Festival Mortel : « On compte en mettre plein la vue ! »

Événement | Le Festival Mortel, inspiré des traditions mexicaines du "Jour des morts", viendra ressusciter le Palais des sports de Grenoble samedi 26 janvier avec de la musique, des performances artistiques et autres shows visuels. On en a discuté avec son organisateur, Eduardo Rocha, spécialisé dans l’événementiel. Et Mexicain, naturellement.

Alice Colmart | Mardi 22 janvier 2019

Basé sur la certitude que la vie ne se termine pas avec la mort, le "Día de los muertos" (Jour des morts en français) invite chaque 2 novembre les Mexicains à rendre hommage à leurs défunts. Une commémoration datant de l'époque précolombienne « qui montre la joie de vivre des peuples latins » selon Eduardo Rocha, qui s'en est inspiré pour créer le Festival Mortel qu'il va organiser au Palais de sports de Grenoble.

« Je suis moi-même mexicain et travaille dans l'événementiel. Vu qu'avec mes collègues nous sommes implantés à Grenoble, on trouvait sympa que la ville soit la première à accueillir ce festival unique en son genre ! Et puis c'était pertinent pour moi de faire connaître cette tradition récemment présentée au monde dans le film d'animation Coco [sorti en 2017 par Pixar – NDLR], tout en y mélangeant d'autres éléments originaux. »

La mort est une fête

S'il ne sera pas question d'aller dans les cimetières, de réaliser des autels ornés de bougies et de fleurs ou encore de manger sur les tombes, l'événement compte en revanche faire chanter et danser son public comme le veut la tradition. « On compte en mettre plein la vue. Nous espérons offrir au public une expérience mémorable. Il y aura une vraie synergie entre la musique et un monde visuellement fantastique. »

Ainsi, à partir de 20 heures (et jusqu'à 3 heures), des concerts de musique latine et plusieurs DJ sets s'enchaîneront dans la salle de 6000 m² entièrement décorée pour l'occasion. Au menu également : des prestations d'artistes circassiens, d'échassiers, de jongleurs, d'acrobates de mat chinois, de cerceau, de tissu aérien... Et pour couronner le tout, « un show de lumières et d'arts visuels, une parade carnavalesque et une procession de crânes géants ».

À ce jour, 4000 personnes sont attendues et « au vu du succès sur les réseaux sociaux » (« il y avait 5000 personnes intéressées dès la première semaine sur la page Facebook »), les organisateurs comptent bien continuer la tournée « à Lyon, Paris, Marseille, Nice, Montpellier, Lille et bien d'autres villes ». En attendant ce premier grand raout, il ne reste plus qu'à perfectionner votre maquillage façon « Día de los muertos ». Et si vous n'avez pas les codes, l'équipe prévoit le jour J des stands pour s'y initier. Qui est-ce qui va briller en soirée, paré de son plus beau maquillage tête de mort ?

Festival Mortel
Au Palais des sports de Grenoble samedi 26 janvier à 20h


Festival Mortel


Palais des Sports 14 boulevard Clemenceau Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter