine d'un dialogue impossible entre une classe dirigeante sourde et confite dans l'entre-soi et des citoyens ignorés) afin de mieux comprendre l'effet de divergence des pays les plus développés.

L'avènement de Trump comme résultat de la baisse de l'espérance de vie de l'homme blanc des classes populaires (marque d'un néo-libéralisme à bout de souffle) et reset historique ("retour" à la xénophobie compris) vers la démocratie ; l'obstination autoritariste d'une Allemagne entraînant l'Europe hors des sentiers de la démocratie libérale au service d'un processus d'organisation économique qui sert la monnaie et accroît les inégalités au sein même de l'Europe ; ou encore le Brexit (seul exemple de sursaut populaire réussi face aux ravages du néo-libéralisme).

Autant de symptômes de ce que Todd appelle la « post-démocratie » : une ère dans laquelle la vie serait aussi douce pour ceux d'en haut que difficile pour ceux d'en bas, et face à laquelle la France serait impuissante, pour ne pas dire complice car dépourvue d'autonomie. À elle, sous-entend Todd, de retrouver cette autonomie et de réconcilier élites et peuple, fut-ce de manière balbutiante comme dans « l'anglosphère », pour porter à nouveau ses valeurs fondatrices, démocratiques et égalitaires. En réinjectant de la démocratie dans le libéral.

Emmanuel Todd
Où en sommes nous - Esquisse de l'histoire humaine (Seuil)
À la Librairie Passages le mardi 10 octobre


Emmanuel Todd

Pour son livre "Où en sommes-nous?"
Librairie Passages 11 rue de Brest Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

L'Origine des Systèmes Familiaux

CONNAITRE | Comme l'écrivait Frédéric Le Play (1806-1882) «la famille crée la société à son image». Si l'on a souvent pris Todd pour un prophète, annonçant la chute du bloc (...)

Dorotée Aznar | Mardi 22 novembre 2011

L'Origine des Systèmes Familiaux

Comme l'écrivait Frédéric Le Play (1806-1882) «la famille crée la société à son image». Si l'on a souvent pris Todd pour un prophète, annonçant la chute du bloc soviétique, la fin de l'Empire américain ou les révolutions arabes, il se contente en réalité de lire dans les entrailles de la structure familiale avec son kit démographique de base : naissance, mort, mariage, alphabétisation. En tire des conclusions et en rédige des modèles, fut-ce à rebours d'une pensée dominante. Dans L'Origine des systèmes familiaux, c'est carrément à Lévi-Strauss et aux structuralistes que s'attaque, sans acrimonie mais par le prisme du constat, Emmanuel Todd. Sa thèse, étayée par 700 pages de recherches parmi plusieurs centaines de peuplades eurasiennes (un tome 2 suivra sur l'Afrique et l'Amérique), et à travers des millénaires : la famille nucléaire occidentale, type Marié, deux enfants n'est pas l'aboutissement d'un progrès ou le fruit de la civilisation. Les chasseurs-cueilleurs vivaient déjà en couple et la famille nucléaire a accompagné chacune des grandes innovations de l'humanité. Avant que ne se développe et ne se diffuse, dans le Vieux Monde (Moyen-Orient, Chine centrale), des systèmes p

Continuer à lire

Modèles familiaux : Glossaire

CONNAITRE | • La famille nucléaire : Un couple, des enfants. Une fois mariés, ceux-ci fondent des ménages indépendants et sont égaux devant leurs parents et devant l'héritage (...)

Stéphane Duchêne | Vendredi 18 novembre 2011

Modèles familiaux : Glossaire

• La famille nucléaire : Un couple, des enfants. Une fois mariés, ceux-ci fondent des ménages indépendants et sont égaux devant leurs parents et devant l'héritage (ex : Grande-Bretagne, France). • La famille souche : Un enfant est désigné comme successeur unique (souvent l'aîné masculin, pas toujours). Une fois marié, la corésidence de ce dernier avec les parents est courante (ex : Allemagne, Italie, Japon). Marque la première étape, pas toujours franchie, vers la famille patriarcale. • La famille patriarcale (patrilinéaire ou communautaire) : tous les garçons mariés restent, intégrant leurs épouses au ménage. Corésidence de trois générations sous le même toit. C'est à ce stade qu'intervient l'abaissement radical du statut de la femme (ex : Moyen-Orient, Asie centrale, Nord de l'Inde). NB : Todd dénombre 15 sous-types différents de modèles familiaux.

Continuer à lire

Le discours de la méTodd

CONNAITRE | Avec L'Origine des systèmes familiaux, vous avez parlé de coming out intellectuel...Emmanuel Todd : J'ai toujours utilisé les systèmes familiaux comme (...)

Stéphane Duchêne | Vendredi 18 novembre 2011

Le discours de la méTodd

Avec L'Origine des systèmes familiaux, vous avez parlé de coming out intellectuel...Emmanuel Todd : J'ai toujours utilisé les systèmes familiaux comme grammaire explicative, mais je n'avais jamais eu l'occasion de montrer que sur les systèmes familiaux eux-mêmes j'étais en situation d'hyper-compétence. La publication de ce livre dit aussi ce qu'est ma vie réelle : le temps que je passe à bavasser dans les médias, c'est 10% de mon temps, et ce livre les 90 % restant. Dans L'Origine..., vous dites que contrairement aux idées reçues, les formes familiales qu'on pensait archaïques (le clan, la tribu) sont en fait des constructions complexes de l'Histoire. À l'inverse, le modèle archaïque, c'est la famille nucléaire.Si on va suffisamment loin dans le passé de n'importe quelle région, on trouve la famille nucléaire. A Sumer, en -3000 avant JC, quand on invente l'écriture, elle est là. Lors des grands essors chinois, mésopotamien et indien aussi. En fait, dès les chasseurs-cueilleurs. Aujourd'hui, elle n'a su se prése

Continuer à lire