Belles journées à Bachelard

Le Prunier Sauvage lance la quatrième édition des Beaux Jours, un mini-festival organisé en préfiguration d’un plus vaste chantier : la création d’un pôle dédié aux arts du cirque et de la rue. On en a donc profité pour prendre quelques nouvelles de ce projet de longue date nommé Parc des Arts.

Pendant le mois de juillet, Les Beaux Jours sont de retour au parc Bachelard : cinq soirées festives avec concerts, spectacles et ateliers, organisées par le Prunier Sauvage pour la quatrième année. Un événement qui s’inscrit dans le cadre de la préfiguration du Parc des Arts, le grand projet que les équipes du Prunier (mais pas que) portent vaillamment sur leurs épaules depuis 2015. « Nous souhaitons créer un pôle dédié aux arts du cirque et de la rue puisque ce genre de structure n’existe pas encore à l’échelle départementale et les besoins sont réels, détaille Brahim Rajab, directeur. Il s’agirait d’un tiers-lieu car nous voulons inclure les citoyens et ne pas les cantonner à une place de spectateur ou de consommateur. C’est aussi une façon d’investir de manière ambitieuse dans la culture sur un territoire comme le quartier Mistral (juste à côté du Prunier, ndlr) qui souffre d’une mauvaise image. » Pendant plus de cinq ans, les porteurs du projet ont multiplié les "apéros-chantiers" afin de fédérer des gens très différents (compagnies, urbanistes, artisans, restaurateurs, simples habitants du quartier…), ils ont mené des enquêtes pour établir les besoins et travaillent à présent avec de nombreux partenaires dont le CCN2, MixArts et son festival Merci Bonsoir ! ou la MC2 d’Arnaud Meunier.

Dans l’attente d’un « geste fort » de la Ville

Concrètement, le Parc des Arts se déclinerait en trois parties : un pôle création et pratique, un pôle de vie (espace consacré aux arts culinaires, bureaux de coworking, hébergements…) et un pôle plein-air qui comprend notamment le Théâtre de Verdure de Bachelard – projet lauréat du budget participatif inauguré en 2017. Une étude de faisabilité, entamée en janvier dernier, vient d’être achevée : « Maintenant, on attend encore le vrai geste fort qui doit venir de la Ville de Grenoble. Ce projet fait partie du programme d’Éric Piolle. On espère donc des annonces concrètes à la rentrée. » Le message est passé.

Les Beaux Jours. Au parc des Champs Élysées les 1er, 9, 16, 23 et 30 juillet, à partir de 18h30.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 5 juillet 2022 Si vous n’avez pas la chance de partir en vacances cet été, pas de panique, voyons le verre à demi-plein : le calme et la chaleur sont propices à la redécouverte de sa ville et au test de nouvelles activités.Tour d’horizon des possibilités et...
Lundi 9 mai 2022 Le Prunier Sauvage fête ses 10 ans le 14 mai avec une soirée mêlant concerts et spectacle. L’occasion de revenir sur l’histoire de ce lieu qui a fait le pari de l’émancipation, par la culture, des populations issues de quartiers prioritaires de...
Mardi 4 avril 2017 Dimanche 9 avril sera inauguré à Grenoble, dans le quartier Mistral, le Théâtre de verdure, petit amphi de 100 places situé à quelques mètres du Prunier sauvage. On a rencontré Brahim Rajab de ce même Prunier pour en savoir plus sur cette première...
Mardi 27 septembre 2016 « Pour sa cinquième rentrée automnale, le Prunier sauvage vous invite à une journée exceptionnelle, dans une ambiance festivalière. » Intrigués par le concept et séduits par les propositions artistiques qui nous sont proposées, nous avons...
Lundi 21 mars 2016 Le lieu de vie culturelle situé dans le quartier Mistral vient de créer un bimestriel pour « modifier les représentations, élargir le champ des possibles, faire du commun, valoriser et donner confiance ». Le premier numéro est sorti début mars.
Mardi 10 juin 2014 Revoilà le festival "Mistral, courant d’airs", qui repointe le bout de son nez après deux ans d’absence. Rencontre avec Brahim Rajab, directeur du Prunier sauvage, la salle qui porte dorénavant la manifestation, pour causer de culture, du quartier...
Jeudi 10 novembre 2011 Au cœur du quartier Mistral, l’ancien Espace Culturel Bachelard rebaptisé Le Prunier sauvage rouvre ses portes. C’est le premier lieu dédié à l’art dans cette zone qui était jusqu’à présent culturellement délaissé. Reine Paris
Dimanche 11 septembre 2011 L’ancien Espace Culturel Bachelard, avec force travaux de rénovation et de mise aux normes, va devenir un lieu de vie culturelle du quartier Mistral, baptisé le Prunier Sauvage. Décryptage en compagnie de Brahim de l’association Cultur’Act....

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X