Juliette sans Roméo

Théâtre / Pour sa nouvelle création, Natacha Dubois, que l’on avait découverte en 2009 avec un efficace Pour en finir avec le jugement de Dieu sur Antonin Artaud, développe toujours une esthétique très rock (la présence sur scène à chaque fois de musiciens), et une approche du théâtre réfléchie et intéressante. À savoir porter sur le plateau non pas une simple pièce, mais un véritable propos. La metteuse en scène a ainsi composé un spectacle autour de la figure de Juliette R, femme tondue après la Seconde Guerre mondiale pour un amour jugé immoral avec un Allemand. Pour cela, elle a demandé à l’auteure Flora Donars d’écrire un texte autour de cette histoire, en la mêlant à celle de Roméo et Juliette, de Shakespeare. Partir d’un fait et tirer le fil pour évoquer le destin de cette femme (qui a véritablement existé) et la période extrêmement tendue et violente de l’après-guerre : le pari était audacieux. Et visuellement, la scénographie, avec cet astucieux mur fait de plusieurs boîtes comme autant de coffres à trésors et souvenirs, illustre parfaitement la vie décousue de Juliette R, et le silence qui a dû être le sien sur une partie de sa vie. Pourtant, à une semaine de la première, le résultat, volontairement fragmentaire et chargé en images, n’arrivait pas encore à rassembler tous les morceaux du puzzle pour faire sens. Laissons-lui donc le temps de se solidifier, car paradoxalement, tous les ingrédients semblent réunis pour une chouette aventure théâtrale. AM

Critique, deuxième! / Nous avons finalement revu le spectacle le jeudi 29 mars, soit quinze jours après la première tentative à laquelle nous avions été conviés. Un nouvel essai qui a infirmé nos réticences et amplement validé nos supputations lâchées en fin d’article : oui, Juliette R est une chouette aventure théâtrale. Les morceaux du puzzle ont été rassemblés, les nombreuses images (dont certaines puissantes, comme lorsqu’une danseuse campant Juliette R marche sur les pointes entre les cris de la foule) font maintenant sens, s’articulant habilement à l’intérieur de ce récit nourri de zooms sur les différentes parties de la vie de la protagoniste – son premier voyage en Italie après ses années de prison, son ressenti devant les images de la chute du mur… Une proposition atypique et – surtout – audacieuse, traitant avec finesse (par le biais de l’intime donc) d’un sujet on ne peut plus délicat.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 18 septembre 2018 Troisième édition pour Les Théâtrales du Vercors organisées par le Centre culturel et sportif le Cairn de Lans-en-Vercors et la compagnie La Bande à Mandrin. Juliette Rizoud, directrice artistique du festival et de la compagnie, revient avec nous...
Mercredi 14 novembre 2012 Ruy Blas de Victor Hugo : un texte, comme tous les grands, d’une actualité jamais démentie, quelles que soient les époques. Le pouvoir est au cœur de cette (...)
Mercredi 9 mars 2011 Le metteur en scène Christian Schiaretti, directeur du TNP de Villeurbanne, offre une Jeanne d’Arc forte en bouche par l’intermédiaire du texte de l’auteur Joseph Delteil. Un véritable petit bijou.
Lundi 23 mars 2009 Fin janvier, devant un Théâtre de Création blindé, Natacha Dubois portait avec conviction les mots d'Artaud, simplement accompagnée de trois musiciens. Une (...)
Lundi 26 janvier 2009 Antonin Artaud fascine. La parole de cet artiste hétéroclite et passionnant inspire. La compagnie Mais où l’as-tu ? a décidé de donner à entendre Pour en (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter