Publicité
Publicité

Valentin Traversi est décédé

Théâtre | C'est une figure du théâtre lyonnais qui s'est éteinte ce week-end. Ces travaux tournaient peu ces dernières années, mais il a traversé les décennies auprès de grands artistes.

Nadja Pobel | Mardi 13 juin 2017

Photo : © DR


L'homme de théâtre Valentin Traversi est décédé, a-t-on appris ce dimanche 11 juin par le biais d'un communiqué de l'adjoint à la Culture de la Ville de Lyon, Georges Képénékian : « Valentin était un homme d'engagement et de partage, un des visages les plus marquants de la scène théâtrale lyonnaise, tant son travail au quotidien dans les écoles, auprès des associations, dans les quartiers, lui a permis de rencontrer de nombreux lyonnais pour leur faire découvrir les grands auteurs. C'est un homme de culture, un homme de progrès, et une figure attachante du monde culturel de notre ville qui disparaît. »

Alors que le Théâtre de la Cité de Villeurbanne devient TNP en 1972, Valentin Traversi y occupe des fonctions de chargé de relations avec le public et en sera directeur adjoint dans ces années 70, côtoyant Roger Planchon, Patrice Chéreau puis Bob Wilson.

En 1979, il se porte sur les planches aux côtés notamment de Gildas Bourdet ou Jacques Weber. Avec sa compagnie Rotatives, il ira au In d'Avignon présenter Andromaque (ms Carlo Boso).

Homme de plateau, Valentin Traversi était aussi un homme de territoires qu'il n'a cessé d'arpenter à Lyon et en Ardèche, après un crochet dans les année 80 par Bruxelles et Liège où il joue le Woyzeck de Büchner et Nathan le Sage de Lessing.

Plus tard, à l'orée des années 2000, il se fait aussi metteur en scène : Cacodémon Roi de Bernard Chartreux d'après Richard III de William Shakespeare en 1998, Dom Juan de Molière en 2003, Pièces comiques en un acte de Tchekhov et Maudites comédies de Robert Piccamiglio en 2011, et Recréation de Malaga de Paul Emond l'année suivante.

Depuis une vingtaine d'années, c'est avec la compagnie Traverses qu'il travaillait quand il ne passait pas devant la caméra, comme dans La fille coupée en deux de Claude Chabrol, La vérité ou presque de Sam Karm ou encore la série télé Kaamelott dans laquelle il incarne Ketchatar, le roi d'Irlande.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter