Matière et mouvements

ARTS | Le Musée d'Art Moderne révise ses classiques avec le parti pris d'accentuer la visibilité de la scène picturale contemporaine. Si la peinture transpire dans les installations de Jessica Stokhoelder, elle résiste dans le vocabulaire élémentaire de Lucas Caccioni. Le MAM matérialise le dépaysement avec les assemblages des toiles de Champion Métadier. Un programme international en matière, appuyé par le choix du 3eme prix des partenaires : Min Yung Yeon.

Marlène Thomas | Vendredi 1 juin 2012

Photo : Champion Métadier Dessin numérisé, 2011, épreuve pigmentaire, 60x62cm.© Adagp, Paris, 2012


Min Yung Yeon, coup de cœur unanime de l'expo, brosse une régularité du motif, un assemblage de fragments lamellés, stratifiés, surfacés du motif, un éclaté de matière. La perfection formelle de son imaginaire nous entraîne vers les songes, les organismes cellulaires. La matière et l'élasticité des corps sont une symphonie de micro macro. L'imaginaire scintille et se fond dans des reliefs céphaliques. Elle répète cet aspect statique du flux d'images contemporaines, utilise le graphisme ; sa peinture découpe des tranches de matière vivante, son imaginaire pousse le scalpel jusque dans le dessin de la trame. Champion Métadier, pour sa part, nous entraine à sonder les diverses facettes de la matière. Un univers formel riche d'éclairages et de combinaisons de figures énigmatiques. Formes lisses, mystères tubulaires isolés sur fond monochrome neutre. Un agglomérat de formes puissantes à l'esthétique moderne. Champion Métadier expose le capital solaire de la matière et l'imaginaire s'emballe. Nous retrouverons les traces, essences, résistances ou fissures de la peinture de Luca Caccioni qui explore la mémoire, mesure le vivant, et utilise des matériaux inhabituels : les acétates. Un vocabulaire spatio-ethymo-graphique intime. Luca Caccioni investira d'ailleurs le cabinet d'arts graphiques du Musée. Tandis que Maurizio Nannucci présentera une installation composée de néons, créée spécialement pour la grande salle principale du Musée. Il créé sans limite, du livre d'art au support vidéo, en passant par la performance, la photographie et la musique électronique.

Totems et toupies

L'emploi de couleurs vives rayonne dans l'œuvre de Jessica Stokhoelder, qui recycle en scénographiant l'assemblage d'objets du quotidien. Elle bricole et questionne le rapport intrinsèque à l'objet, indépendant de sa fonctionnalité avilissante primaire. Sa recherche artistique créé un engrenage mécanique de machines des sens. Elle totemise, compose ses installations, pour engager un regard sur leur puissance de production cognitive. Les agencements de ses installations charnières sont situés entre dimension sculpturale et picturalisme. C'est un véritable régal d'agencements de palettes de matériaux qui attirent l'œil et ouvrent les portes de l'imagination. Nous découvrirons l'œuvre vidéo AQUI où Miguel Angel Rios scénographie un ballet de toupies, une révélation hypnotique réalisée avec la participation de lanceurs de toupies professionnels. Le titre Aqui,  est un fil d'Ariane semblable à un pointeur d'autoréférence. 2 armées de toupies combattent. L'une de toupies blanches, de formes identiques et avec un comportement similaire, et l'autre de toupies noires aux formes éclectiques et au comportement plus désordonné. Elles s'affrontent dans un climat de tension, un jeu de survie.

Sing Sing à Saint Etienne!

À l'occasion de Local line 11, une exposition très attendue d'un processus identitaire engagé, la présence du collectif Sing Sing renverse le regard statique des médias porté sur la Bosnie Herzegovine. À la fin de la guerre de Sarajevo, le groupe de musique rock mue en collectif d'artistes. Sing Sing est turbulent et la singularité des membres dépasse la considération isolée de la guerre. Les œuvres examinent la question de l'Union Européenne et le système de valeurs du capitalisme. Chacun des membres porte son propre style et démantèle les acquis culturels et religieux. Ils utilisent un humour décalé, fluctuent avec le malaise, pour déjouer les idées préconçues. Au travers de photographies, peintures, affiches, performance, SingSing interroge le territoire et l'identité et mène une recherche entre identités passées, présentes et présumées. Engagé sur des questions politiques et sociales, ce groupe d'artistes contemporains utilise l'art comme outil de réaction et d'interprétation. Enfin, à ne pas manquer, du 2 juin au 14 juin Travaux en cours / En cours de travaux,  où les travaux d'étudiants seront exposés dans les salles du Musée ! Le Musée d'art Moderne, laboratoire internationale d'investigation, rappelle l'importance de la solidarité dans les transformations sociales et poursuit sa quête de lisibilité sans frontières en ouvrant au public le choix d'une riche déclinaison d'acteurs contemporains.

Maurizio Nannucci, Champion Métadier, Jessica Stockholder, Miguel Angel Rios, Luca Caccioni, Min Jung-Yeon et Local Line 11 au Musée d'Art Moderne de Saint-Étienne Métropole du 23 juin 2012 au 30 septembre 2012

Travaux en cours / En cours de travaux
Du 02 juin 2012 au 14 juin 2012

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter