Statut : en couple

Donation | Le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole présente actuellement une nouvelle expo dédiée à la donation récente du couple de galeristes Durand-Dessert, qui entre en dialogue avec la collection du musée.

Cerise Rochet | Mardi 30 novembre 2021

Photo : 1. Le Crâne de Gerhard Richter ©MAMC2. L’Œil de Dieu, de Luciano Fabro, ©MAMC


Extraordinaire, et tout à la fois totalement cohérente. Reçue récemment, la donation du couple de galeristes parisiens et collectionneurs Liliane et Michel Durand-Dessert au MAMC+ est de celles qui s’expliquent tout à fait logiquement… Même si son envergure revêt un caractère assez exceptionnel : 180 œuvres et une cinquantaine d’éditions, qui reflètent le parcours fou de deux amoureux des Arts au sens large du terme. De la part des Durand-Dessert, dont l’activité parisienne s’est étirée de 1975 à 2004, le soutien au Musée d'Art Moderne et Contemporain n’est pas nouveau : déjà, dans les années 80, le couple offrait au musée Le Crâne, de Gerhard Richter et L’Œil de Dieu, de Luciano Fabro, par engagement au profit d’une reconnaissance de ces artistes et de leurs courants artistiques, alors très largement sous-évalués en France.

Passerelles

Rien d’étonnant, donc, à ce que cet Œil et ce Crâne aient trouvé leur place en ouverture de l’exposition du musée dédiée aux deux galeristes. Un Double Je, qu’Alexandre Quoi, responsable du département scientifique du MAMC+ et commissaire de l’exposition, a voulu construire, non pas chronologiquement telle une rétrospective, mais comme un dialogue, entre donations récentes et plus anciennes, mais aussi entre donations, et œuvres issues du fonds du musée : « Plusieurs artistes que les Durand-Dessert ont promus et soutenus sont conservés dans la collection de notre musée, rappelle-t-il. De nombreuses passerelles étaient donc tout à fait possibles, ce qui a permis de créer une exposition thématique autour du travail des deux galeristes, et surtout, une exposition qui permette de révéler le fait qu’il s’agissait pour eux bien plus que d’un travail : Liliane et Michel Durand-Dessert ont consacré absolument toute leur vie à l’art, forts d’un engagement réellement visionnaire, et d’un rôle de prescripteurs ».

En neuf salles, Double Je propose des regards croisés sur différents courants, différentes disciplines, et même, différentes époques, liés pour la plupart par la figure du double. Arte Povera, Abstraction et Figuration, Figuration et Abstraction, Art conceptuel et Mail art, Image et volume… Dans une logique quasi-arborescente, Alexandre Quoi dresse ici un subtil panorama d’un immense pan de l’art de la 2e partie du XXe siècle, dont les Durand-Dessert auront indubitablement été deux acteurs très importants…

Double Je, Donation Durand-Dessert et collections du MAMC+ (+Art Précolombien, collection personnelle Durand-Dessert), jusqu’au 18 septembre 2022 au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter