Lyon : Audrey Henocque et Sylvie Tomic remplacent Victoire Goust, démissionnaire

Politique | Victoire Goust, adjointe à la Ville de Lyon en charge du Tourisme Durable et des Grands Événements, a démissionné en juin. Sa délégation sera partagée entre Audrey Henocque et Sylvie Tomic.

Sébastien Broquet | Mercredi 7 juillet 2021

Photo : © Prométhée


Victoire Goust, élue EELV jusqu'ici 21e adjointe en charge du Tourisme Durable et des Grands Événements, a démissionné au mois de juin ; conseillère municipale du 8e arrondissement, elle conserve toutefois sa place au conseil municipal. C'est Le Progrès qui a révélé l'information dans son édition du samedi 2 juillet. Novice en politique, lancée dans la campagne municipale dans le sillage de Grégory Doucet qui a fédéré derrière lui nombre de candidatures de militants associatifs, Victoire Goust a choisi de démissionner pour des raisons personnelles. Une défection qui illustre aussi la difficulté pour certains nouveaux mandatés et mandatées débarqués sans formation politique préalable, sans passé dans un parti — et donc principalement chez LREM ou EELV —, à s'imprégner de la réalité du monde politique.

La désormais ancienne adjointe sera remplacée par deux femmes, sa délégation étant partagée et réorientée. Ainsi, Audrey Henocque, actuelle 1ère adjointe en charge des Finances et de la Commande Publique, aura également à son actif les Grands Événements : la Fête des Lumières, la future Fête de l'Eau (qui mêlera culture, sport, folkore...), mais aussi les grands événements sportifs comme la coupe du monde de rugby masculin en 2023 pour cinq matchs au Parc OL — et peut-être la coupe du monde féminine de la discipline également. Une situation qui rappelle celle de Georges Képénékian il y a quelques années, qui était lui aussi Premier adjoint et en charge des Grands Événements.

La partie Tourisme Durable sera confiée à Sylvie Tomic, actuellement conseillère déléguée en charge de l'Accueil et Hospitalité. L'élue encartée chez Génération.s, le parti de Benoît Hamon, devient donc adjointe et sera en charge d'un portefeuille Hospitalité & Tourisme Durable, avec l'idée de faire rayonner une notion d'accueil plus globale. C'est aussi un signal politique : Grégory Doucet choisit de confier un nouveau poste d'adjointe à une représentante d'un parti allié et de ne pas le conserver pour EELV.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter