Du rab d'Italie avec le Festival du cinéma italien de Voiron

On déroule la programmation de la prochaine édition prévue aux cinémas PASSrL du mercredi 27 mars au mardi 9 avril.

L’année cinématographique qui vient de s’écouler fut, qualitativement, brillante pour le cinéma italien. Pour autant – et c’est injuste – les résultats ne furent pas éclatants dans les salles. Heureusement qu’il existe des rendez-vous comme celui concocté par l’association Amitié Voiron Bassano pour rendre justice à ces films en leur offrant une nouvelle occasion de rencontrer le public.

Celui du Festival du cinéma italien de Voiron étant connaisseur de la production transalpine, aussi se réjouira-t-il d’emblée que des hommages soient rendus à deux "monstres" récemment disparus : Vittorio Taviani, à travers l’ultime réalisation avec son frère Una questione privata(accompagnée par une analyse de Jean Serroy), et Bernardo Bertolucci, en clôture, autour du glaçant Conformiste (1970), l’un des plus beaux rôles de Jean-Louis Trintignant et monument historico-politique.

S’il se souvient à raison des disparus, le festival célèbre surtout les vivants, à commencer par le comédien et cinéaste Pif, invité pour une mini-rétrospective – il n’a à ce jour réalisé que deux films : La Mafia tue seulement en été (2013) et Bienvenue en Sicile (2016). À ces événements s’ajoutent les reprises de deux films laurés à Cannes : Dogman de Matteo Garrone, Prix d’interprétation masculine pour Marcello Fonte, et surtout le mésestimé Heureux comme Lazzaro (photo), grand conte philosophico-métaphysique entre Olmi et Pasolini signé Alice Rohrwacher, Prix du scénario. Sa sœur Alba y figure au générique, comme dans le rude Ma fille de Laura Bispuri, histoire d’une enfant entre deux mères cabossées. Celle de Il Figlio, Manuel de Dario Albertini ne l’est pas moins, mais le fils est plus âgé.

Un mot pour évoquer encore deux des 14 films de la sélection : Silvio et les autres, fiction à la Paolo Sorrentino autour du personnage de Berlusconi (pas totalement réussi, ni totalement raté, toujours transcendé par Toni Servillo) et Une famille italienne, où Gabriele Muccino retrouve son interprète fétiche Stefano Accorsi. Buon appetito !

Festival du cinéma italien de Voiron
Aux cinémas PASSrL du mercredi 27 mars au mardi 9 avril

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 27 février 2023 Bien qu’endeuillée par la disparition de la légendaire Gina Lollobrigida en janvier, la saison 2022-2023 a offert aux amateurs de bobines transalpines quelques motifs d’espérance. Séances de rattrapage et avant-goût de prochaines sorties lors de...
Lundi 9 mai 2022 Trois ans après sa dernière “édition normale“, le Festival du cinéma italien de Voiron est enfin de retour au printemps en salle. Avec un programme dense, des invités et… sa désormais célèbre pizza géante. A tavola !
Lundi 27 mars 2017 Avant-premières, rencontres, séances de rattrapage, films du patrimoine... : du mercredi 29 mars au mardi 11 avril, on a rendez-vous au Passrl Les Écrans avec un (beau bout) d'Italie cinématographique.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X