La société détraquée des Baro d'Evel

Nadja Pobel | Mardi 7 juin 2016

Photo : © Alexandra Fleurantin


Ils revendiquent Kantor et Nadj comme influences et fuient toute distanciation. L'an dernier aux Nuits de Fourvière les membres de la compagnie franco-catalane Baro d'Evel venaient à Lyon avec Bestias, un spectacle sans esbroufe où cheval et oiseaux se mêlaient avec simplicité et haute précision. Le festival UtoPistes les fait revenir les vendredi 10 et samedi 11 juin au Toboggan avec leur spectacle précédent : Mazùt, créé en 2012.

Bien que nous n'ayons pas vu en intégralité celui-ci, il est, au vu des images disponibles, moins lunaire, plus tourné vers le réel. Mais tout aussi étrange car dans cette Mazùt corporation (entreprise de recherche et de transformation) trône par exemple une tête-masque de cheval, présente partout jusqu'à coloniser l'homme en proie aux dérèglements du monde ; en témoigne cette pluie, matérialisée par des balles que Blaï Mateu Trias rattrape en jongleur.

Il est, avec sa complice Camille Decourtye, acrobate, issu du Centre national des Arts du cirque et confère à sa discipline une teinte théâtrale et chorégraphique voire plastique tant le travail sur les lumières, les visages (recouverts de boue parfois) et même la vidéo est important ici.


Mazùt

Par Baro d'evel Cirk cie, deux êtres partent à la recherche de leur animal intérieur parce que l'humanité les dépasse
Le Toboggan 14 avenue Jean Macé Décines
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter