"Bérénice" par Isabelle Lafon : en faire tout un drame

Bérénice

MC2

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Théâtre / Critique du spectacle que la metteuse en scène propose à la MC2 jusqu'au jeudi 14 février.

C’est l’une des plus belles pièces du répertoire français. Un monument du XVIIe siècle, en plus de mille-cinq-cents magnifiques alexandrins, dans lequel un homme (Titus, empereur de Rome) renonce au grand amour (celui de Bérénice, reine de Palestine) pour ne pas perdre son pouvoir. S’attaquer à cette tragédie mythique de Racine qu’est Bérénice, c’est donc se confronter à tout un pan d’histoire et d’émotions. La metteuse en scène Isabelle Lafon, sans doute consciente de l’enjeu et du fait que beaucoup de grands noms du théâtre sont passés par là avant elle, a choisi de faire dans la sobriété visuelle. Point de décors grandiloquents, de costumes qui soulignent la noblesse des personnages : avec elle, on se retrouve face à une simple table et des interprètes (principalement des femmes, d’où le décalage intéressant) qui s’emparent du texte (au sens propre et figuré) comme s’ils étaient en plein travail et non en représentation. Ou comment la langue de Racine prend alors forme devant nous…

Le parti pris a le mérite de l’originalité ; pourtant, il s’essouffle vite. Surtout que ces brusques changements de jeu, quand la tension affleure, semblent caricaturaux, façon parodie de jeu tragique. Ah, mais attendez… Oui, c’est ça, que nous sommes premier degré ! À un moment, la metteuse en scène, présente silencieusement (mais en pleine contrition) sur le côté du plateau nu, va arrêter la pièce et expliquer que tout le monde fait fausse route, façon savoureuse mise en abyme sur le théâtre et ses scories. Quelle idée ! Bon, elle tarde à intervenir tout de même… La voilà ! Mais que fait-elle ? Ah, elle reprend le rôle de Bérénice. Avec toujours autant de douleur ampoulée – mais en plus retenue que la première comédienne qui la campait. « Ah ! Cruel ! »

Bérénice
À la MC2 jusqu’au jeudi 14 février

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 18 mai 2022 Expert ès détournements et pastiches, le polyvalent Michel Hazanavicius avait déjà pratiqué l’exercice du remake en réactualisant "Les Anges marqués" dans "The Search" (2014). Il redéploie sa virtuosité en s’emparant d’un film de zombies japonais...
Mardi 5 octobre 2021 Un négationniste s’installe dans la cave d’une famille juive et lui pourrit la vie tout en faisant croire qu’elle le persécute. Aidé par un François Cluzet effrayant, Philippe Le Guay renoue avec l’acuité mordante à laquelle il avait depuis...
Mardi 11 février 2020 Le combat de personnages pour pouvoir survivre après la défection de leur public épouse celui d’un père pour rester dans le cœur de sa fille. Beau comme la rencontre fortuite entre "Princess Bride" et une production Pixar dans un film d’auteur...
Lundi 11 septembre 2017 Une année à part dans la vie du cinéaste Jean-Luc Godard (Louis Garrel à l'écran), quand les sentiments et la politique plongent ce fer de lance de la Nouvelle Vague dans le vague à l’âme. Une évocation fidèle au personnage, à son style, à son...
Mardi 25 novembre 2014 De Michel Hazanavicius (Fr, 2h14) avec Bérénice Bejo, Annette Bening, Maxim Emelianov…
Mardi 29 avril 2014 D’Éric Barbier (Fr, 1h45) avec Yvan Attal, Bérénice Béjo…
Samedi 18 mai 2013 Pour son premier film tourné hors d’Iran, Asghar Farhadi prouve à nouveau qu’il est un des cinéastes importants apparus durant la dernière décennie. Mais ce drame du non-dit et du malentendu souffre de la virtuosité de son auteur, un peu trop sûr de...
Vendredi 7 octobre 2011 Hommage déférent et fétichiste au cinéma muet hollywoodien, le nouveau film de Michel Hazanavicius échoue à dépasser son maniérisme pour raconter une histoire forte et attachante, et la fantaisie de départ se transforme en cours de route en ennui.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X