Obey, the giant

Gilbert & George avec Obey, Shepard Fairey

Espace Vallès

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Depuis son affiche Hope en soutien à Barack Obama lors de la présidentielle de 2008, le street artist Shepard Fairey, adepte de la sérigraphie, a envahi la toile et le monde de ses aplats colorés. Né en 1970 en Caroline du Sud, l'Américain est issu de la culture alternative punk et du monde du skateboard, qui marqueront tous deux son art.

Avant d'être mondialement connu dans les années 2000, il débute avec une campagne de stickers intitulée André the Giant Has a Posse, alors qu'il rentre à l'école Rhode Island School of Design (1989). Empruntant le visage du catcheur André le géant, dont les traits ont été simplifiés, l'artiste colle son portrait partout dans la ville. Cette image deviendra l'essence de son travail, reconnaissable aujourd'hui sous la marque Obey. Car Shepard Fairey n'est pas seulement un artiste, c'est aussi un businessman, et après avoir obtenu son diplôme en 1992, il fonde Alternate Graphics, entreprise dévolue à l'impression de t-shirts et stickers. Obey est né.

Entre 1997 et 2003, il dirige le studio BLK/MRKT, spécialisé en guérilla marketing, puis lance l'agence Studio Number One avec son épouse Amanda Fairey. Créateur infatigable, il réalise des affiches de film ou collabore avec le monde de la musique à la création de coffrets. Malgré la diversité de ses projets, l'univers de Shepard Fairey reste identifiable au premier regard : lignes graphiques empruntées à l'esthétique de propagande soviétique, palette colorimétrique basée sur le rouge et noir, utilisation de l'image d'autrui sur lesquelles il appose un autre discours... Un style largement influencé par Andy Warhol ou Barbara Kruger, dont les mélanges confèrent à ses visuels une prégnance forte au service d'un message humaniste. Un message qui d'ailleurs balance entre vive critique d'une société américaine rongée par les dérives et l'espoir d'un avenir possiblement meilleur.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 16 janvier 2023 Dans "Babylon", Damien Chazelle se focalise à nouveau sur Hollywood, mais à l’opposé de l’idéalisation pastel et appliquée de son (trop) sage "La La Land". En découle une frénétique fresque de fric et de frasques sur l’usine à rêves prométhéenne et...
Mardi 7 septembre 2021 Les mauvais élèves qui ont loupé l’exposition Shepard Fairey (alias Obey) à l’Ancien musée de peinture lors de l’édition 2019 du SAFGA (le festoch’ de Street (...)
Mardi 2 juillet 2019 Un été en ville peut se vivre à l’air libre, comme on vous le conseille dans les premières pages de ce numéro. Mais il peut aussi se vivre dans un musée, en parfaite connexion avec des œuvres d’art. Alors zoom sur dix expositions que nous avons déjà...
Vendredi 7 juin 2019 Superstar internationale du street art, Shepard Fairey (alias Obey) est invité par le Street Art Fest Grenoble Alpes pour une immense exposition à l’Ancien Musée de peinture. "Obey, 30 years of resistance" dresse ainsi un panorama...
Mardi 4 juin 2019 Depuis 2015, le Grenoble Street Art Fest, devenu du fait de son expansion le Street Art Fest Grenoble Alpes, modifie l’ADN de l’agglomération en demandant à des artistes de réaliser des fresques ici et là. Et promeut pendant un mois le street art...
Mardi 20 décembre 2016 Leur liberté, plastique et discursive, est à l’image de leur engagement : revendicatrice et engagée. Portés par une responsabilité citoyenne brûlante, les artistes qui dévoilent un "Art engagé" à Spacejunk utilisent leur travail pour délivrer des...
Mardi 21 juin 2016 Son viseur, il l’ajuste à coups d’aplats vibrants accompagnés parfois de détails minutieux. Le street artist Shepard Fairey, aussi connu sous le nom d’Obey, envahit actuellement les murs du centre d’art Spacejunk à l’occasion de la seconde...
Mardi 3 février 2015 Une trentaine d'années les séparent, les premiers ont posé les bases du body art dans la mouvance de la performance, le second vient de la rue ; les (...)
Mardi 6 janvier 2015 Bien que la prochaine exposition de l'Espace Vallès ait déjà eu droit à un focus dans notre supplément Panoram'art d'octobre, on se permet d'en remettre une (...)
Mardi 30 septembre 2014 En janvier, l'Espace Vallès va se transformer en miroir critique de la société, dont le reflet sera teinté de milles couleurs. Les artistes Gilbert & (...)
Mercredi 15 mai 2013 Cinéaste de l’imagerie pop, Baz Luhrmann surprend agréablement en trouvant la puissance romanesque nécessaire pour transposer le Gatsby de Fitzgerald. Et trouve en Di Caprio un acteur à la hauteur du personnage. Christophe Chabert
Lundi 17 septembre 2012 Figure emblématique de la scène street art mondiale, Shepard Fairey, le créateur d’Obey, symbolise à la perfection les forces, mais également les contradictions de cette mouvance artistique passée de l’ombre à la lumière.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X