Design-moi l'inclusion

Biennale design 2019 / La 11e Biennale Design se tiendra cette année du 21 mars au 22 avril à Saint-Étienne. Après le thème des mutations du travail lors de la précédente édition, place cette fois-ci à l’empathie et à la compassion avec "Me, You Nous - Créons un terrain d'entente".

Design : anglicisme. Mot masculin un poil galvaudé désignant bien autre chose que ce que l’on croit parfois. Fréquemment entendu dans l’expression « c’est design », qui ne veut finalement pas dire grand-chose; très souvent confondu avec le mot concept, mais aussi avec l’art contemporain...

à lire aussi : What a wonderful world

Loin d’être élitiste et réservé à une poignée d’initiés qui préféreraient discuter entre eux, le design est aujourd’hui absolument partout… Et pas seulement dans les expos. D’ailleurs, le design était déjà partout bien avant que l’on décide d’en faire des expos. Le pupitre d’écolier conçu en 1889 par l’ébéniste du coin ? Designé pour que les petits puissent facilement ranger livres et cahiers en soulevant le plateau, sans que l’encrier ne finisse sur le plancher. Le toboggan sur lequel vous glissiez quand vous étiez gamin ? Designé pour vous protéger de la chute de côté grâce aux rambardes de sécurité. Le siège conducteur de votre première auto ? Désigné pour épouser le plus parfaitement possible la forme de votre dos, et vous éviter le lumbago. Et demain ? Demain, le design continuera de remodeler vos objets du quotidien pour les rendre plus pratiques ou plus écologiques (coucou, la brosse à dents en bambou qui ne pollue pas et qui est toute douce sur les gencives), en même temps qu’il planche par exemple sur la ville nouvelle, qui facilitera la vie des citadins… Et ça, on le découvre finalement… en traînant dans les expos. Une bonne raison pour faire un saut à la Biennale ? Sans doute.

Design et biennale pour tout le monde

Cette année en plus, la Cité stéphanoise joue justement la carte de l’inclusion. Me, You, Nous. Un intitulé un brin obscur, qui prend davantage de sens à la lecture du sous-titre : Trouvons un terrain d’entente. En 2019 donc, cap sur le design pour tous. Celui qui permet à ceux qui sont parfois laissés sur la touche de reprendre contact avec le reste du monde. Celui qui participe à la création d’une société harmonieuse, dans laquelle chacun a sa place, et où chaque place est importante. Celui qui ambitionne d’intervenir dans la résolution des problèmes non plus seulement ergonomiques, pratiques ou même écologiques, mais carrément sociaux. Là, on n’est franchement pas loin de la baguette magique.

à lire aussi : Une Biennale pour tous

Mais parce qu’en ce moment, une petite lichette d’angélisme ne peut pas faire bien mal, on tentera le coup et on ira flâner à la Cité – mais pas que – pour découvrir les innovations de demain.
Si on n’est pas encore très à l’aise avec les gros mots que l’on a employés plus haut et tout ce que l’on vient de raconter, on commencera par faire un tour à la FABuleuse cantine, pour vivre une expérience gustative originale. Parce que le design, c’est aussi dans l’assiette, et parce que grignoter un bout, franchement ça ne mange pas de pain.

Lutter contre les exclusions

Pas trop faim pour l’instant ? Alors, on file visiter l’expo principale Systems, not Stuffs, conçue par Lisa White, commissaire de cette édition. Si l’on n’a pas envie de tout avaler d’un bloc, on ira simplement jeter un œil au Bureau des inclusions, qui montre la manière avec laquelle les designers tentent de répondre aux difficultés rencontrées par des personnes souffrant de handicap de toutes sortes (physiques, mais aussi linguistiques, sociaux, économiques, géographiques…). Fauteuils roulants colorés qui visent à créer le contact et donc, à dépasser le handicap physique, mais aussi école pour séniors ou machine à voter adaptable à tout le monde… En quelques exemples, découvrez ici les innovations judicieuses de quelques designers qui ont vocation à lutter contre l’exclusion d’une partie de la population.

Tout ça, ça a l’air pas mal, mais mettre un pied à la Cité, c’est pas trop votre truc ? On vous rassure, pas besoin de costard, vous pourrez rentrer en jean baskets ou mal rasé, et même si vous sentez l’ail (mais c’est quand même mieux de sentir le muguet). Malgré tout si vraiment, vraiment vous n’osez pas encore franchir le pas, pas de problème : le design pendant la biennale, c’est aussi partout en ville. Musée de la Mine, Musée d’Art Moderne et Contemporain, conservatoire Massenet, La Serre… Et si vous n’êtes pas trop "lieux d’expos" en général, vous pourrez tout de même participer à un parcours d’observation de la mutation de la Ville, pour comprendre comment le design transforme profondément notre environnement immédiat, et également pour en savoir davantage sur ce que sera le Saint-Étienne de demain ! Alors, Me, You Nous ?

11e Biennale design internationale design Saint-Étienne, Me, You, Nous - Créons un terrain d'entente, du 21 mars au 22 avril à la Cité du design et en résonnance dans toute la métropole et au-delà

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 8 novembre 2023 Ils s’aiment d’un amour impossible qui les mènera tout droit à la mort. Roméo et Juliette, romance la plus connue de tous les temps, mais aussi Opéra de (...)
Mardi 31 octobre 2023 Chaque année pendant les vacances d’automne, l’opération Toiles de Mômes initiée par le GRAC (groupe régional d’actions cinématographiques) inonde les salles du (...)
Mardi 31 octobre 2023 Édition raccourcie mais augmentée pour le festival Face à Face, dont l’objectif reste la visibilisation de la culture LGBTQIA+ et la lutte contre les LGBTQIAphobies. Tour d’horizon de cette 19e.
Mardi 31 octobre 2023 Dominés par un fort sentiment d'urgence, Send Me Love Letters cultive l'image d'un rock léché et élégant qui fleure bon les productions anglo-saxonnes du début (...)
Lundi 13 novembre 2023 Quatre soirées, quatre artistes féminines, quatre univers, quatre nanas qui, chacune à leur manière, racontent des histoires qu’on a envie d’écouter. Lunar, (...)
Lundi 13 novembre 2023 « Le lundi, c’est nul, c’est le début de la semaine, et en plus, ya rien à faire le soir ». FAUX ! En plus de la ribambelle de choses qu’il est possible (...)
Lundi 13 novembre 2023 Après une première édition réussie, La Comédie de Saint-Étienne réitère le temps fort théâtral Courts-Circuits en ce mois de novembre, fédérant derrière elle plusieurs structures de la Loire.
Mardi 31 octobre 2023 Le Château de Goutelas organise en novembre une nouvelle édition de son festival Plurielles. Tour d’horizon d’un programme fort et engagé.
Mardi 3 octobre 2023 La deuxième édition des rencontres théâtrales Courts-circuits aura lieu du 14 au 24 novembre dans la Loire. Benoît Lambert et Sophie Chesne, directeur et co-directrice de La Comédie de Saint-Étienne et artisans de ce temps fort collectif, reviennent...
Mardi 3 octobre 2023 Nouvelle saison, nouveau directeur des affaires culturelles, futur nouveau théâtre : la culture à Montbrison, ou le changement dans la continuité.
Mardi 3 octobre 2023 Parmi les nombreuses expositions à voir cet automne, voici nos coups de cœurs qui, une fois n'est pas coutume, font la part belle à la photographie.
Mardi 3 octobre 2023 Pour son premier long métrage, Iris Kaltenbäck décortique la mécanique d’un mensonge : comment il se noue d’une manière naturelle et innocente, comment il s’amplifie de façon insensible et invisible jusqu’à un geste fatal. Une histoire de manque et...
Mardi 3 octobre 2023 Pour sa quarante-cinquième édition, les mensurations du Rhino Jazz(s) festival confirment la grande forme de l'animal, avec 41 concerts en 23 jours sur 29 communes. Comme à l’accoutumée, éclectisme et qualité sont au rendez-vous. Passage en revue et...
Mardi 3 octobre 2023 N’en déplaise à certains, ce mois d’octobre vibre aux rythmes des machines. En atteste la programmation du 24 octobre montée par le Grand Marais à Riorges. (...)
Mardi 3 octobre 2023 Neige est une jeune fille qui rêve de grandir. Sa mère, elle, préfèrerait ne jamais vieillir. Dehors, l’hiver arrive, et l’adolescente a disparu. La dernière (...)
Mardi 3 octobre 2023 Depuis plus de deux décennies, Cult Of Luna distille son métal teinté de post-rock sur les scènes du monde entier. Groupe majeur de la scène sludge, style se (...)
Mardi 5 septembre 2023 Regroupés sous l’intitulé « artistes de La Fabrique », les 11 artistes associés de La Comédie de Saint-Étienne proposeront plusieurs créations au cours de cette saison et de la saison prochaine. Mais avant d’en arriver là, chacun a dû en passer par...
Mardi 5 septembre 2023 Après son On 2022 en juin, le festival de courts métrages sans compétition Nouveaux Rêves, porté par l’association Les Chiens Fantômes, organise son premier Off de (...)
Lundi 11 septembre 2023 C’est l’événement encore assez récent qui monte et prend de l’ampleur… Initiée en 2019 à l’issue des Assises du Design, La France Design Week a réuni l’an (...)
Lundi 11 septembre 2023 Bien avant que la célèbre comédie musicale de Luc Plamandon et Richard Cocciante n'envahisse le paysage musical, une jeune musicienne composait l'opéra La (...)
Lundi 11 septembre 2023 L'Ensemble Sylf nous propose un concert théâtral d'après une nouvelle de l'écrivain autrichien Stephan Zweig. 24 heures dans la vie d'une femme raconte (...)
Mardi 5 septembre 2023 Dominés par un fort sentiment d'urgence, Send Me Love Letters cultive l'image d'un rock léché et élégant qui fleure bon les productions anglo-saxonnes du début (...)
Mardi 5 septembre 2023 Formé par trois musiciens bien connus de la scène culturelle tourangelle, Meule est le genre de formation qui ne peut aucunement laisser indifférent le (...)
Mardi 5 septembre 2023 Une malle en bois recouverte de poussière. Le couvercle qui se soulève. Un personnage qui en sort. Puis deux, puis trois, puis quatre. Au fil des (...)
Mardi 5 septembre 2023 Au centre du plateau, Hamm, aveugle et paralytique. Derrière lui, ses parents, Nagg et Nell, vivent coincés dans des poubelles. Son fils adoptif et (...)
Mardi 5 septembre 2023 Leurs pères en ont décidé ainsi : Silvia et Dorante se marieront, même s’ils ne se sont jamais vus. Peu rassurée par cette idée, Silvia obtient de son père (...)
Lundi 11 septembre 2023 Sganarelle traîne dans les pattes de tous les Molière : l’Ecole des maris, Dom Juan, Le Médecin malgré lui… Il prend différents visages, se fait parfois (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X