Grands espaces pour grands écrans au Ciné-Club de Grenoble...

2001 : l'odyssée de l'espace
De Stanley Kubrick (GB, 2h21) avec Keir Dullea, Gary Lockwood...

... qui propose notamment de (re)voir le mythique "2001, l’Odyssée de l’espace" mercredi 10 avril.

Vous avez vu Roma ? Sur Netflix ? Et sur votre portable ? OK, il est temps de remettre les choses à l’endroit. Non pas grâce une projection du film d'Alfonso Cuarón dans une salle obscure (maintenant que le mal est fait, il faudrait pour cela attendre une conjonction de la Lune en Jupiter dans la maison de Kamoulox), mais avec "Grands espaces, Grand écran", le nouveau cycle du Ciné-Club qui vous prouve dans les grandes largeurs que certains films se conçoivent pour être vus et revus ad libitum en salle dans une intimité partagée.

Après avoir convoqué Les Cheyennes de John Ford en ouverture, c’est l’indémodable 2001, l’Odyssée de l’espace (1968, photo) de Stanley Kubrick qui vient donner mercredi 10 avril de la profondeur (sans 3D) métaphysique à l’humanité et son histoire. Si chacune des visions de ce film-monde apporte une nouvelle interrogation (à défaut d’élucider toutes les questions précédentes), sa découverte dans son format "natif" (puisqu’il fut tourné en 65mm) garantit des émotions inédites. En particulier dans l’ultime segment du film, Jupiter et au-delà de l’infini, qui donne sa pleine mesure hallucinatoire et psychédélique.

Rarement long-métrage aura à ce point satisfait à la double exigence de spectaculaire et de fond ; rarement film de science-fiction aura autant cassé le codes du genre pour imposer les siens propres, devenus depuis incontournables – telle la musique classique pour accompagner les déplacements d’engins sidéraux. Et quelle mise en garde quant à l’évolution de l’intelligence artificielle : on ne peut faire plus actuel.

Le cycle s’achèvera le 30 avril avec un nouveau western contemporain : Il était une fois en Anatolie (2011). Dans cette enquête policière, Nuri Bilge Ceylan oublie son austérité elliptique en tirant parti du grand format pour donner la pleine mesure des décors comme des personnages. Après cela, vous laisserez le cinéma sur smartphone.

Cycle "Grands espaces, Grand écran"
Au cinéma Juliet-Berto jusqu'au mardi 30 avril

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 8 septembre 2020 Nouveauté de cette saison, Les Vendredis de l’horreur programmés par les circuits Pathé créent un rendez-vous pour frissonner en fin de semaine (en même temps, (...)
Mardi 16 décembre 2014 Le statut de Stanley Kubrick dans l’histoire du cinéma est définitivement unique. Ses films font désormais figure de classiques que les salles programment (...)
Samedi 15 juin 2013 De Rodney Ascher (ÉU, 1h42) documentaire
Jeudi 27 septembre 2012 Ce mercredi 3 octobre, c’est la rentrée pour le Centre Culturel Cinématographique, et rien de tel qu’un petit (un grand !) Kubrick pour marquer le coup. (...)
Vendredi 28 octobre 2011 Critique / À Cannes, Il était une fois en Anatolie avait un peu achevé tout le monde. Loin du tumulte, le nouveau film de Nuri Blidge Ceylan se laisse (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X