Demandez les programmes !

Hors compétition / Comme chaque année, le festival propose en dehors de ses trois compétitions une flopée de séances illustrant la diversité, ancienne ou récente, du court-métrage. Événement incontournable de la manifestation, la Longue nuit a certainement pris acte des réserves faites à la sélection austère et pas franchement hilarante de l’an dernier. Du coup, en avant pour plus de 6 heures de comédies avec notamment quelques perles rares signées par des cinéastes qui se sont depuis fait un nom : J’aime beaucoup ce que vous faites de Xavier Giannolli (avant qu’il ne fasse des dissertations sur les chanteurs de bal et le karaoké avec Depardieu), la Lettre de Michel Gondry (beau témoignage d’un imaginaire en pleine germination), ou le très culte Omnibus de Sam Karmann. Sans oublier Le Mozart des Pickpockets de Philippe Pollet-Villard, le dernier hit du court français, césarisé et oscarisé en 2008, et effectivement assez réjouissant. Autre joli programme, celui monté par le GRAC à partir de films primés lors des précédentes éditions du festival et de celles d’Atout Courts à Décines. Baptisé Prix de courts, il permettra de redécouvrir, entre autres, deux superbes films européens, À 7h35 du matin de Nacho Vigalondo et le déchirant Hibernation de John Williams. En ouverture du festival, la carte blanche a été confiée à l’excellent Serge Riaboukine. Depuis son rôle mémorable dans Le Mari de Léon de Jean-Pierre Mocky, Riaboukine s’est construit une solide filmographie, pléthorique et audacieuse, n’hésitant pas à aller prêter sa voix et sa silhouette massive à quelques aspirants cinéastes. Il est ainsi pour beaucoup dans l’éclosion d’Éric Guirado grâce à sa prestation dans Un petit air de fête, présenté avec quatre autres films lors de cette carte blanche… Pour finir, signalons la rituelle prolongation jouée par le festival le 24 novembre avec une sélection de courts-métrages espagnols, qui témoignent en général d’une santé aussi insolente que la production de longs dans ce même pays ! CC

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 18 novembre 2021 Dans H2G2, la bible de Douglas Adams, 42 était la réponse à la « question ultime sur le sens de la vie ». Peut-on alors parler hasard si le millésime 2021 du Festival du film court correspond à sa 42e édition ? Non point,...
Mardi 14 novembre 2017 Bientôt quadragénaire, le doyen des festivals de l’agglomération lyonnaise n’a rien d’un autarcique : depuis des années, il propose des séances délocalisées dans des (...)
Mardi 10 novembre 2015 ​Lancé à l’aube des années 1980 à Gerland puis installé dans la foulée au Zola de Villeurbanne, le Festival du Film Court a connu de nombreuses métamorphoses. Mais il demeure, à 36 ans, un phare précieux pour révéler les nouvelles générations....
Mardi 1 septembre 2015 Si le festival Lumière ouvre le bal des festivals de l’automne,  une cohorte de rendez-vous se pressera dans son sillage, célébrant toutes les (...)
Mardi 18 novembre 2014 Le festival du film court de Villeurbanne, manifestation phare du genre dans l’agglo, a commencé au Zola vendredi dernier et se poursuit jusqu’à dimanche. (...)
Vendredi 22 novembre 2013 À mi-parcours de sa compétition européenne, nos favoris au 34e festival du film court de Villeurbanne restent solidement en tête, malgré de jolies découvertes et un nouvel OVNI filmique de l’insaisissable Christophe Loizillon. Christophe Chabert
Jeudi 14 novembre 2013 La compétition du 34e festival du film court de Villeurbanne s’annonce passionnante, et plus que jamais ouverte sur le monde — et ses affres —, vu par des cinéastes en quête d’audace et d’efficacité. La preuve en quelques films majeurs. Christophe...
Mercredi 6 novembre 2013 C’est le début cette semaine de l’incontournable Festival du film court de Villeurbanne au Zola, qui s’annonce cette année comme un excellent cru. On dit ça (...)
Dimanche 11 novembre 2012 Pour sa 33e édition, l’excellent Festival du film court de Villeurbanne va faire, contre vents et marées, le panorama d’un genre en perpétuelle mutation et en pleine expansion. Avec déjà un gros coup de cœur dans sa compétition :«American...
Vendredi 9 novembre 2012 Rencontre avec Morgan Simon, auteur et réalisateur d’"American football", un premier court d’une grande maîtrise et d’une belle intelligence qui renouvelle habilement le genre classique du "boy meets girl" à la française. Tourné à Lyon, le film a...
Mercredi 9 novembre 2011 La révolution numérique a touché Le Zola et le Festival du film court de Villeurbanne ! Conséquence : une explosion du nombre de films présentés en présélection… Reste à savoir si la qualité de la compétition suivra, mais les à-côtés du festival...
Lundi 29 novembre 2010 Bilan du 31e festival du film court de Villeurbanne : pas de véritable choc dans la compétition française, mais quelques films réussis qui dessinaient de beaux univers d’auteurs, sur la forme ou sur le fond. Christophe Chabert
Jeudi 11 novembre 2010 Local / Chaque année, le festival du film court de Villeurbanne laisse une place aux films tournés dans la région par de jeunes cinéastes. Si cette production (...)
Jeudi 11 novembre 2010 Cinéma / 31 ans à proposer le meilleur de la production française et européenne en matière de court-métrage, cela relève de l’amour. Rien d’étonnant à ce que cela devienne le slogan et le thème du festival du film court de Villeurbanne, dont...
Dimanche 22 novembre 2009 Festival / Christophe Loizillon et son film 'Corpus / Corpus' sont les grands vainqueurs du 30e festival du film court de Villeurbanne au sein d’une compétition inégale, avec néanmoins quelques très bonnes surprises. Christophe Chabert
Vendredi 6 novembre 2009 Événements / Le festival du film court de Villeurbanne a choisi comme parrain de son trentième anniversaire une personnalité exceptionnelle du cinéma français : (...)
Jeudi 5 novembre 2009 Cinéma / Pour ses trente ans, le festival du film court de Villeurbanne se tourne vers son passé et fait le bilan en films de trois décennies de court métrage. Mais par-delà cet anniversaire, les compétitions de 2009 affirment avec force la vitalité...
Dimanche 23 novembre 2008 Le palmarès du Festival du film court de Villeurbanne a conclu avec panache une édition de très bonne tenue, couronnée par un réel engouement du public. CC
Vendredi 7 novembre 2008 Quelques Grands Prix du festival ces dix dernières années, dont les cinéastes ont depuis passé le cap du long-métrage.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !