Il était "Une mouette" avec Isabelle Lafon

Une mouette

MC2

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Elles sont cinq sur scène, face au public, pour raconter La Mouette de Tchekhov : un texte que son auteur considérait autant comme une nouvelle que comme une œuvre théâtrale. La première des grandes pièces de l'écrivain russe écrite à la fin du XIXe siècle, évoquant les rêves artistiques contrariés des personnages ; et l’amour, le grand, le fort, le beau...

Prendre le parti de ne pas jouer La Mouette mais de transmettre sa fièvre via la narration est une riche idée de la metteuse en scène et comédienne Isabelle Lafon, que l’on avait pu voir dans Les Possédés de Chantal Morel. « Entendre La Mouette plus que de l'écouter. Juste entendre autrement. Désembourber la pièce de son imagerie. Rendre à ce drôle d'oiseau sa liberté. Tant pis s'il nous échappe » (extrait de la note d’intention).

Rien n’a été réécrit, ce sont les mots de Tchekhov qui sont donnés : les dialogues et monologues de la dizaine de personnages, comme les didascalies de l’auteur. Un procédé de prime abord aride (surtout quand on le découvre, comme nous, en vidéo), qui convainc néanmoins par son humilité. Car quand une partie des metteurs en scène contemporains essaie par tous les subterfuges possibles (plus ou moins lourds d’ailleurs) d’offrir une nouvelle jeunesse à des textes centenaires (ou plus), l’entreprise d’Une mouette frappe juste, simplement et efficacement. Rien de plus, rien de moins.

Une mouette, du jeudi 10 au jeudi 17 octobre, à la MC2

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X