Sister Act, un programme pour plus de filles aux platines

Initiative | Initié conjointement par les collectifs Résonance et Move Ur Gambettes, le programme Sister Act propose une formation de long terme au mix entièrement gratuite et ouverte à toutes. Candidatures acceptées jusqu’au 31 octobre !

Damien Grimbert | Mardi 20 octobre 2020

Photo : Jim Prunier


Si quelques modestes pas dans la bonne direction ont été effectués ces dernières années (avec, entre autres, la présence d'un nombre accru d'artistes féminines au line-up des soirées, ou plus symboliquement la tardive mise au placard de l'horrible et ô combien méprisant terme "DJette"), il reste néanmoins toujours beaucoup plus difficile pour une femme qu'un homme de se lancer derrière les platines et de devenir DJ. Et ce tout particulièrement à l'échelle locale, en dépit du parcours de quelques pionnières grenobloises emblématiques (Kittin, Rescue…) et d'une poignée d'initiatives méritantes comme le Grenoble Mixing Girls Club.

C'est contre ce désolant état de fait qu'entend bien lutter le programme Sister Act. Son objectif : fournir un accompagnement artistique aussi bien qu'administratif entièrement gratuit d'une durée de 6 mois à un an à un certain nombre de candidates sélectionnées sur dossier, afin de leur permettre de se former au mix (que ce soit pour apprendre ou bien s'améliorer) mais également d'en savoir plus sur la gestion d'une carrière de DJ.

Plus que le degré d'expérience (les débutantes sont acceptées), c'est ainsi avant tout la sensibilité artistique, la motivation et la détermination à s'engager sur le long terme qui joueront le rôle principal dans la sélection des candidates. Comme l'expliquent Chloé (DJ sous l'alias Bernadette et fondatrice de Move Ur Gambettes) et Emilie (du collectif Résonnance), « les filles hésitent souvent à se lancer ou même à prendre des cours de mix parce qu'elles ne se sentent pas légitimes, qu'elles ont peur d'être jugées. Avec le programme Sister Act, qui sera géré en priorité par des femmes, on veut créer un environnement bienveillant pour leur permettre de se sentir en confiance ». Et favoriser ainsi, progressivement, l'émergence de nouvelles artistes grenobloises sur la scène électronique locale… voire au-delà ?

Sister Act
Envoi des candidatures à l'adresse sisteract.grenoble@gmail.com (places limitées)

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

La Bobine sort les platines

MUSIQUES | C’est un joli programme qu’a concocté la Bobine pour le retour de ses apéro-mixes estivaux en terrasse. Aux côtés d’un certain nombre de valeurs sûres et (...)

Damien Grimbert | Lundi 5 juillet 2021

La Bobine sort les platines

C’est un joli programme qu’a concocté la Bobine pour le retour de ses apéro-mixes estivaux en terrasse. Aux côtés d’un certain nombre de valeurs sûres et d’habitués des lieux, on pourra ainsi découvrir le 6 juillet Erevan DJ, fondateur de l’excellent label lyonnais orienté « sophrologie auditive, réminiscences 90’s, atmosphères psychédéliques et breaks exotiques » Bamboo Shows, accompagné de Jean-Mi, fer de lance du label Comic Sans Records. Le 20 juillet, place au Grenoblois Vague Imaginaires, créateur d’ambiances équatoriales oniriques quelque part entre ambient, downtempo, tribal, new age et field recording organique. Le 10 août, on entendra cette fois Danse Musique Rhône-Alpes (en photo), « hommage nostalgique à la dance commerciale des années 90 mais également aux formes les plus brutes et radicales de la musique électronique » et Bravo Tounky, venu défendre sa k7 audio Flash Détente fraichement sortie sur AB Records. Le 31 août enfin, ce sont les éclectiques résidentes du projet Sister Act Ciao Cesco, Taka, Cass, Yagi Ud, et Gioza qui se relaieront aux platines. On a déjà hâte d’y être ! Apéro-mixes. À la Bobine to

Continuer à lire

Nos trois soirées pour une fin de semaine dansante

Soirées | Rendez-vous à l'Ampérage, au Vieux Manoir et au Black Lilith.

Damien Grimbert | Mardi 9 octobre 2018

Nos trois soirées pour une fin de semaine dansante

12.10.18 > Ampérage Move UR Gambettes Nées d’une envie de promouvoir la scène électronique féminine locale, les soirées grenobloises Move UR Gambettes réunissent à chaque fois aux platines Bernadette et une invitée de son choix. Après quatre éditions au Mark XIII et au Jules Verne, les voilà qui investissent désormais l’Ampérage, avec en tête d’affiche pour l’occasion la fameuse DJ berlinoise Cinthie (photo). Fondatrice de plusieurs labels de premier plan (Beste Modus, Unison Wax…) et résidente au Watergate de Berlin, cette passionnée de house music de la première heure ne devrait avoir aucun mal à trouver son public. 13.10.18 > Vieux Manoir EBM 2.0 En marge de la programmation musicale "généraliste" à laquelle il nous avait jusqu’à présent habitués, le Vieux Manoir semble désormais s’ouvrir à des sonorités plus contemporaines. Ce samedi, il réunira ainsi aux platines Kwark, Aymeric Ponsart et Lucky Jules pour une soirée EBM 2.0 dédiée, comme son

Continuer à lire