Oh, une (mini) rétrospective Dario Argento jusqu'à début août au Club !

Vincent Raymond | Lundi 25 juin 2018

« Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle » sur la cuvette grenobloise en été, rien de tel qu'une bonne sueur froide. Nul besoin d'invoquer Baudelaire pour la prodiguer : il suffit de se rendre au Club puisque le cinéma grenoblois a la riche idée de programmer une rétrospective du "maître du giallo" Dario Argento.

Chaque semaine jusqu'au 7 août, un film du cinéaste italien sera ainsi projeté dans une copie restaurée, offrant au public de rafraîchissantes éclaboussures d'hémoglobine et des cris à lui glacer les entrailles. Premier service avec Les Frissons de l'angoisse (1975), puis L'Oiseau au plumage de cristal (1970, son premier cri), Le Chat à neuf queues (1971), Suspiria (1977), Phenomena (1985) et enfin Opera (1987). Avec tout ça, vous n'aurez plus chaud. Ni sommeil, d'ailleurs.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter