Qui sommes nous   |   Envoyez un programme   |   Diffusion   |   Recrutement   |   Coordonnées   |   Publicité   |   Archives   |   Articles Partenaires

LYON
LE WEB DES SPECTACLES

LYON

SUIVEZ-NOUS


THEMATIQUE DATE
Rubrique / Festival LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
Mot-clé

RECHERCHER ►

MUSIQUE & SOIREES

Oracle, Ô des espoirs

le Mardi 9 décembre 2014 par

Oracle, Ô des espoirs

le Mardi 9 décembre 2014 par Stéphane Duchêne

Oracle, Ô des espoirs

Crédit Photo : (c) Sylvie Mauris-Demourioux

Odessey & Oracle + Lucas Spirli

Pop baroque
Kraspek Myzik 20 montée Saint-Sébastien Lyon 1er

Vendredi 12 décembre 2014 à 20h30

voir les salles et horaires

À LIRE AUSSI

Quirky Festival, le petit bal retrouvéQuirky Festival, le petit bal retrouvé

À Chaplin, la pop inépuisable des ZombiesÀ Chaplin, la pop inépuisable des Zombies

La Souterraine au grand jourLa Souterraine au grand jour

La scène locale investit les médiathèquesLa scène locale investit les médiathèques

Julien Gasc, beau gibier popJulien Gasc, beau gibier pop

Odessey & Oracle. On ne fera pas l'affront d'expliquer ces trois mots et leur légendaire coquille aux amateurs de Zombies (pas les morts-vivants, le groupe culte des années 60). Aux autres, on se contentera de conseiller son écoute sans fin. Dire que la formation lyonnaise ainsi baptisée a voulu rendre un hommage appuyé à ses illustres aînés reviendrait à enfoncer une porte ouverte. Ou alors ses trois membres et leurs invités sont de sacrés blagueurs. Car loin de se contenter d'appliquer les recettes qui firent les grands disques de l'année 68 (le précité en tête), Odessey & Oracle dévoile aussi un amour non feint pour le baroque revisité et la liturgie pop Renaissance, où se croisent viole de gambe et Korg MS-20, flûte médiévale et Casiotone, banjo et pianet, raffinement absolu des compositions et tentations lo-fi déviante.

L'alliage fait de cette véritable machine à voyager dans le temps pop et des talents ici convoqués – sublime Béatrice Morel Journel (Tara King th., Arianna Monteverdi & Baby B.) sur The Cat with Lipstick – est absolument délicieux de délicatesse et d'invention. Caressant même ici et là soul (Fixing the World) ou électro-pop (v.i.a.g.r.a). A la fois inépuisable et épuisant comme l'antique Odyssée, voilà un album qui ne s'écoute pas en faisant le ménage ou en se coupant les ongles. En dépit de réelles prétentions tubesques, il requiert attention et multiples écoutes, pour affirmer tout à fait sa personnalité : non seulement, aurait dit Gatsby, comme «une suite interrompue de gestes réussis», mais aussi un peu plus que cela. Au fond, une certaine grâce.

Stéphane Duchêne

Odessey & Oracle [+ Lucas Spirili]
Au Kraspek Myzik vendredi 12 décembre
Odessey & Oracle and the Casiotone Orchestra (Carton Records)

Tags  • Odessey+++Oracle • Odessey+++Oracle+and+the+Casiotone+Orchestra

Odessey & Oracle. On ne fera pas l'affront d'expliquer ces trois mots et leur légendaire coquille aux amateurs de Zombies (pas les morts-vivants, le groupe culte des années 60). Aux autres, on se contentera de conseiller son écoute sans fin. Dire que la formation lyonnaise ainsi baptisée a voulu rendre un hommage appuyé à ses illustres aînés reviendrait à enfoncer une porte ouverte. Ou alors ses trois membres et leurs invités sont de sacrés blagueurs. Car loin de se contenter d'appliquer les recettes qui firent les grands disques de l'année 68 (le précité en tête), Odessey & Oracle dévoile aussi un amour non feint pour le baroque revisité et la liturgie pop Renaissance, où se croisent viole de gambe et Korg MS-20, flûte médiévale et Casiotone, banjo et pianet, raffinement absolu des compositions et tentations lo-fi déviante.

L'alliage fait de cette véritable machine à voyager dans le temps pop et des talents ici convoqués – sublime Béatrice Morel Journel (Tara King th., Arianna Monteverdi & Baby B.) sur The Cat with Lipstick – est absolument délicieux de délicatesse et d'invention. Caressant même ici et là soul (Fixing the World) ou électro-pop (v.i.a.g.r.a). A la fois inépuisable et épuisant comme l'antique Odyssée, voilà un album qui ne s'écoute pas en faisant le ménage ou en se coupant les ongles. En dépit de réelles prétentions tubesques, il requiert attention et multiples écoutes, pour affirmer tout à fait sa personnalité : non seulement, aurait dit Gatsby, comme «une suite interrompue de gestes réussis», mais aussi un peu plus que cela. Au fond, une certaine grâce.

Stéphane Duchêne

Odessey & Oracle [+ Lucas Spirili]
Au Kraspek Myzik vendredi 12 décembre
Odessey & Oracle and the Casiotone Orchestra (Carton Records)

Tags  • Odessey+++Oracle • Odessey+++Oracle+and+the+Casiotone+Orchestra

Odessey & Oracle + Lucas Spirli

Pop baroque
Kraspek Myzik 20 montée Saint-Sébastien Lyon 1er

Vendredi 12 décembre 2014 à 20h30

voir les salles et horaires

À LIRE AUSSI

Quirky Festival, le petit bal retrouvéQuirky Festival, le petit bal retrouvé

À Chaplin, la pop inépuisable des ZombiesÀ Chaplin, la pop inépuisable des Zombies

La Souterraine au grand jourLa Souterraine au grand jour

La scène locale investit les médiathèquesLa scène locale investit les médiathèques

Julien Gasc, beau gibier popJulien Gasc, beau gibier pop

Un Oeil sur...

Alors que sort en ce début d'année son roman "Mon citronnier" chez JC Lattès (version augmentée et enrichie de sa première mouture "Le Citronnier", ed. Pédalo ivre), Samantha Barendson s'est livrée au jeu du portrait-découverte. 

Recherche
+ MUSIQUE & SOIREES
THEMATIQUE
DATE

Rubrique / Festival
LIEU
Notre selection
gratuit
prix libre
billetterie en ligne
         Mot-clé

RECHERCHER ►
les choix de la rédaction


Au cinéma


Un Oeil sur...

Alors que sort en ce début d'année son roman "Mon citronnier" chez JC Lattès (version augmentée et enrichie de sa première mouture "Le Citronnier", ed. Pédalo ivre), Samantha Barendson s'est livrée au jeu du portrait-découverte. 

les choix de la rédaction


Au cinéma