Voix aux fenêtres : la parole est de quartier

CONNAITRE | Du vendredi 2 au samedi 4 juin, le centre de Grenoble se remplira de « Voix aux fenêtres ». Pour cet deuxième édition, le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas qui organise l'événement prolonge son travail de découverte des rues Chenoise, Alma et Très-Cloîtres par la parole d’artistes et d’habitants, avec la volonté d’être au plus près de chacun.

Charline Corubolo | Mardi 30 mai 2017

Il n'y pas qu'aux fenêtres que la voix se fera entendre ce week-end, mais aussi dans les rues, les jardins, les cours et sur les marchés du centre de Grenoble. Pour la deuxième édition de son événement Voix aux fenêtres, le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas prolonge son travail de réappropriation par les citoyens des quartiers l'entourant grâce à la parole, avec la volonté « d'impliquer les habitants et les commerçants pour qu'ils découvrent ou montrent leur patrimoine local » explique Marie Kristanek, chargée de communication du théâtre.

Avec des compagnies comme la Fabrique des petites utopies et les Fées rosses, ainsi que la participation d'amateurs à la suite d'ateliers préparatoires avec des artistes, les trois jours seront animés de récolte de paroles pour des « Criées publiques », de théâtre de rue, de repas citoyen, de concerts… Une liberté de dire, mais aussi de déambuler, chacun étant invité à suivre son propre parcours à travers les rues Chenoise, Alma et Très-Cloître.

Un moment festif et artistique avec l'objectif de réunir les habitants pour une union de quartier qui vise à mettre en valeur la diversité culturelle et la beauté du patrimoine de notre espace quotidien. À vos voix !

Voix aux fenêtres
Dans les quartiers Chenoise, Alma et Très-Cloîtres du 2 au 4 juin

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Voix aux fenêtres, un festival pour déambuler à travers l'héritage de la ville

Événement | Du Palais du Parlement jusqu'au Théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas, des voix résonneront à Grenoble entre vendredi 20 et dimanche 22 septembre pour célébrer les racines sociales et patrimoniales du quartier Alma-Très-Cloîtres. Et quoi de mieux que les Journées du patrimoine pour porter encore plus haut le festival Voix aux fenêtres ?

Adeline Gailly | Mardi 17 septembre 2019

 Voix aux fenêtres, un festival pour déambuler à travers l'héritage de la ville

S'il n'est plus à la tête du Théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas depuis peu, le musicien espagnol Antonio Placer, à travers son association Musiques créatives du Sud, conserve pour autant l'organisation de la 4e édition du festival Voix aux fenêtres, toujours poussé par cette volonté de célébrer le quartier Alma-Très-Cloîtres et ses habitants. Et ce n'est pas un hasard si, cette année, l'événement aura lieu au même moment que les Journées du patrimoine. « Les migrants qui se sont installés au fil du temps dans ce quartier ont participé à sa construction architecturale. L'idée est donc de faire résonner les voix de ces colporteurs et colporteuses dans des lieux patrimoniaux, comme un clin d’œil », souligne-t-il. Ces voix s'élèveront essentiellement a cappella avec le désir de s'unir pour ne faire qu'une. « Il y a une perte d'identité dans notre société à cause de l'uniformisation. Alors qu'en réalité nous sommes tous une pièce différente d'un même puzzl

Continuer à lire

Avec Voix aux fenêtres, la voix (a cappella) est libre

Festival | Du vendredi 1er au dimanche 3 juin se déroulera la troisième édition de Voix aux fenêtres. Un événement organisé par le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas qui vise à valoriser le quartier grenoblois Alma–Très-Cloîtres–Chenoise comme nous l'explique Marie Kristanek, chargée de production et de communication pour le théâtre.

Alice Colmart | Mardi 29 mai 2018

Avec Voix aux fenêtres, la voix (a cappella) est libre

Songez à ouvrir l’oreille ce week-end, car les jardins, les cours et les rues qui entourent le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas vont résonner. « L’objectif de Voix aux fenêtres est de faire découvrir les rues Chenoise, Alma et Très-Cloîtres à travers des spectacles de musique, des contes et des chants. Le tout se fera a cappella car ces rues ont une très bonne acoustique naturelle » explique Marie Kristanek, chargée de production et de communication pour le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas à l’origine de l’événement. Et qui de mieux pour montrer le patrimoine local que les principaux concernés. « Les habitants du quartier ont participé à des ateliers préparatoires avec le trio Unio, trois femmes qui proposent leur très beau répertoire de chants traditionnels et de chants du monde. Ils restitueront ce travail les 1er et 2 juin dans la rue Chenoise. » Tous à la rue En plus des habitants, des établissements participeront au projet, comme le restaurant l’Atypique et le café À l'affût qui organiseront des apéros vocaux. Le premier sera mené par l’ensembl

Continuer à lire