Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

Babysitter, Sentinelle Sud, L'Affaire Collini... Les films de la semaine

Indispensables

★★★★☆ Babysitter 

à lire aussi : I COMETE, Le Monde après nous, My Favorite War... Les films de la semaine

Après un geste inconvenant perçu comme une agression sexiste, Cédric a été viré. En guise de rédemption, il entame la rédaction d’un livre d’auto-flagellation masculine. Pendant ce temps, son épouse en post-partum engage une baby-sitter enjouée, laquelle va bousculer leur quotidien…

Babysitter dénonce moins l’odieux patriarcat que le goût du sang numérique, la propension à la délation et à la mise au ban social ou la mesquinerie des entreprises cherchant à lisser leur image à tout prix et au mépris de l’humain. Cédric apparait surtout comme un gentil balourd ayant picolé avec ses potes et des filles rencontrées un soir de match : le montage de la séquence d’ouverture laisse supposer un jeu de séduction mutuel et connivent, non une prédation.

à lire aussi : Les Passagers de la nuit : Bonnes ondes

Il est d’ailleurs signifiant que ce conte joliment féroce dézinguant les surréactions hypocrites dans la société post- #MeToo soit réalisé par une réalisatrice, et repose sur le scénario d’une dramaturge ayant adapté sa propre pièce — deux nord-américaines de surcroît.

Un conte où, à la manière du visiteur de Théorème de Pasolini ou du rat blanc de Sitcom d’Ozon, la “bonne fée“ babysitter sera la révélatrice des pulsions cachées de chacun et chacune. Un conte reprenant avec bonheur des codes esthétiques à la fois désuets, troublants, sensuels mais surtout magnifiquement maîtrisés entre roller-disco, brushing 70s’ et giallo.

Monia Chokri se montre largement à la hauteur des références qu’elle convoque pour ce film à la réalisation inventive et envoûtante — quelques doigts de subversion dans un gant de velours. Prochainement sur la Croisette dans Les Amandiers de Valeria Bruni Tedeschi, Nadia Tereszkiewicz sort avec ce rôle oscillant entre fantaisie sexy et film de genre de l’image restrictive “d’ingénue à drames”. Il est toujours bon d’élargir ses perspectives.

De Monia Chokri (Can.-Fr., 1h27) avec Nadia Tereszkiewicz, Monia Chokri, Patrick Hivon…


★★★★☆ Sentinelle sud 

Seul rescapé ou presque d’une opération militaire, Christian Lafayette est de retour à la vie civile. Même s’il aspire à la normalité, il va replonger dans la violence et l’illégalité pour aider deux frères d’arme : ils forment la seule vraie “famille” de ce jeune homme placé depuis l’enfance…

Image

À la fois polar d’un noir de jais, film politique, de guerre (aux résonance kubrickiennes), de braquage et d’espionnage, Sentinelle sud taille large pour une première réalisation de long métrage. Un croisement de genres faisant écho aux intrications infinies résultant de la mondialisation, mais Mathieu Gerault a les ressources pour cerner son sujet et surtout l’aborder d’un point de vue intime.

C’est d’ailleurs en cela que l’intrigue se révèle viscéralement prenante : le réalisateur nous fait tout éprouver AVEC son héros : les cas de conscience auxquels Lafayette est confronté, ses angoisses, colères ou ivresses. Cette communication du ressenti au spectateur équivaut à partager le fameux “esprit de corps” que la hiérarchie militaire transforme en substitut de sentiment familial — une aubaine pour assujettir des brebis orphelines, et les guider le cas échéant en confiance à l’abattoir.

Au côté de ses camarades souffrant de syndrome post-traumatique, le personnage de Niels Schneider réveille le lointain souvenir des soldats perdus de L’Échelle de Jacob (1990), en plus glaçant car réaliste. Heureusement que l’issue ici s’avère autrement apaisante.

De Mathieu Gerault (Fr., 1h36) avec Niels Schneider, Sofian Khammes, India Hair…


À voir

★★★☆☆ La Colline où rugissent les lionnes 

L’espoir sans cesse déçu de quitter leur village perdu du Kosovo, trois jeunes femmes décident de s’inventer une vie à la hauteur de leurs ambitions en montant, d’abord par désœuvrement, un gang qui, après quelques petits casses, commence à faire de gros coups…

Avec ce premier long métrage, la jeune comédienne déjà aperçue dans Portrait de la jeune fille en feu, Les 2 Alfred ou L’Événement, confirme également la précocité de son talent dans la réalisation. Portrait de groupe/état des lieux d’une jeunesse rurale en déshérence, La Colline où rugissent les lionnes  joue de prime abord sur la contemplation et une forme de lenteur épousant l’ennui ordinaire de ses trois bouillonnantes héroïnes — héroïnes dont la vie hors du trio est esquissée avec un suprême sens de l’ellipse : l’allusif remplace la lourdeur de l’explicatif.

Et puis, d’une forme naturaliste, on bascule à une structure plus libre, joyeuse et syncopée, suivant l’affranchissement des lois et des règles de nos pétroleuses jusque dans leur cavale. Un sentiment de liberté éclate jusque dans la lumière et le montage, transfigurant jusqu’au physique des personnage, “magnifiées” comme des spring-breakeuses. Un joli coup d’essai collectif : il serait stupéfiant que l’on ne revoie pas Flaka Latifi rapidement.

De et avec Luàna Bajrami (Fr.-Kos., 1h23) avec également Flaka Latifi, Uratë Shabani, Era Balaj…


★★★☆☆ Ma famille afghane 

2001. Étudiante tchèque, Herra rencontre à Prague Nazir, un jeune Afghan qu’elle suit à Kaboul et épouse. Vivant dans la famille de Nazir, le couple va traverser avec difficultés les changements du pays post-talibans et adopter un orphelin rejeté, le malingre Maad…

©|Copyright NEGATIV_S.R.O–SACREBLEU_PRODUCTIONS–BFILM_S.R.O.–ČESKÁ_TELEVIZE–ALKAY_ANIMATION_PRAGUE_S.R.O.–GAOSHAN_PICTURES–INNERVISION_2021

Porté par une voix féminine, loin d’être manichéen et caricatural, esthétiquement abouti, Ma famille afghane offre un complément aux Hirondelles de Kaboul ou Parvana d’autant plus tragique que la situation politique a radicalement changé ces derniers mois en Afghanistan : l’espoir final se trouve désormais lesté d’un voile de fatalité. S’il illustre le poids (l’emprise) de la tradition sur les femmes — bien que Nazir apparaisse plus progressif que bien des Afghans —, le film raconte aussi le lien entre Herra et le garçonnet adopté.

D’ailleurs, le titre anglais (que l’on pourrait traduire par “Maad, mon rayon de soleil“) recentre bien l’intrigue sur cette relation mère-fils choisie au milieu du chaos. Préparez quelques mouchoirs.

Animation de Michaela Pavlatova (Tch.-Fr., 1h20) avec les voix de Eliska Balzerova, Hynek Cermák, Miroslav Krobot…


On peut s’en passer

★☆☆☆☆ Ghost Song 

Dans la capitale du Texas, alors qu’un ouragan (un de plus…) est annoncé, le réalisateur suit entre autres un toxico issu de la haute et une rappeuse venue des gangs. Point commun ? La musique et une certaine forme de précarité.

Spin-off tourné plus ou moins en parallèle du documentaire précédent de Nicolas Peduzzi (Southern Belle), Ghost Song tient du patchwork abstrus ou du cauchemar de crackeux ; il dégage un sentiment de malaise qui n’a pas forcément à voir avec la menace météorologique.

Ses “personnages“ donnent en effet la désagréable impression d’exagérer leurs tensions et réactions pour la caméra (il y a de fait des séquences dirigées, donc à la spontanéité contrefaite), au bénéfice d’un film se complaisant dans l’exploitation visuelle du sordide et du vulgaire — qu’il s’agisse des pauvres ou des riches, ravalés au rang de victimes ou de ploucs. Une manière moralement douteuse de placer le spectateur en surplomb.

De Nicolas Peduzzi (Fr., 1h16) Avec OMB Bloodbath, William Folzenlogen, Nate Nichols…


★☆☆☆☆ L'Affaire Collini 

Un jeune avocat est commis d’office pour défendre Collini, l’assassin mutique de son bienfaiteur (et grand-père de son amour d’enfance), le richissime Hans Meyer. L’instruction lui fera découvrir des secrets honteux plongeant dans le passé le plus sombre de l’Allemagne.

S’il suffisait de traiter de “grands sujets” politiques ou historiques pour être sûr de signer un grand film, alors nous croulerions sous les chefs-d’œuvres fustigeant les abominations passées ou la perversité des méchants (qui, en plus d’être menteurs et cruels, se révèlent fourbes, félons et vénaux), entre autres lieux communs.

En plus d’être contre-productives, les bonnes intentions doublées d’un académisme vieillot s’avèrent rédhibitoires. Et quand le scénario en rajoute sur les invraisemblances pour “dramatiser“ l’intrigue — l’avocat ignore le prénom de son protecteur (!) ; sa proximité avec la partie adverse n’induit pas un désaisissement automatique (!!) ; il renoue une romance avec sa petite-fille façon Le Cid (!!!) ; — on a envie de hurler et de rappeler l’auteur aux fondamentaux.

Car lorsqu’on aborde certaines périodes historiques, il n’y a pas que « le travelling [qui soit] une affaire de morale ». Le respect de la vraisemblance en tout point s’impose comme la moindre des corrections éthiques. Triste pour les comédiens.

De Marco Kreuzpaintner (All., 2h03) Avec Elyas M'Barek, Alexandra Maria Lara, Franco Nero, Heiner Lauterbach…

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Ecrans...

Mardi 26 avril 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été,  Amanda…) en restitue deux : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une fois encore, le prodige de son alchimie teintée...
Mardi 26 avril 2022 Dans le cadre de l’opération Mai à Vélo, le cinéma Le Family proposera deux animations spéciales dans le (...)
Mardi 26 avril 2022 Comme chaque mois, le Méliès Saint-François vous convie à sa grande soirée Quiz, dédiée cette fois-ci (...)
Mardi 26 avril 2022 Une bande d’amis partis de rien. Neuf copains qui, plutôt que d’aller pointer à l’usine, décident un beau jour (...)
Vendredi 15 avril 2022 A Saint-Chamond, le cinéma Le Véo organise durant ces vacances de Pâques un festival Harry Potter. Ce samedi 16 avril, à partir de 16h30, aura tout d’abord (...)
Mardi 12 avril 2022 Le duo de cinéaste Thierry Demaizière - Alban Teurlai est de retour avec un nouveau documentaire consacré au lycée Turgot de Paris, seul établissement en France ayant intégré une section hip-hop ouverte à tous les profils. Ils ont suivi les...
Vendredi 8 avril 2022 Après une édition 2022 de retrouvailles avec un public chaleureux et heureux, le festival du film du voyage stéphanois Curieux Voyageurs prolonge le plaisir (...)
Mardi 12 avril 2022 Retour derrière le micro pour Malik Bentalha, voix française de Sonic le hérisson dans le deuxième opus de la franchise Sega-Paramount. L’occasion de poursuivre la conversation avec ce fan absolu des années 1980, débordant d’enthousiasme et de...
Mardi 29 mars 2022 Né sous les auspices de la Cinéfondation cannoise, coproduit par Scorsese,  Murina est reparti de la Croisette avec la Caméra d’Or. Une pêche pas si miraculeuse que cela pour ce premier long métrage croate brûlé par le sel, le soleil et le désir de...
Mercredi 30 mars 2022 À voir ★★★☆☆ En corps  À 26 ans, Élise est au sommet de son talent de danseuse classique. Mais une blessure (...)
Mardi 15 mars 2022 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd'hui, Maëlem et Lucie nous parlent de leur « Pépite » du mois, Medusa, réalisé par...
Lundi 14 mars 2022 La course à perdre haleine d’une mère célibataire jonglant entre découvert chronique, problèmes domestiques, boulot à Paris et espoir d’un meilleur job. Ou comment derrière une vie quotidienne se dissimule le plus impitoyable des thrillers...
Vendredi 11 mars 2022 Signé par la prodige Domee Shi, le nouveau Pixar Alerte Rouge confirme la suprématie du studio satellite de Disney mais hélas ne bénéficie pas d’une sortie en salle : à l’instar de Soul et de Luca, il ne sera visible que sur...
Lundi 14 mars 2022 À voir ★★★☆☆ Notre-Dame brûle 15 avril 2019. Le président de la République s’apprête à livrer son bilan du Grand Débat (...)
Lundi 7 mars 2022 Issue de la haute bourgeoisie tokyoïte, Hanako n’a pas encore convolé à 30 ans. Elle consent au principe d’un mariage arrangé et tombe sur un homme en (...)
Mardi 1 mars 2022 Deux portraits de femmes au travail dans deux longs métrages dont les titres se répondent étrangement,  Rien à foutre et À plein temps,  mais dont les approches divergent radicalement. Deux rôles en or offerts à deux comédiennes...
Mardi 1 mars 2022 Pour faire cesser les coups de son mari, une fan de kung-fu s’initie auprès d’un maître. Mabrouk El Mechri signe une proposition culottée (et forcément clivante) mêlant son amour du cinéma de genre à son intérêt pour les personnages déclassés. Un...
Mardi 1 mars 2022 Le festival du film de voyage Curieux Voyageurs sera de retour à Saint-Etienne en ce mois de mars, flanqué d’un riche programme et de quelques nouveautés.
Mercredi 9 février 2022 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd’hui, Thimothée nous parle de sa « Pépite » du mois, Les Innocents, dernier...
Mardi 1 février 2022 Ce mois-ci au Méliès, deux événements seront organisés autour du film Un Monde portant sur le harcèlement scolaire. Le jeudi 3 février, la projection sera suivie (...)
Mardi 1 février 2022 Un film de Emmanuel Gras (Fr., 1h45) Documentaire… (sortie 23 février) Quand à la fin 2018 débute le mouvement des Giles jaunes, le cinéaste Emmanuel (...)
Mardi 1 février 2022 Un ancien acteur X retourne dans son Texas natal et navigue entre son ex et une jeune serveuse. Une métaphore douce-amère d’une Amérique vivant dans la dèche, sur sa réputation et l’espoir permanent de se refaire la cerise sur le dos des autres…
Mardi 1 février 2022 Le nouveau documentaire de Dominique Dozolme,  Arts croisés, propose de mettre en perspective l’histoire de deux institutions (...)
Jeudi 6 janvier 2022 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd’hui, Elise et Noah nous parlent de leur « Pépite » du mois, The chef, dernier...
Lundi 3 janvier 2022 Rigoletto le bouffon profite d’un bal costumé pour humilier des invités victimes des manœuvres du duc de Mantoue, un (...)
Lundi 3 janvier 2022 « Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la ville, allez vous faire (...)
Lundi 3 janvier 2022 Connu pour ses comédies légères durant les années 30, le réalisateur Georges Stevens, documentariste pour (...)
Jeudi 30 décembre 2021 Adaptation d’un roman de Philip Roth qui lui trottait depuis longtemps en tête, la tromperie de Desplechin est aussi un plaidoyer pro domo en faveur du droit de l’artiste à transmuter la vérité de son entourage dans ses œuvres. Quitte à...
Lundi 3 janvier 2022 Portant sur la mécanique pernicieuse du harcèlement scolaire et interprété par deux enfants déchirants de vérité, ce premier film miraculeux est une merveille de délicatesse autant qu’un tour de force de réalisation. Un choc absolu et sans nul...
Lundi 3 janvier 2022 Deux jeunes gens que près de dix ans séparent apprennent à s’aimer, non sans peine. À la fois roman picaresque et d’apprentissage,  Licorice Pizza retrace leur balade sur la carte américaine du tendre à l’aube des 70’s. Une carte postale datant de...
Mardi 21 décembre 2021 Vingt ans et des poussières après que les Wachowski ont anticipé le principe du métavers en extrapolant les babils d’Internet et les écrits de Philip K. Dick, Lana W. remet le couvert en solo pour un nouvel opus tenant à la fois du palimpseste,...
Lundi 3 janvier 2022 En ce mois de janvier, l’offre se polarise singulièrement sur des films traitant de réflexivité ou l’examen du passé. Il est parfois utile de faire le point face au miroir pour aller de l’avant…
Mardi 30 novembre 2021 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd’hui, Toscane et Maëlem du lycée Fauriel nous parlent de leur « Claque » du mois,...
Mardi 30 novembre 2021 Co-construit et organisé par le réseau TRACES et nombre de ses partenaires, les Images Migrantes 2021 feront escale à (...)
Mardi 30 novembre 2021 Un argument presque truffaldien dans un contexte de péril environnemental… Louis Garrel confirme la grâce et la force de son cinéma dans un conte moderne méritant d’être celui de Noël. Bravo !
Mardi 30 novembre 2021 Après le carnet de voyage « Tibet, Promesse de l’invisible » et le livre de photos « Tibet, minéral animal (...)
Mardi 30 novembre 2021 Que fait-on, lorsque l’hiver arrive ? Un tigre qui a perdu ses rayures part en voyage pour les retrouver. Une mamie invente des histoires (...)
Mardi 30 novembre 2021 La 17ème édition de Face à Face, festival stéphanois du film LGBTI+, promet cette année encore trois jours (...)
Mardi 30 novembre 2021 Un film en quatre temps et en crescendo pour montrer la banalité de la peine capitale en Iran, où la mort donnée sur ordres détruit par contrecoup bien des vies. Un conte d’une tragique beauté visuelle, douloureusement bien interprété, comme...
Mardi 30 novembre 2021 Riche de ses cinq mercredis (et donc d’un nombre de sorties lui conférant un profil d’oie farcie du réveillon), le mois de décembre tient du super calendrier de l’avent, qui distribuerait encore ses surprises après Noël. Dont certaines,...
Mercredi 17 novembre 2021 Deuxième incursion du maître de La Compagnie des Chiens de Navarre au cinéma après le bancal Apnée,  Oranges Sanguines rectifie le tir pour viser juste dans plusieurs directions à la fois : politique, économie, famille, adolescence…...
Lundi 15 novembre 2021 Les Ambassadeurs du Méliès, ce sont des lycéens qui aiment le cinéma, qui voient les dernières sorties en salle, et qui livrent leur coup de cœur. Aujourd’hui, Amélie et Soheil nous parlent de leur « Pépite » du mois, Les Magnétiques,...
Mercredi 3 novembre 2021 Après Thanos, une nouvelle menace s’abat sur la Terre. Mais pas de panique, un autre groupe de super-héros va faire le job. Ni Dune, ni dieux, Chloé Zhao adapte le premier volet de la série signée par l’alter ego de Stan Lee, le dessinateur...
Vendredi 29 octobre 2021 Ben, un homme trans, décide de porter le bébé que sa compagne, Aude, ne peut pas avoir. Avec The Good Man, Marie-Castille Mention-Schaar met en lumière un (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Dans le cadre des projections Films Cultes soutenues par le GRAC, le Rex de Montbrison propose de voir ou de revoir La Fille à la valise. L’histoire (...)
Vendredi 29 octobre 2021 L’espoir Mitterrand, l’amour, les radios pirates… Au début des années 80, Philippe Bichon vit une jeunesse bercée de joie et d’optimisme. Jusqu’à ce que le (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter