The Wrestler

De Darren Aronofsky (Fr-ÉU, 1h50) avec Mickey Rourke, Marisa Tomei…

Randy «The Ram» (le bélier) est un vieux catcheur à moitié sourd, qui vit seul dans une caravane et continue à se produire dans des galas avec d’autres gloires fânées. Sa seule amie est une strip-teaseuse elle aussi vieillissante pour qui on ne sait trop si Randy est son client préféré ou un peu plus que ça. La ligne claire du récit et la mise en scène presque «dardenienne» du nouveau film de Darren Aronofsky ressemble à un retour à la raison après le foirage de The Fountain, film ambitieux mais plombé par un manque de moyens proportionnel et un discours métaphysique vaseux.

Retour à l’essentiel : un acteur, un personnage, des enjeux simples (chute et rédemption) et une idée fabuleuse qui consiste à faire de ce corps abîmé, fatigué, que l’on accompagne caméra à l’épaule dans une Amérique crépusculaire et nostalgique (le présent s’y incruste discrètement via deux allusions à la guerre en Irak) un pur récit. Bien mieux, dans le fond, que Fincher dans Benjamin Button, Aronofsky transforme Mickey Rourke (génialissime !) en parchemin écrit par les dommages du temps, mais saisi dans un pur présent qui est autant celui de Randy que celui de l’acteur lui-même : un homme dont la beauté rayonne par sa quête d’humanité et de dignité, réclamant un peu d’amour à une époque qui ne veut plus de lui. En résumé pour tout le monde : The Wrestler est un très beau film.


Christophe Chabert

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 11 septembre 2017 Thriller fantastique aux échos polanskiens, cette réflexion sur les affres effroyables de la création signée Darren Aronofsky ("Black Swan", "Requiem for a Dream"...) est aussi une puissante création réflexive. Et le récit du voyage aux enfers...
Lundi 14 avril 2014 Sauf le respect qu’on doit à Darren Aronofsky, ses débuts dans le blockbuster à gros budget relèvent du naufrage intégral, et cette relecture du mythe biblique est aussi lourdingue que formatée, kitsch et ennuyeuse… Christophe Chabert
Lundi 21 novembre 2011 De Tarsem Singh (ÉU, 1h50) avec Henry Cavill, Stephen Dorff, Mickey Rourke…
Jeudi 3 février 2011 Une jeune danseuse introvertie cherche à se dépasser pour incarner le double rôle d’une nouvelle version du "Lac des cygnes". Sans jamais sortir d’un strict réalisme, Darren Aronofsky fait surgir le fantastique et le trouble sexuel dans un film...
Jeudi 22 avril 2010 Blockbuster ludique, théorique et même politique, Iron Man 2 confirme la bonne surprise de son premier volet : la naissance d’un super-héros différent dont les aventures sont aussi divertissantes que riches de sens. Christophe Chabert

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X