Quelques saveurs de l'été à Grenoble

Si vous n’avez pas la chance de partir en vacances cet été, pas de panique, voyons le verre à demi-plein : le calme et la chaleur sont propices à la redécouverte de sa ville et au test de nouvelles activités.Tour d’horizon des possibilités et rendez-vous dans l’agglo.

Été Oh ! Parc

Pour la deuxième année consécutive, l’Été Oh ! Parc, l’animation estivale phare de la ville de Grenoble, s’étend dans trois différents espaces verts : les parcs Paul-Mistral, Jean-Verlhac et Bachelard. L’idée est d’apporter un air de vacances et de fraîcheur à ceux qui ne peuvent pas partir, en particulier les enfants. Plein d’activités sont proposées, encadrées par des animateurs : mur d’escalade, tir à l’arc, atelier cirque, jeux variés à Jean-Verlhac, même chose au Parc Bachelard sauf qu’on remplace le tir à l’arc par du kayak, et par du VTT à Paul-Mistral, où sont aussi proposées des activités danse et yoga. Bref, une multitude de propositions pour oublier le béton environnant, dont tout le détail est à retrouver sur le site internet de la ville de Grenoble.

Du 9 au 31 juillet le mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 15h à 20h aux parcs Bachelard et Jean-Verlhac, du 9 juillet au 28 août, tous les jours, de 14h à 20h au parc Paul-Mistral. Gratuit

Prunier Sauvage

Du 7 au 29 juillet, ce sont Les Beaux Jours au Prunier Sauvage, dans le parc Bachelard (ou parc des Champs-Elysées), une série d’événements organisée par le Prunier Sauvage et la Maison de l’enfance Bachelard. Au programme, des spectacles de théâtre, des concerts, des contes, du cirque, des ateliers… La soirée de clôture aura lieu le 29 juillet avec un cabaret hip-hop par les Noodles, et un grand bal brésilien. Tout est gratuit !

Du 7 au 29 juillet au parc des Champs-Élysées, gratuit. Infos sur lepruniersauvage.com

Sport pour tout le monde

Le sport, c’est la vie. Pour prêcher cette bonne parole, la Caravane du sport, dispositif municipal que les Grenoblois connaissent bien désormais, reprend son road trip dans tous les quartiers de la ville pour proposer aux plus jeunes une initiation à plein d’activités : escalade, judo, football, boxe, karaté, escrime…

Mais les plus vieux aussi bougent, et pas qu’un peu ; des ateliers dédiés, avec marche active et renforcement musculaire doux, leur sont proposés par le biais des Maisons des Habitants dans les trois parcs précités : Bachelard, Paul-Mistral et Jean-Verlhac.

Enfin, les piscines Jean-Bron et des Dauphins accueillent des zones de sports pour entretenir son summer body (pouah). À Jean-Bron, nouveauté pour 2022, la Ville a aménagé la mezzanine, où se trouvait auparavant un restaurant, en espace fitness avec une section cardio, une pour le crossfit et une dédiée aux cours collectifs.

Toutes les informations sur les créneaux horaires sur le site de la Ville, www.grenoble.fr

Éclats de culture

Des petites bulles culturelles de plein air, un peu partout dans la ville de Grenoble, orchestrées par les bibliothèques municipales sur le modèle de ce qui se fait durant le Printemps du Livre. Jusqu’au 30 août, vous pourrez croiser dans les parcs, squares et les places des mini-spectacles proposés par 22 compagnies de théâtre, de danse, de cirque, des collectifs artistiques ou des musiciens. Au total, 33 formes différentes à picorer tout au long de l’été.

On note la présence de la ciné-caravane, dédiée à des courts-métrages d’animation à voir en famille ; de la cabane à histoires, orchestrée par la compagnie Les Belles oreilles ; du concert-dessiné Le voyage de Rézé ; ou encore le micro-live du groupe Blys, sous la houlette de Retour de Scène, suivi d’un atelier de pratique musicale.

Gratuit. Tout le programme sur le site de la Ville, www.grenoble.fr

Festival Écho

Dansez au musée ! C’est une belle proposition que ce festival qui tient cette année sa 3e édition. Dans les jardins du musée Dauphinois – rien que pour le cadre, ça vaut le coup –, plusieurs compagnies émergentes de danse proposeront de courtes représentations, de styles variés, avant d’inviter le public à s’exprimer en mouvements, lui aussi, en toute liberté. Et parce qu’il s’agit bien de célébrer la danse sous toutes ses formes, le Festival Écho prévoit le 9 juillet une boom années 80-90, de 23h30 à 3h, pour conclure en bonne et due forme !

Les 8 et 9 juillet de 21h à 23h, boom le 9 juillet de 23h30 à 3h, entrée 10€/15€ et 25€ pour les deux soirs.

Ambiance Venise

L’Aviron grenoblois propose durant l’été de traverser Grenoble en frêle esquif (en canoë-kayak, quoi). Fraîcheur garantie sur les eaux de l’Isère, pour ce parcours à la pagaie entre l’Île Verte et le pont d’Oxford, encadré et accessible dès l’âge de 10 ans. Le club propose aussi des sorties nocturnes et, en association avec l’office de tourisme Grenoble Alpes, des balades culturelles sur l’eau, au cours desquelles le guide vous contera différentes anecdotes sur les lieux observés depuis l’Isère. Pour voir sa ville autrement.  

Du 8 juillet au 2 septembre, de 18 à 22€. Infos et réservation : canoe-grenoble.com ou 07 82 70 43 04, ou alors via www.grenoble-tourisme.com

L’appel des musées

Les musées proposent une foule d’ateliers, animations et visites guidées thématiques pour tous les âges, pour se cultiver en lieu climatisé ! On vous recommande de tester le nouveau rendez-vous spécial ados du Musée de Grenoble, la "visite freestyle" des collections. Chaque rendez-vous est l’opportunité d’amener les ados à questionner leur ressenti face à une œuvre. Bien sûr, l’équipe du musée a choisi des thématiques on ne peut plus actuelles. Exemple, jeudi 21 juillet, la visite portera sur les origines du selfie : portraits, autoportraits, maquillage, coiffures… Et c’est gratuit. Des programmes sont aussi concoctés spécialement pour les enfants dès l’âge de 2 ans, et bien sûr, ne les oublions pas, pour les adultes.

On conseille aussi d’emmener les enfants au musée de l’Ancien Évêché qui, en lien avec l’exposition sur Moly Sabata, propose des ateliers autour du cubisme, un style toujours très prisé des plus jeunes. Même succès attendu au musée archéologique qui, dans le cadre de son installation Racines du son, organise plein de rendez-vous autour des percussions corporelles et du son.

Programme détaillé sur les sites internet des musées

Rando roller

Une meute de gilets réfléchissants et babioles lumineuses, casques et genouillères, bloquent les voitures en pleine nuit : inlassablement, chaque vendredi soir sauf hiver, Grenoble voit passer sa rando roller, un groupe fourni d’êtres humains sur roulettes à l’air ravi. Ses randos-rollers, devrait-on dire, car l’association Grenoble Roller propose toute l’année plusieurs parcours selon son niveau, entre 5 et 15 kilomètres. L’été, c’est le moment de tenter !

Rendez-vous chaque vendredi à 20h30 à l’anneau de vitesse, départ 21h. Gratuit, infos sur grenoble-roller.org

Street art

En huit éditions, le Street Art Fest de Grenoble a contribué à changer et colorer le paysage urbain de la ville. En partenariat avec Spacejunk, l’office de tourisme propose différents types de visites autour de cette discipline, idéal pour découvrir les toutes dernières fresques posées lors de l'édition 2022 du festival. Deux circuits : "Découverte du street art", parfait pour les néophytes (histoire, formes, techniques…) ; et un tour spécial Grenoble Capitale Verte Européenne 2022, avec un parcours à réaliser en vélo, qui se concentre sur les (nombreuses) œuvres qui parlent d’environnement. Enfin, pour les familles, une visite sous forme de jeu à énigmes, avec des indices à retrouver dans les œuvres grenobloises…

"Découverte du street art" du 12 juillet au 13 septembre chaque mardi de 18h à 19h30. "Street art et écologie à vélo", les vendredis 15, 29 juillet, 12 et 26 août de 9h30 à 11h30. "Énigmes et secrets : street art", les samedis 23 juillet et 6 août et les mercredis 17 et 31 août de 15h à 16h30. Infos et réservations au 04 76 42 41 41, de 6€ à 9€

14 juillet : vive la France !

Fête nationale oblige ! En plus, elle tombe cette année un jeudi, ce qui pourrait offrir à quelques travailleurs un pont bien mérité. Une fois n’est pas coutume, la mairie de Grenoble installe le concert, le feu d’artifice, le bal et tout le toutim en plein cœur du quartier Villeneuve, qui célèbre ses 50 ans cette année. Au programme, dès 17h, des concerts de groupes locaux (non précisés), un « pique-nique républicain » à 19h (c’est quoi, un pique-nique républicain, par rapport à un pique-nique normal ?) accompagné par une chorale, et à 22h30, le feu d’artifice.

Sinon, le musée Dauphinois accueille un concert du groupe Divine, dans le cadre du festival Les Allées Chantent ; le collectif Braslavie s’installera au théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas, et un peu plus loin, le parc d’Uriage entendra le duo Nebraska Jones.

Mais ce n’est pas tout ! La fête nationale sera double cette année puisque l’événement le plus français qui soit, le Tour de France, passe en Isère le même jour, avec la montée de l’un des plus mythiques des cols alpins, l’Alpe d’Huez. Idéal comme après-midi télé-sieste avant la fête du soir. Détail en passant, les coureurs entameront la montée Bourg-d’Oisans avec, dans les pattes, le col du Galibier et celui de la Croix de Fer. Une promenade de santé, quoi ! Go Gaudu !

En terrasse à la Bobine

S’il est une terrasse des plus agréables l’été, vaste et ombragée, c’est bien celle de la Bobine. En plus, l’établissement du parc Paul-Mistral continue d’offrir une programmation musicale variée, en juillet-août ! On vous fait part dans nos pages Musiques de notre coup de cœur, la venue de D.K., mais il faudra attendre le 30 août. D’ici là, d’autres rendez-vous musicaux de différents styles, mais aussi du spectacle vivant et des soirées jeux rythment notre été. Bravo la Bobine, victime de son succès : le seul bémol est le temps d’attente pour avoir sa bière fraîche…

Programme sur www.labobine.net

Le Grenoble libertin

L’office de tourisme regorge d’imagination pour proposer chaque été des visites guidées de la ville sur des thématiques nouvelles. Cet été sera chaud, avec une proposition autour du fameux roman épistolaire Les Liaisons Dangereuses, écrit à Grenoble par Pierre Choderlos de Laclos, entre 1779 et 1781. Deux nobles, anciens amants, se narrent leurs affaires de libertinage, dans un rapport de domination et de manipulation de leurs conquêtes, et entre eux. La visite Le Grenoble libertin des Liaisons Dangereuses vous replongera dans la vie grenobloise de cette époque, les lieux et les personnalités qui inspirèrent l’auteur.

Vendredi 15, 29 juillet, 12 et 26 août de 18h à 19h30. De 6€ à 9€, réservation au 04 76 42 41 41

Cabaret Frappé

C’est le rendez-vous de l’été des Grenoblois depuis 23 ans. Des concerts de qualité, entièrement gratuits, sous l’ombre des arbres du Jardin de Ville. Comme chaque année, le Cabaret Frappé mise, pour sa programmation, sur la découverte d’artistes internationaux et sur la mise en valeur de la scène locale. Pour le premier point, on attire votre attention sur l’alliance entre le Brésilien João Selva, qui avait fait vibrer une Dynamita’s Night il y a quelques mois, et le big band universitaire SGO, le vendredi soir. Dimanche, on ira aussi voir l’Israélienne Noga Erez, le groupe Terrenoire le lundi et Ichon et Aloïse Sauvage le mardi. Côté grenoblois, on retrouvera le duo pop Adèle & Robin, vu et apprécié le 16 juin dernier sur la scène de l’Ampérage, Anita Dongilli, dont on vous a déjà parlé dans nos colonnes, ou encore Lamuzgueule (alias LMZG), dont l’efficacité sur scène n’est pas à prouver. Et c’est heureux, car cette année, pas de petite scène : il n’y aura qu’un seul et grand plateau, y compris pour les locaux.

Pour finir, le 16 juillet, c’est le retour de Divercities, un dispositif original que l’on n’avait pas vu depuis quatre ans. Huit formations issues des villes jumelles de Grenoble (Essen en Allemagne, Bethléem en Palestine, Phoenix aux USA, Ouagadougou au Burkina-Faso, Kaunas en Lituanie, Sevan en Arménie, Sfax en Tunisie, Chisinau en Moldavie) participent. Une joyeuse auberge espagnole qui disposera d’une semaine de répétitions seulement pour s’accorder et proposer ce grand concert en forme de tour du monde…

Du 15 au 20 juillet, animations à partir de 17h, restauration/buvette à partir de 18h, concerts de 19h à 23h30. Gratuit

Pause détente à la Bifurk

La Bifurk, quartier Flaubert, propose plein d’activités cet été autour de la plage et de son nouveau petit café. Vendredi 15 juillet, par exemple, il s’agit tout simplement de partager des bonnes ondes en écoutant les playlists des uns et des autres, étendu sur un transat. Le 9 juillet, c’est le Big Bang Baller, un tournoi de basket géant sur fond d’open mic à l’américaine ; le 8, soirée brésilienne avec concerts et initiation aux percussions… Et des ateliers bricolage, jardinage et autres, pour petits et grands. Fin de saison, avec une bamboche de clôture comme il se doit au Bifurk Café, le 29 juillet.  

Tout le programme sur labifurk.fr

Capitale verte

Il ne vous aura pas échappé qu’en 2022, Grenoble est la capitale verte de l’Europe. Du coup, une évidence : l’office de tourisme propose des visites guidées spéciales sur l’écologie en ville, à pied ou à vélo. On pourra ainsi tout apprendre sur l’écoquartier de la Caserne de Bonne, faire le tour complet des lieux de nature et des arbres remarquables, randonner, en chaussures de montagne, de places en parcs... Et visiter l’inévitable Bastille, bien entendu !

Infos sur www.grenoble-tourisme.com

Championnat du monde de monocycle

Pédalez sur une seule roue, ce n’est pas l’apanage du cirque : le monocycle est un véritable sport, avec toutes sortes de disciplines, et l’Unicon le prouvera cet été à Grenoble. Pas moins de 1500 compétiteurs de 35 pays différents convergeront vers la capitale des Alpes pour le mondial du monocycle, autrement appelé Unicon. Trial, descente, basket, endurance, danse… Le "mono" se pédale à toutes les sauces. Et si vous êtes amateur, vous pourrez même prendre part à la compet’, par exemple sur les épreuves de course, de 100m à 10km, ou simplement vous essayer au monocycle lors d’un atelier initiation à l’anneau de vitesse. Pourquoi pas !

Du 26 juillet au 6 août dans différents lieux (détails sur www.unicon20.fr), ateliers initiation tous les jours à l’anneau de vitesse, gratuit

Festival de la Cour du Vieux Temple

Dans le quartier Très-Cloîtres, la cour Marcel-Reymond accueille la 22e édition du Festival de la Cour du Vieux Temple, dix jours de spectacles diversifiés : théâtre classique et contemporain, poésie théâtralisée, danse, impro, chanson… Chaque jour, la soirée commencera dès 18h avec la ½ heure joyeuse, une animation surprise et gratuite. À 19h, un premier spectacle de petit format ; à 20h, pause pour grignoter quelque chose et boire un petit verre, et à 21h, les spectacles plus conséquents, à l’abri des vieilles pierres.

Du 18 au 27 août, entrée gratuite pour la joyeuse ½ heure, 9€ pour le spectacle de 19h, de 11€ à 16€ pour celui de 21h, 5€ pour les 3 à 10 ans

 

 

 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 22 avril 2022 Envie de faire la fête et danser ? On a pour vous deux recommandations le 29 avril, et une le 7 mai. C'est parti !  
Lundi 28 mars 2022 Dans le cadre du Mois décolonial, le Pacifique accueillera jeudi 31 mars "Le tour du monde des danses urbaines en dix villes", une conférence dansée qui revient sur le contexte et les spécificités de danses comme le dancehall, le passinho, le kuduro...
Lundi 14 mars 2022 Alors qu’elle aurait pu rouvrir son restaurant Athanor fin mai 2021, Sonia a décidé de laisser le rideau fermé. À la place, la Grenobloise ouvre un glacier (...)
Mardi 18 janvier 2022 Les mouvements à la marge sont-ils voués à en sortir ? L’expérience penche vers l’affirmative et dans le lot, la danse hip-hop ne fait pas exception. Si (...)
Lundi 29 novembre 2021 Dans ses précédentes créations Samedi détente (2014) et Unwanted (2017), Dorothée Munyaneza renouait avec le (...)
Lundi 29 novembre 2021 Pantins désarticulés, bouches béantes, gestes saccadés, rires grotesques, bousculades... Le nouveau spectacle du Collectif (...)
Mardi 16 novembre 2021 Douze compagnies de danse, réparties sur deux soirées, présenteront à La Rampe des extraits d’une vingtaine de minutes de leurs créations. Avec un enjeu tout (...)
Mardi 19 octobre 2021 Ce samedi 23 octobre, le Pacifique propose une soirée dédiée au voguing et au waacking, deux formes de danse underground nées aux Etats-Unis au sein des communautés LGBT noires et latinos. L’occasion pour nous de revenir sur la culture qui les...
Mercredi 6 octobre 2021 08.10.21 > Drak-Art Unleashed #4 Pour le quatrième volet de ses soirées techno « underground, inclusives et LGBTQI+ friendly » Unleashed, (...)
Mardi 24 ao?t 2021 Plaisir kitsch et régressif comme seules les années 1980 étaient capables d’en offrir, Dirty Dancing est la définition même du "feel-good movie" : un film (...)
Vendredi 9 juillet 2021 Le Prunier Sauvage lance la quatrième édition des Beaux Jours, un mini-festival organisé en préfiguration d’un plus vaste chantier : la création d’un pôle dédié aux arts du cirque et de la rue. On en a donc profité pour prendre quelques nouvelles de...
Vendredi 16 juillet 2021 Si vous êtes un peu désarçonnés à la première écoute d’un morceau de Bonnie Banane, on vous rassure : c’est parfaitement normal. Il faut dire que ces dernières (...)
Lundi 5 juillet 2021 C’est un joli programme qu’a concocté la Bobine pour le retour de ses apéro-mixes estivaux en terrasse. Aux côtés d’un certain nombre de valeurs sûres et (...)
Mardi 29 juin 2021 Les événements organisés en plein air cet été sont longtemps restés incertains. D’où l’idée de la Ville de Grenoble d’en regrouper plusieurs à l’Anneau de vitesse. Une bonne solution ? On a posé la question à quelques-uns des intéressés.
Vendredi 30 avril 2021 On savait déjà que, pour son édition 2021, le Festival Magic Bus allait quitter l’Esplanade et rejoindre l’Anneau de Vitesse. La Ville de Grenoble a confirmé, vendredi 30 avril en fin de matinée, qu’elle prévoit d’autres événements culturels sur le...
Vendredi 9 avril 2021 Le Musée de la Résistance et de la Déportation, à Grenoble, se tient prêt à ouvrir sa nouvelle exposition, consacrée aux bals clandestins pendant la Seconde guerre mondiale. En attendant le feu vert, il poursuit sa collecte participative lancée fin...
Mercredi 17 février 2021 Le Pacifique, le Centre de développement chorégraphique de Grenoble, propose à toute personne intéressée de retrouver son équipe en extérieur, chaque jour ouvrable à 12h30, pour un court instant de danse collective. C’est parti pour durer tant que...
Mardi 6 octobre 2020 Gourmandise / En clôture de la Semaine du goût, le parc du Grand Séchoir, à Vinay, accueillera un marché local le 18 octobre prochain. Une bonne idée de sortie pour les amateurs de bonne chère… entre autres.
Mardi 8 septembre 2020 Danse. Depuis 1979, l’Album Compagnie accueille, à Grenoble, de jeunes apprentis danseurs pour imaginer et jouer une création pendant deux ans. Un parcours tarifé, certes, mais qui accompagne les enfants et adolescents retenus jusqu’à la scène. Une...
Mardi 10 mars 2020 Déjà hôte des artistes Aline Fayard et Rémy Héritier, le Pacifique accueille Mathilde Monfreux dès le 11 mars. La danseuse, chorégraphe et performeuse va proposer des ateliers autour de la question du soin. Nous l’avons rencontrée.
Mardi 10 décembre 2019 Le duo est à l'affiche de la Bobine vendredi 13 au soir. C'est d'autant plus prometteur qu'il sera (bien) accompagné.
Mardi 10 décembre 2019 Courant des musiques électroniques mal défini, le braindance n'en va pas moins enflammer l'Ampérage vendredi 13 décembre. On vous dit tout.
Mardi 10 décembre 2019 Né du souhait de réfléchir à la place que son art occupe dans la cité, le collectif CitéDanse fête ses vingt ans les 20 et 21 décembre. L’occasion d’une nouvelle rencontre avec le public, qui s’annonce aussi intense qu’agréable. 
Mardi 19 novembre 2019 L’accueil en résidence, pour trois ans, de ce trio de danseurs est une aubaine pour les artistes, fidèles à la salle échirolloise. C’en est une également pour le public, qui pourra profiter d’autres moments de rencontre avec eux. Explications.
Mardi 19 novembre 2019 Le chorégraphe Aurélien Bory réalise souvent des portraits dansés de femme. Après Stéphanie Fuster et Kaori Ito, il a travaillé avec l’interprète indienne Shantala Shivalingappa. Le résultat est un solo envoûtant à découvrir à l’Hexagone de Meylan.
Mardi 12 novembre 2019 Si l’arrivée sur la scène électronique française du duo Kompromat a fait autant de bruit (vous en connaissez beaucoup, des groupes qui enchaînent les dates (...)
Mardi 5 novembre 2019 Une, deux représentations, trois grand maximum et puis s'en va. Comment se fait-il que les spectacles de danse restent aussi peu longtemps à l'affiche contrairement au théâtre ? Le phénomène est national, comme l’a démontré une grande enquête...
Mardi 2 juillet 2019 L’été, Grenoble et son agglo ne se vident pas totalement, grâce notamment à divers acteurs culturels qui proposent ici et là, souvent en plein air, des événements culturels alléchants. En voici dix pour rendre votre été en ville le plus ragoûtant...
Mercredi 19 juin 2019 À la croisée de toutes les esthétiques et découvertes possibles (à commencer par les talents de la Cuvée grenobloise), le Cabaret frappé se livre à un autre mélange des genres que celui des styles musicaux, en proposant une programmation haut de...
Jeudi 13 juin 2019 Zoom sur la société grenobloise qui organise cette première édition du festival Musée électronique.
Mardi 15 janvier 2019 Depuis septembre 2016, le Pacifique, lieu grenoblois dédié à la danse, est dirigé par Marie Roche. On l’a rencontrée pour faire un rapide bilan après deux ans et quelques mois d’exercice.
Mardi 6 novembre 2018 « Voyage au bout de la nuit au travers les sonorités techno, industrial et electronic body music, telle est la visée des soirées "Subversion" » annonce l'asso The Dare Night qui les organise. Et qui propose une deuxième édition, samedi 10 novembre à...
Mardi 3 juillet 2018 Que celles et ceux qui n’ont pas prévu de déserter la chaleur iséroise tout l’été se rassurent : il y aura de quoi s’occuper en ville en juillet et en août, notamment avec des concerts haut de gamme et, ce qui ne fait pas de mal, gratuits....
Mardi 19 juin 2018 Toujours en renouvellement, avec ses (plus ou moins) jeunes pousses locales et, cette année, de belles têtes d'affiche sans frontières, le Cabaret frappé vise juste. Et frappe haut, comme on s'en rendra compte du lundi 16 au samedi 21 juillet...
Mardi 19 juin 2018 Le festival Danse Beauregard devient le Festival Echo mais reste toujours centré sur la promotion de la danse contemporaine comme on pourra le constater du mercredi 27 au samedi 30 juin à Seyssinet-Pariset et Grenoble.
Mardi 24 avril 2018 On attendait depuis des semaines (au moins !) la programmation de la vingtième édition du festival d’été gratuit de la Ville de Grenoble. La voici, du moins en partie. Rendez-vous au Jardin de Ville entre le lundi 16 et le samedi 21 juillet...
Mardi 24 avril 2018 de Samuel Maoz (Isr-Fr-All, 1h53) avec Lior Ashkenazi, Sarah Adler, Yonaton Shiray…
Lundi 23 avril 2018 La création culte de Maguy Marin sera reprise à la MC2 du mercredi 25 au vendredi 27 avril par la chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues sous le nom de "De Sainte-Foy-lès-Lyon​ à Rio : May B à la Maré, une fraternité". Immanquable.
Mardi 28 novembre 2017 Dimanche 3 décembre au Ciel (qui rouvrira exceptionnellement pour l'occasion), on a rendez-vous avec un étrange jeune duo américain. On fait les présentations.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter