Que faire à Lyon ce week-end ?

la sélection de la rédaction du 26 au 28 avril

Le Petit Bulletin vous offre un panel de suggestions sorties pour ce week-end du 26 au 28 avril : expos, spectacles, concerts... Culture ou loisir, c'est le moment de profiter pleinement de Lyon et de ses environs.

C'est le moment de sortir votre ado ! Le festival Fureurs d'avril projette des films dans 43 cinémas du Rhône destiné au 15-25 ans. Vous n'avez pas d'ado, mais vous êtes un grand enfant ? Prenez-en plein la vue au festival artistique AiRT de famille à la galerie des Terreaux. On vous propose aussi des fripes à ciel ouvert, des vinyles (au Disquaire day), et un bouillonnement d'idées au festival de science-fiction Les Intergalactiques.

Expositions

Guillaume Talbi

Sculpture / « Les fleurs courageuses », une exposition de sculptures en grès du Japon et d'illustrations à la sanguine qui, chacune à leur manière, rendent hommage au monde du vivant.

Nouvel Institut Franco-Chinois / Jusqu'au 26 avril 2024, du lun au ven de 12h à 18h, un sam sur deux de 13h à 18h

Notre avis : Réalisés lors de la résidence au Shigaraki ceramic cultural park en 2023, les grés émaillés de l’artiste créent un véritable parcours émotionnel dans la salle principale du musée ainsi que dans les bureaux du premier étage, investissant un espace de travail avec l’élégance de la discrétion. Ces créations suggestives agissent dans le silence, construisant un jardin sui generis, clos par une paroi d’une centaine de sanguines dont le motif végétal se répète avec insistance, alliant différence et onirisme.

Claudia Balsters et Hannah Goldstein

Peinture & Dessin / Vernissage le 8 mars à partir de 18h30

Goethe-Institut / Jusqu'au 2 mai 2024, du lun au ven de 14h à 18h

Notre avis : Après avoir investi le Musée de la Résistance du Vercors, l’exposition de Claudia Balsters et Hannah Goldstein fait halte au Goethe Institut jusqu’au 2 mai. Les œuvres des artistes berlinoises visent à évoquer « les oubliées de l’histoire », faisant un parallèle entre la Résistance française et celle allemande, qui demeure encore trop méconnue. Des figures comme Yvonn Oddon, bibliothécaire du réseau du Musée de l’Homme, qui dissimulait des messages clandestins dans l’ourlet de sa jupe ou Annedore Leber, éditrice de deux livres sur les résistants allemands, deviennent les sources d’inspiration des gestes esthétiques de Balsters et Goldstein produisant une « juxtaposition de différentes couches de temps ».

AuchKatzStudio

Art contemporain et numérique / Avec leur exposition « Extreme Sitting », le duo composé d'Elsa Belbacha-Lardy et Thomas Thibout propose aux visiteurs de pratiquer l’exposition pour percevoir la peinture et la sculpture sous un angle inhabituel, qui va au-delà de la simple action de s'asseoir.

Parc LPA Saint-Antoine / Jusqu'au 18 mai 2024, ouvert 24h/24 tous les jours

Notre avis : Le duo d’artistes AuchKatzStudio propose aux visiteurs de percevoir la peinture et la sculpture sous un angle inhabituel : contempler, assis et en immersion totale, la beauté de la nature.

Guillaume Chamahian

Photographie / Artiste autodidacte, Guillaume Chamahian a exploré le devenir humain dans ses plis les plus sombres. Urbanisme no-limit en Chine, disruption façon Stiegler, génocide Khmer, disparition de l’homme et de dieu… Aujourd’hui, il se penche sur les médias de masses, interroge les cadres de l’information et détourne les contenus.

Le Bleu du Ciel / Jusqu'au 25 mai 2024, du mer au sam de 14h30 à 19h

Notre avis : Derrière le titre poétique Sous les balcons fleuris se cache un travail dramatique sur les images d’un pays, la Syrie, en guerre depuis 2011. Guillaume Chamahian, photographe autodidacte, se confronte dès le début du conflit à l’énorme masse d’images syriennes qu’elles soient officielles, clandestines ou fake news visuelles, intervenant sur celles-ci afin de laisser émerger le « bruit » qui les trahit. Organisée en trois volets, l’exposition se concentre sur la famille el-Assad, sur les Syriens (partisans ou opposants à el-Assad) et sur « César », nom de code donné au photographe qui a pu exfiltrer plus de 50000 clichés, preuves des tortures du régime.

Philippe Hortala

Peinture & Dessin / Réalisée entre 1986 et 1998, la série des Pâtisseries de Philippe Hortala vient arborer les murs de la galerie Henri Chartier. Babas au rhum, éclairs, tartelettes au citron ou aux groseilles, fraisiers ou encore religieuses sont présentés dans des formats les rendant géants, avec des angles de vue plongeants garantis de creuser l'appétit.

Galerie Henri Chartier / Jusqu'au 25 mai 2024, mardi de 14h à 19h et du mercredi au samedi de 11h à 19h

Notre avis : Philippe Hortala, esprit punk à l’existence fulgurante décédé en 1998 à seulement 38 ans, est à l’honneur de l’exposition que la galerie Henri Chartier lui consacre à partir du 9 avril. Un événement réunissant quarante œuvres, entre acryliques et gouaches, consacrées aux Pâtisseries (1987-1998), une des séries les plus fascinantes de ce marginal de la Figuration libre. Une occasion à saisir pour plonger dans l’univers de celui que, traversant les frontières, s’autoproclamait « l’héritier de Cro-Magnon, Michel-Ange, les baroques, rococos, pompiers et autres gâteurs de sauce ».

Airt de famille

Design & Architecture / Pour sa troisième édition, l'exposition artistique d’économie circulaire participative investit la galerie des Terreaux ! Une trentaine d'artistes issus du programme d’incubation omart ouvrent leurs univers pour recycler des objets donnés par le public en février. Au programme : l'exposition, mais aussi des ateliers artistiques tous les mercredis et dimanches après-midis, avec des scènes ouvertes tous les vendredis soirs. Une fois le festival terminé, les objets seront restitués à leurs propriétaires pour qu'ils disposent d'une œuvre d’art, dans l'esprit responsable de l'évènement.

Galerie des Terreaux / Jusqu'au 21 juin 2024, mer et jeu de 11h à 18h, ven de 11h à 20h, sam de 10h à 20h et dim de 10h à 18h

Notre avis : Le festival AiRT de famille accueillera ses premièr(e)s visiteuses et visiteurs. Au programme de la première journée : une rencontre avec les artistes du festival (ALSo, Bleg, Louis Pouilhe et Ortans), qui vous présenteront leurs parcours et leurs différents projets.

Friends in Love and War − L'éloge des meilleur·es ennemi·es

Art contemporain et numérique / Exposition des œuvres des collections du British Council et du macLYON, en collaboration avec le centre d’art Ikon.

Musée d'Art Contemporain / Jusqu'au 7 juillet 2024, de 11h à 18h du mer au dim

Notre avis : « L’ami n’est pas un autre moi, mais une altérité immanente dans la mêmeté, un devenir autre du même » (Giorgio Agamben). Le MAC organise une exposition autour du thème de l’amitié, fondement même de la philosophie et moteur des relations humaines. Piochant dans la collection du British Council et du MAC, les commissaires Marilou Laneuville et Melanie Pocock permettent le surgissement de liens inattendus, où le politique rencontre l’imaginaire, l’enfantin, le rêve. Première collaboration avec Ikon Gallery de Birmingham – ville jumelée et « amie » de Lyon – l’exposition est l’événement inaugural du programme « Royaume-Uni/France Spotlight on Culture 2024 Imaginons ensemble », organisé par le British Council afin de célébrer l’amitié franco-britannique.

Sylvie Selig

Art contemporain et numérique / Avec son œuvre « River of no Return », Sylvie Selig va investir l'entièreté du premier étage du MAC Lyon. Et pour cause, l'œuvre en question est une toile de 140 mètres de long ! Ce sera la première présentation au public de ce travail titanesque, que le musée a acquis grâce à une campagne de financement participatif. L’exposition présentera également d'autres productions de l’artiste : broderies sur textile, peintures, dessins, sculptures et une série de mannequins qu'elle appelle sa « Weird Family ».

Musée d'Art Contemporain / Jusqu'au 7 juillet 2024, du mercredi au dimanche de 11h à 18h

Notre avis : Lors de la dernière Biennale, elle avait subjugué le public et la critique avec sa grande installation qui clôturait l’exposition à Fagor, recevant ainsi une consécration tardive mais largement méritée. Son univers étrange est peuplé de sculptures inquiétantes, d’élégants travaux brodés et d’histoires picturales aux agencements cinématographiques. À l’occasion de la grande exposition au MAC, l’ancienne illustratrice de livres pour enfants présentera, outre les œuvres sélectionnées de sa propre collection, River of no Return, l’inédite toile titanesque de 140 mètres qui raconte l’odyssée de trois personnages sur une rivière et leurs rencontres avec l’art contemporain.

Pratiques cosmomorphes - (Ré)générer le vivant

Art contemporain et numérique / Avec cette exposition, l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne propose une réflexion visant à conjurer le regard hiérarchique humain et à reconsidérer le vivant dans son entièreté. Dans les 21 étapes du parcours, les installations des 24 artistes visent tantôt à saper la pulsion de l’être humain à regarder, tantôt à lui donner la capacité de voir l’invisibilité de phénomènes puissants et mystérieux.

Institut d'Art Contemporain / Jusqu'au 28 juillet 2024, du mer au ven de 14h à 18h, sam et dim de 13h à 19h

Notre avis : Avec « Pratiques cosmomorphes - (Ré)générer le vivant », l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne propose une réflexion esthétique visant à conjurer le regard autoritaire et hiérarchique propre de l’être humain afin de reconsidérer le vivant dans son entièreté. Traversant l’exposition, il est possible de plonger dans les profondeurs océaniques, procéder dans une forêt sans aucun repère, franchir les seuils entre monde sacré et monde profane ou admirer la forme de l’invisible.

Le musée ambulant - Lectures de Miyazaki

Art graphique / Exposition sur les films de Hayao Miyazaki et présentation de leurs inspirations.

Musée de l'Imprimerie et de la communication graphique / Jusqu'au 22 septembre 2024, du mer au dim de 10h30 à 18h

Notre avis : Les sources d’inspiration des chefs-d’œuvre immortels de Hayao Miyazaki et de son Studio Ghibli seront au centre d’une exposition qui s’annonce comme l’un des événements incontournables du printemps prochain. Une plongée dans la myriade de références visuelles et littéraires nourrissant l’imaginaire du génie japonais afin d’esquisser minutieusement les contours d’une poétique enchanteresse. Si « le bon Dieu niche dans les détails » selon la formule à contre-emploi de Warburg, Le musée ambulant permettra l’émersion de saisissantes découvertes.

Jean Couty en grand ! Le peintre et les grands formats

Peinture & Dessin / Exposition dédiée aux grands formats de l'artiste, retraçant en même temps sa carrière aux quatre coins du monde entre 1931 et 1991.

Musée Jean Couty / Jusqu'au 6 octobre 2024, du mer au dim de 11h à 18h

Notre avis : Grand interprète des transformations de la ville, Jean Couty a forgé pendant six décennies, dans son atelier de l’île Barbe, des œuvres fortes et poétiques. Le musée qui porte son nom consacre une exposition à ses peintures les plus grandioses, du célèbre portrait de Paul Bocuse aux vues de Lyon, Venise et New York, en passant par les œuvres sociales dédiées à Mai 68, au dur labeur des ouvriers dans les chantiers lyonnais ou des paysans dans la campagne turque. Un parcours passionnant déclinant des tons réalistes et méditatifs à ses débuts aux compositions lyriques de la maturité, enrichi par le prêt exceptionnel de l’imposant (226x363 cm !) Bénédicité du Musée des Hospices Civils de Lyon.

Passion Japon

Sciences et Histoire / Ôde au Pays du Soleil Levant et à sa culture, cette exposition propose de se plonger dans son histoire à travers un parcours immersif, qui balaie l’archipel nippon dans ses moindres recoins. Du jardin zen à la maison traditionnelle en passant par les ruelles bordées d'échoppes, l'évènement a pour but de faire découvrir les traditions qui rythment le Japon au quotidien. Et, pour finir, immersion dans le Japon moderne avec du karaoké et des jeux d'arcade.

La Sucrière / Jusqu'au 3 novembre 2024, du mardi au dimanche de 10h à 18h

Notre avis : L’engouement autour du pays du soleil levant ne tarit pas et la Sucrière lui consacre toute une exposition jusqu'au mois de novembre. Explorez la culture nippone à travers la présentation de nombreux objets originaux et décors — du jardin zen à la maison traditionnelle, en passant par les ruelles animées bordées de yatai mais aussi les religions, les arts martiaux, la gastronomie, la musique ou encore les mangas.

Vincent Munier

Photographie / Au fil de ses vingt-cinq ans de carrière, Vincent Munier s’est imposé comme l’un des plus grands photographes animaliers de sa génération. Inspiré dans sa composition de l'image par les estampes japonaises et l’art minimaliste, il livre avec sa nouvelle exposition « En Forêt » un regard sur la population animale des forêts françaises.

Musée des Confluences / Jusqu'au 27 avril 2025, du mar au dim de 10h30 à 18h30

Notre avis : Naturaliste, photographe et cinéaste, Vincent Munier a consacré sa vie au silence de la recherche et de l’observation, notamment celle de l’affût. Ses reportages photographiques ont été récompensés dans le monde entier mais la consécration auprès du grand public est arrivée à l’occasion de la parution du livre La Panthère des neiges de Sylvain Tesson et à la sortie du film homonyme, retraçant la quête des deux hommes sur les hauts-plateaux tibétains. Le Musée des Confluences consacre une immersion visuelle et auditive dans les forêts, notamment celles des Vosges, lieux de prédilection de Munier, pour une expérience fascinante.

Cinéma

Villes Invisibles

/ Présentation et projection du premier épisode du documentaire web « Villes Invisibles », par Benjamin Patinaud et Christophe Fournier. À travers des images réelles accompagnées d'illustrations animées, le documentaire en cinq parties explore les cités imaginaires ayant été inspirées par des villes réelles.

Musée Urbain Tony Garnier / Vendredi 26 avril 2024 à 18h30

Notre avis : Le musée urbain Tony Garnier projette le premier épisode du web documentaire : “Villes invisibles” par Benjamin Patinaud et Christophe Fournier. Une exploration de l’agglomération lyonnaise à la recherche de cités fictives.

Fureurs d’avril

/ Pendant tout le mois d'avril, 43 cinémas du Rhône diffuseront une sélection de 11 films à destination des 15-25 ans. En plus des projections, de nombreuses animations seront proposées : dégustations, jeux, rencontres, soirées thématiques, quiz, concerts...

Département du Rhône / Jusqu'au 27 avril 2024, horaires variables selon séances - voir site

Notre avis : Onze films dont les projections seront disséminées sur quarante-trois salles de toute la région, voilà le programme alléchant de ces Fureurs d’avril, événement destiné aux 15-25 ans. Focus spécial jazz avec l’animé Blue giant et le très bon Whiplash. Jérémy Clapin sera également mis à l’honneur avec sa première incursion dans le cinéma live, Pendant ce temps sur Terre et son précédent J’ai perdu mon corps.

Escapades

Solibarités fête le printemps

/ Pour fêter l'arrivée du printemps, Solibarités investit les bars des rues Pasteur, Montesquieu et de Bonald, avec des concerts et DJ sets, des friperies, des ateliers et des stands de street food.

La Fourmilière / Samedi 27 avril 2024 de 16h à 23h

Notre avis : Les bars de la rue Pasteur, Bonald et Montesquieu investissent la rue autour d’un moment festif en plein cœur du 7ᵉ arrondissement. De la musique, de quoi chiner, boire et se restaurer.

Place à la sérigraphie !

/ Festival centré autour de la sérigraphie. Au programme : un marché de sérigraphies, des ateliers pour petits et grands, de la musique, une grande roue de la fortune et de nombreuses animations pour découvrir de nombreuses techniques de la sérigraphie artisanale et s'y exercer avec un carrousel à 4 couleurs et des monojanettes sur totebags, t-shirts et affiches.

Place de la Croix-Rousse / Dimanche 28 avril 2024 de 10h à 19h

Notre avis : La sérigraphie est à l’honneur ce dimanche sur la place de la Croix-Rousse. Des marchés de créateurs et des ateliers pour découvrir les différentes facettes de cette technique d’impression artisanale au cours d’un moment festif.

Journée de la terre

/ À l’occasion de la Journée de la terre, le Mob Hôtel pense un programme engagé et festif autour de l’écologie du quotidien pour mettre à l'honneur la terre et le vivant. Plusieurs animations seront organisées, comme un marché de plantes et de créateurs, un pop-up tatouage, des cours de yoga et d'autres.

Mob Hôtel / 27 avril et 28 avril de 10h à 19h

Notre avis : À l’occasion de la journée de la Terre, le Mob hotel organise un week-end autour de l’écologie du quotidien. Une variété d’activités vous attend, dont un marché artisanal, une exposition éphémère de plantes et de tatouages, ainsi que de nombreux ateliers.

Concerts

S. society x Ravoluson

Clubbing / Le résident du Sucre Umwelt est de retour sur le rooftop pour sa résidence Ravoluson. À cette occasion, il invite le DJ et producteur britannique Dax J, qui se distingue par son style, son talent technique et sa sélection musicale d'une pureté incontestée. Une soirée qui s'annonce comme un voyage musical féroce, moderne et cinématographique.

Le Sucre / Dimanche 28 avril 2024 de 18h à minuit

Notre avis : Le DJ Umwelt fait son retour sur le rooftop et invite par la même occasion le londonien Dax J qui entraînera le Sucre de ses sonorités industrielles et de son énergie contagieuse.

Guide Urbain

Lyon Bière Festival

Salons et foires / Cette année, le Lyon Bière Festival aura pour thème la bière artisanale, avec en vedette les Läger et West Coast IPA ! Au programme : dégustation et vente de bière avec une centaine de brasseries, conférences, masterclass, initiation au brassage, animations pour les familles, foodtruck et beer-pairing. Une petite place sera également faire au cidre, braggot, mead, kéfir et kombucha, pour plus de représentation du monde des boissons fermentées, sans oublier les boissons faiblement alcoolisées ou sans alcool.

Double Mixte / 27 avril et 28 avril sam de de 12h à 23h, dim de 12h à 19h

Notre avis : Le Lyon Bière Festival vient faire mousser le Double Mixte avec un week-end consacré à la bière artisanale. Au programme, de la dégustation de bières, des masterclasses, des initiations et des animations dans tous les sens.

Festival des Terroirs

Food / Pour sa deuxième édition, le Festival des terroirs revient au Heat, avec une cinquantaine de chefs dans les containers food de la halle, des tables rondes et masterclasses autour de la food culture, un marché de producteurs et d'artisans, une librairie gourmande, des ateliers, des dégustations et des concerts.

Heat / Du 27 au 29 avril 2024, samedi de 11h à minuit, dimanche de 11h à 20h, lundi de 10h à 17h

Notre avis : Le Heat organise son événement autour du bien manger et du bien boire avec l’association Le tour des terroirs. Au menu, un food court avec près de cinquante chefs qui vous concocteront des plats célébrant les savoir-faire de l’hexagone. Ateliers, masterclasses et concerts viendront pimenter ce gourmand week-end.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 31 octobre 2023 Le festival Lumière vient de refermer ses lourds rideaux, les vacances de la Toussaint lui ont succédé… Mais ce n’est pas pour autant que les équipes de (...)
Mardi 31 octobre 2023 Si le tourisme en pays caladois tend à augmenter à l’approche du troisième jeudi de novembre, il ne faudrait pas réduire le secteur à sa culture du pampre : depuis bientôt trois décennies, Villefranche célèbre aussi en beauté le cinéma francophone....
Mardi 17 octobre 2023 Nicolas Piccato a quitté à la rentrée ses fonctions de directeur de Lyon BD, à sa demande. Arrivé en 2021 en remplacement du fondateur Mathieu Diez, parti au (...)
Mercredi 13 septembre 2023 Pour sa 5e édition, le festival de street-art Peinture fraîche quitte la halle Debourg pour investir sa voisine aux anciennes usines Fagor-Brandt. Du 11 octobre au 5 novembre, 75 artistes s'exposent sur 15 000m2.
Mardi 5 septembre 2023 C’est littéralement un boulevard qui s’offre au cinéma hexagonal en cette rentrée. Stimulé par un été idyllique dans les salles, renforcé par les très bons débuts de la Palme d’Or Anatomie d’une chute et sans doute favorisé par la grève affectant...
Mardi 29 août 2023 Et voilà quatre films qui sortent cette semaine parmi une quinzaine : N° 10, La Beauté du geste, Alam puis Banel & Adama. Suivez le guide !
Jeudi 17 août 2023 [mise à jour mercredi 23 août 2023] Déjà interdit à Paris, Montpellier et Toulouse ces derniers jours, le spectacle de Dieudonné a été interdit à Lyon, amis s'est tenu dans un champs privé à Décines, et est interdit à Grenoble une semaine plus tard....
Lundi 12 juin 2023 Le musée à l’architecture déconstructiviste accueille, jusqu’au 18 février, "Afrique, mille vies d’objets". Ces 230 objets africains, principalement datés du XXe siècle, collectés par le couple d’amateurs et marchands d’arts Ewa et Yves Develon,...
Mardi 28 mars 2023 Un nom douillet, une verve grivoise, crue, parfois joliment obscène : Doully — celle qui surnomme son public « ses p’tits culs » — passe deux fois en région ce mois-ci, nous voici ravis.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X