"Jean-Yves, Patrick et Corinne" : aérobic pop par le collectif ÈS

Jean-Yves, Patrick et Corinne

La Rampe

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Danse / Rendez-vous jeudi 15 mars à la Rampe d'Échirolles pour une pièce à l'énergie folle.

Il y a des jeunes compagnies qui arrivent, grâce à une certaine inventivité, à susciter un intérêt fort de la part des "professionnels de la profession", ce qui leur offre d’emblée une belle visibilité. Comme le collectif ÈS, formé en 2011 par trois élèves (Sidonie Duret, Jérémy Martinez et Émilie Szikora) du conservatoire de danse de Lyon qui, cet automne à Villefontaine (Nord-Isère) lors de la première représentation de sa dernière création Jean-Yves, Patrick et Corinne, a réussi à compter dans sa salle une foule de programmateurs et programmatrices, dont une bonne partie du staff de la prestigieuse Maison de la danse de Lyon. De quoi fortement susciter la curiosité du critique en recherche de chair, et surtout d’expression artistique fraîches.

Si tout cela était encore fortement bancal à l’époque (que voulaient dire les chorégraphes en convoquant autant de références pop sur le plateau, et en évoquant dans leur note d’intention la question du plagiat ?), il s’en dégageait une énergie folle qui reste longtemps en mémoire. Il faut ainsi voir comment les cinq danseurs (les trois membres du collectif, rejoints par deux interprètes) investissent la scène dans différents trios survoltés qui reprennent par moments les codes de l’aérobic avec une maîtrise parfaite. Rien que pour cette vitalité peu commune en danse contemporaine, on reverra leur pièce avec plaisir.

Jean-Yves, Patrick et Corinne
À la Rampe (Échirolles) jeudi 15 mars à 20h

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 29 novembre 2021 Pantins désarticulés, bouches béantes, gestes saccadés, rires grotesques, bousculades... Le nouveau spectacle du Collectif (...)
Mardi 19 novembre 2019 L’accueil en résidence, pour trois ans, de ce trio de danseurs est une aubaine pour les artistes, fidèles à la salle échirolloise. C’en est une également pour le public, qui pourra profiter d’autres moments de rencontre avec eux. Explications.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X