8 pièces de théâtre et danse à voir en décembre à Lyon

Avant, pendant, après Noël : 8 spectacles de théâtre et danse à voir en décembre.

Le feu, la fumée, le soufre

Un roi queer incarné par la comédienne Claude Degliame et tous les rôles masculins / féminins inversés. Un effet de mode pour adapté le contemporain de Shakespaeare, Christopher Marlowe ? Absolument pas ! Tout ici est juste, sans minauder. Le queer, le grotesque, le burlesque sont joués à plein sans amoindrir la tragédie dictée par la lutte du pouvoir et l’amour fou d’un roi pour son mignon. Grand travail d’un metteur en scène rarement venu à Lyon : Bruno Geslin. Immanquable.

Aux Célestins jusqu’au 7 décembre


Laïka + Pueblo

On en redemande toujours, du talent de David Murgia qui porte sur scène, en solo, le théâtre-récit politiquement sans appel de l’Italien Ascanio Celestini, également metteur en scène. Laïka permet de rencontrer une prostituée, un SDF… et leur solitude est bien souvent bouleversante.

Pueblo (même endroit, du 6 au 17 décembre), que nous n’avons pas vu, est un deuxième volet de cette "trilogie de la périphérie" qui se déroule toujours sur un parking de supermarché.

Aux Célestins du 6 au 17 décembre


Histoire de fouilles etc

C’est parti pour le focus de décembre au TNG consacré à David Wahl. Le comédien auteur, metteur en scène propose un duo pour le jeune public avec des archéologues qui étudient nos poubelles et remontent l’histoire du plastique. Suivra, les 13 et 14 décembre, Le Sale Discours, où pour les plus grands, il scrute d’autres déchets, ceux qui sont radioactifs. Enfin, il sera question de la sexualité minérale dans Nos cœurs en Terre (du 15 au 17 décembre). L’artiste n’est pas associé à l’Océanopolis de Rouen pour rien !

Aau TNG-Ateliers Presqu’île les samedi 10 et dimanche 11 décembre 


Festum

Voilà un spectacle de rue par la compagnie des Transformateurs à l’origine de la pièce de théâtre très réussie sur l’échec, Ça marchera jamais. Nicolas Ramond et son équipe reprenne un projet né en 2016 sur la norme et l’anormalité avec quatre personnages au destin chaotique qui les a menés dans une forêt soi-disant hantée.

À l'Espace de vie L'Abbé-Bordes (33 rue Armand, Villeurbanne) le samedi 10 décembre à 16h
Au parc de l'Hôpital Saint Jean-de-Dieu (290 route de Vienne, Lyon 8e) le mercredi 14 décembre à 14h30


Ballet national de Marseille

On aime leur capacité à allier les musiques électroniques à la danse contemporaine. Avec Rone, le trio de (La)horde avait fomenté un mémorable Room with the view. Cette fois c’est le Ballet national de Marseille qu’ils dirigent depuis leur nomination au CCN marseillais qui danse leur chorégraphie ainsi que celles de Lucinda Childs, Tânia Carvalho, Lasseindra Ninja et Oona Doherty. Excusez du peu. Pour celles et ceux qui ne pourraient pas y aller, le spectacle est disponible en intégralité sur Arte Concert.

À La Maison de la Danse du 14 au 16 décembre


Maman

C’est un spectacle que nous n’avons pas vu mais qui nous intrigue un peu. Vanessa Paradis foule pour la première fois les planches de théâtre dans ce spectacle écrit et mis en scène par son mari, Samuel Benchetrit. Créé au théâtre Edouard VII en septembre 2021, avec pour partenaires Éric Elmosnino, Félix Moati et Gabor Rassov, la chanteuse-actrice incarne une quadra qui, en fermant sa boutique de vêtements pour femmes enceintes ("Maman"), rencontre un jeune adulte un peu paumé qu’elle prend sous son aile.

Au Radiant-Bellevue (Caluire) du 14 au 16 décembre

Showgirl

Ne serait-ce que pour elle, Marlène Saldana, il faut y aller ! Souvent vue ici même aux Subs, avec le Zerep, fidèle désormais de Christophe Honoré (Les Idoles, Le Ciel de Nantes). Cette comédienne sait tout jouer, tout oser. Et elle chante !  Voici un show de Jonathan Drillet et elle, inspiré du film de Paul Verhoeven du même nom, soit la vie des clubs de strip-tease de Las Vegas. Musique originale signée Rebeka Warrior (Sexy Sushi).

Aux Subs les jeudi 15 et vendredi 16 décembre


Gretel, Hansel et les autres

Une chambre d’enfants pour trois adultes qui ont oublié de raconter une histoire aux enfants en préférant l’apéro entre adultes ? C’est dans un très beau décor que l’auteur et metteur en scène Igor Mendjisky trace un autre destin que celui du conte pour Hansel et Gretel. Ils se sont enfuis et s’inventent des histoires en vidéo, ombres chinoises, avec leurs peluches. Ça regorge d’inventivités ! Spectacle accessible dès 7 ans.

Aux Célestins du 20 au 31 décembre

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !