Barcella : "Je suis né dans la chanson"

Barcella

Centre Culturel L'Opsis

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Chanson / Il est rayonnant comme le nom de son dernier album "Soleil". L'auteur-compositeur-interprète rémois Barcella est assurément un des artistes de chanson française parmi les plus dynamiques. La preuve avec ses multiples casquettes et toute l'énergie qu'il déploie à chaque spectacle. Rencontre avec un artiste généreux.

Tu as mis deux ans pour composer ton dernier album Soleil. Pourquoi ce travail a-t-il pris autant de temps ?

à lire aussi : Une cigale suisse

Nous sommes tout d'abord partis un an avec Tournepouce, un spectacle jeune public. Étant sur les routes pour cette « parenthèse » différente de ce que j'ai l'habitude de faire, j'ai pas pu me consacrer pleinement à la composition. Ensuite, j'ai eu besoin d'une réflexion assez longue car c'est mon quatrième album. Passé un cycle de trois albums, se réinventer devient moins évident qu'auparavant. Sur les trois premiers albums, tout fuse assez naturellement car il suffit de piocher les sujets qui tombent. On se rend assez vite compte sur un quatrième ou un cinquième album, que l'on va garder globalement les mêmes sujets tels que le temps, la solitude, l'espoir, l'amour, l'onirique, le rêve... mais on va les traiter différemment. Le regard évolue par rapport à ces sujets. Par exemple, concernant le thème de l'enfance, sur mon premier album, je le traitais avec les yeux nostalgiques de quelqu'un qui l'avait quittée il y a finalement peu de temps. Un album plus tard, j'imaginais les enfants que j'aurais. Maintenant, je parle des enfants d'aujourd'hui. Et c'est ainsi pour tous les sujets.

à lire aussi : Miossec, ce rescapé

En parlant d'enfants, tu as mis en avant des enfants sur cet album et notamment via une cause qui te tient à cœur, celle des enfants autistes ?

À la fin d'un concert en Belgique, les parents de la petite Lisette sont venus me voir en me demandant de bien vouloir parrainer leur association qui s'appelle On souffle dans ton dos. Le but de cette dernière est de construire un centre pédagogique nouveau pour les enfants autistes. J'ai donc rencontré la petite Lisette qui m'a profondément ému. Je suis ensuite parti en vacances avec eux afin d'écrire des chansons de mon côté et comprendre également davantage les rouages et les problèmes sous-tendus par ce cadre de vie. Quand on a un enfant autiste, cela bouleverse beaucoup de choses... Comme j'écrivais des chansons, je me suis mis à les chanter le soir à Lisette et ses sept frères et sœurs. Il se trouve qu'ils font tous partie d'une chorale, hormis Lisette. J'ai trouvé qu'il y avait un tel alignement des planètes que je me suis dit qu'il était impossible de ne pas les inviter sur le disque. Du coup, les frères et les sœurs de Lisette et d'autres membres de sa famille chantent sur Soleil. Lisette intervient également en parlant. Finalement, c'est tout l'univers de cette petite fille que j'ai voulu amener sur cet album car elle est exceptionnelle. Elle ne parle qu'avec le cœur et ne réfléchit rien. Pour moi, c'est l'une des plus grandes artistes de ce siècle même si elle a six ans !

Je préfère focaliser mon intention sur toutes les micro-entreprises qui essaient de changer le monde plutôt que tout ce qui le ravage.

Tu abordes dans tes chansons des thèmes parfois durs, on se souvient de la maladie d'Alzheimer, mais tu insuffles également toujours beaucoup de positif. C'est un équilibre subtil très important pour toi ?

à lire aussi : Renan Luce : « Quand le rideau s'ouvre et que l'orchestre débute, la magie opère »

Oui, s'il faut décréter aujourd'hui qu'il n'y a plus d'espoir, cela ne sert à rien d'avoir un chemin humain ou humaniste ! Nous vivons dans un monde foncièrement cruel et ce sont tous ces indicateurs positifs qui nous poussent à retrouver en nous, par le biais de l'espoir, la voie du cœur. Ce que Lisette a très bien compris, elle a cela spontanément alors que pour nous autres, il nous faut vivre des expériences terribles pour nous rendre compte que la seule bonne voie est celle du cœur. On arrive malgré la peine et les turpitudes de l'existence, à tisser du lien. Je préfère focaliser mon intention sur toutes les micro-entreprises qui essaient de changer le monde plutôt que tout ce qui le ravage. Il faut continuer à s'orienter sur une vision plus solaire des choses, mais c'est beaucoup plus qu'un simple effet de mode. Cela a une réelle incidence sur notre vie.

Sur scène, tu adores grimper un peu de partout au-dessus des instruments, tu n'hésites pas à aller chanter au milieu du public... D'où te vient ce côté « circassien » ?

Cela vient de ma région, Champagnes-Ardennes. Ici, nous avons le Centre national des arts du cirque [de Châlons-en-Champagne, ndlr]. Petit, mes parents m'emmenaient voir beaucoup de spectacles et j'ai toujours été bluffé par le cirque nouveau et contemporain. Aussi, il faut bien avouer que je suis de nature très dynamique, je tiens rarement en place... Du coup, pouvoir attraper ces perchoirs, pouvoir monter sur le piano, au-dessus de la batterie et avoir mon petit tabouret pour passer plus de la moitié du concert au milieu de la salle, ça a toujours été ma marque de fabrique. J'aime ce rapport à l'espace différent. Les chansons sont en mouvement et si on arrive à les accompagner avec le corps, on a un spectacle vivant et dynamique. Je n'ai jamais aimé les spectacles trop récitatifs... Je pense qu'il faut trouver une manière de faire vivre les choses. Visuellement, c'est toujours plus intéressant pour le public de voir une scénographie qui se meut et cela impacte aussi la sensation du temps. On joue plus de deux heures mais le temps passe très vite !

Une tournée est censée s’arrêter un jour. Alors que pour ma part, je tourne depuis 10 ans… On a fait plus de 800 concerts.

Tu es auteur-compositeur-interprète, tu tournes avec les concerts, un spectacle jeune public mais tu es également directeur artistique d'un festival de chansons à Reims, le Charabia. Comment parviens-tu à concilier toutes ces activités ?

En fait, professionnellement, je suis né dans la chanson, c’est mon premier métier. J’étais à l’IUFM et j’ai tout arrêté pour devenir intermittent. On a tout de suite fait beaucoup de concerts. C’était une chance d’avoir un tourneur qui m’a permis de beaucoup voyager. Je suis tout le temps dans la musique et les concerts. Je ne suis finalement pas en tournée car une tournée est censée s’arrêter un jour. Alors que pour ma part, je tourne depuis 10 ans… On a fait plus de 800 concerts. Étant tout le temps sur les routes, l’été dans les festivals et l’hiver dans les salles obscures, je sais absolument tout ce qui est en train de se coudre ou de se découdre dans la chanson française. J’ai eu une bonne écoute institutionnelle à Reims pour lancer ce projet de festival. Puis, cela s’est fait avec une fluidité et une facilité presque déconcertantes. On a chaque année une programmation qui s’étoffe et qui est de plus en plus ambitieuse. Je travaille pour ce festival avec passion et il me reste encore suffisamment de temps pour créer une antenne dans d’autres villes… En ce moment, j’écris même un roman et on reprend la tournée de Tournepouce. Tout cela s’appelle un cercle vertueux, et je ne lâche pas ! (rires)

Barcella + Alexandre Castillon, jeudi 12 novembre au Centre culturel L'Opsis de Roche-la-Molière, dans le cadre du festival Les Oreilles en Pointe

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 31 octobre 2023 Édition raccourcie mais augmentée pour le festival Face à Face, dont l’objectif reste la visibilisation de la culture LGBTQIA+ et la lutte contre les LGBTQIAphobies. Tour d’horizon de cette 19e.
Lundi 13 novembre 2023 Quatre soirées, quatre artistes féminines, quatre univers, quatre nanas qui, chacune à leur manière, racontent des histoires qu’on a envie d’écouter. Lunar, (...)
Mardi 31 octobre 2023 … Top, je suis le plus ancien festival du territoire ligérien dédié à la chanson francophone ; je régale les habitants de l’Ondaine, de Sainté et même de bien (...)
Lundi 13 novembre 2023 Tandis que les feuilles se font plus orangées, le feu sacré du cirque se pare de ses couleurs les plus flamboyantes grâce aux 7 Collines, version fin d’année.
Mardi 3 octobre 2023 Fini d’attendre, elle est de retour. La Positive Education Festival revient du 31 octobre au 5 novembre. Si elle pose pour la dernière fois ses platines à la Cité du Design, l’heure est à la célébration. Tour d’horizon sur cette 7e édition plus...
Mardi 3 octobre 2023 Pour sa quarante-cinquième édition, les mensurations du Rhino Jazz(s) festival confirment la grande forme de l'animal, avec 41 concerts en 23 jours sur 29 communes. Comme à l’accoutumée, éclectisme et qualité sont au rendez-vous. Passage en revue et...
Lundi 11 septembre 2023 Nous nous réjouissons tous à l'arrivée de l'automne de la cueillette des cèpes, des châtaignes et des mûres pour pouvoir nous offrir un repas gourmand et (...)
Lundi 11 septembre 2023 Depuis près de quinze ans, Buridane trimballe sa poésie intime et sensible sur les scènes hexagonales. Auteur, compositrice et interprète, la native de Rouen (...)
Mardi 5 septembre 2023 Le Positive éducation festival revient  du 31 octobre au 5 novembre prochains et investit pour la dernière fois son iconique cathédrale industrielle située (...)
Lundi 24 juillet 2023 Attaché à votre terre, vous voulez découvrir de nouveaux artistes locaux mais vous ne savez pas comment ? Vous êtes chanceux car les 28, 29 et 30 septembre prochains aura lieu la troisième édition du festival PHNMN Fréquences. À cette occasion,...
Vendredi 7 juillet 2023 Les caravanes sont de sortie à Sainté ! Ce vendredi 7 et ce samedi 8 juillet aura lieu la première édition du « Festival Friche en Fête ». Organisé par deux associations stéphanoises, Les Rigoles et l’Amicale laïque du Crêt de Roch, le festival...
Vendredi 30 juin 2023 Toute cette semaine, le cirque s'est invité dans le quartier de Montreynaud à Saint-Etienne. A l’occasion du festival des 7 collines, la troupe guinéenne « Circus Baobab » a proposé des ateliers pour les jeunes gens du quartier. Reportage au gymnase...
Mercredi 5 juillet 2023 5 jours, 5 différents sites d’accueil, de la musique irlandaise, bretonne, hollandaise et autres inspirations celtiques mais aussi des animations médiévales en pagaille à travers la ville… Le festival des Légendes (Roches Celtiques pour les...
Mercredi 5 juillet 2023 Et c’est un deuxième round pour les Estivales du Parc ! Cette année encore, du 5 au 9 juillet ; la ville qui pétille accueille différents groupes de musique (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Alerte orange au Puy-en-Velay du 17 au 23 juillet : des rafales venant des 4 coins du monde sont à prévoir. Veillez à vous munir d’appuis bien solides, vous (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Il y a une trentaine d’années, plusieurs comédiens découvrent la résidence de théâtre de Pélussin. Ils y entrent avec des idées plein la tête et en ressortent avec un (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Si vous aviez prévu une randonnée à Chalmazel pour vous retrouver et profiter du calme, il faudra sans doute repasser. Ce 15 juillet, la station de ski la (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Depuis plus de trente ans, le village de Craponne-sur-Arzon revêt ses habits de lumière le temps d'un week-end estival pour célébrer la culture américaine. Au (...)
Mercredi 5 juillet 2023 1 mois, moult concerts : le festival des Monts de la Madeleine rejoint ses pénates du 15 juillet au 13 août. Zoom sur la programmation, en forme de (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Pour sa 57° édition, les organisateurs du Festival de la Chaise-Dieu ont encore mis les petits plats dans les grands avec des grandes stars, notamment (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Enchâssée dans un écrin de verdure, la commune altiligérienne de Sainte-Sigolène possède quelques atouts avec son église néogothique, son musée de la Fabrique (la (...)
Mercredi 5 juillet 2023 À l’origine petite fête de village patronale, l'événement Les Arts s’en mêlent est devenu festival musical ! Sans perdre ni son esprit familial, ni son (...)
Mercredi 5 juillet 2023 La station de Chalmazel regorge parfois d’animations en apparence farfelues : les 8 et 9 juillet, on mélange sport, plaisirs gustatifs et bonne ambiance (...)
Mercredi 28 juin 2023 Formés il y a un an maintenant, les Grisous forment une troupe de théâtre d’improvisation. Ils étaient sept à la création du groupe, ils sont aujourd’hui dix à monter sur scène. Toujours de bonne humeur, ils incarnent le lâcher prise et la légèreté...
Mercredi 5 juillet 2023 Pour la trente-quatrième année, la commune du Monastier-sur-Gazeille fera résonner ses notes cuivrées dans des esthétiques musicales ouvertement éclectiques, au cœur de sites à l'acoustique irréprochable. Au programme jazz, soul, gospel,...
Mardi 18 juillet 2023 Depuis les années 2000, le monde imaginaire et fantastique de la sorcellerie intrigue le monde entier. C’est donc pour célébrer cet univers étrange que l’association « Comme au Temps Jadis » vous invite à la deuxième édition de L’Estrange Festival,...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X