Mince alors !

ECRANS | De Charlotte De Turckheim (Fr, 1h40) avec Lola Dewaere, Victoria Abril…

François Cau | Vendredi 23 mars 2012

Mince alors ! est tellement nul qu'on ne sait par quel bout prendre son ratage. On pourrait parler de cette manière laborieuse de faire de la comédie où, faute de trouver le tempo, on se rabat sur du mot d'auteur balourd façon Théâtre des deux ânes. On pourrait fustiger ce qui ressemble à un vaste spot de pub pour les cures d'amaigrissement à Brides-les-Bains. On pourrait enfin se gausser des ficelles vaudevillesques du scénario, où l'émotion surgelée débarque comme un cheveu sur la soupe dans le dernier tiers. Mais, plus subtilement foiré est le choix de Lola Dewaere dans le rôle principal. Rien à dire sur son talent de comédienne, un peu gauche certes, mais qu'on ne demande qu'à suivre dans autre chose qu'un nanar. Le problème, c'est qu'elle est supposée incarner une fille un peu ronde qui doit perdre du poids pour plaire à nouveau à son mari. Mais Lola Dewaere est si évidemment belle à l'écran qu'on ne voit pas où est la question et, du coup, pourquoi en faire un film…
Christophe Chabert

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter