Old Time Relijun au Sonic : l'évanjile selon Dionyso

Indie Rock | C'est un monument d'indie rock tordu et libre comme l'air qui s'apprête à fouler la scène du Sonic en la personne d'Old Time Relijun et de son leader Arrington de Dionyso, artiste d'avant-garde, persécuté par l'arrière-garde crypto-fasciste.

Stéphane Duchêne | Jeudi 18 novembre 2021

Photo : © DR


Si l'on veut bien considérer le rock comme un monothéisme, alors sans doute dans les années 90, l'État de Washington en fut-il une terre sainte et la ville de Seattle, la Mecque fugace. Flanquée à quelques encablures de la Space Needle d'une autre ville sainte plus modeste.

Car à une soixantaine de kilomètres de Seattle-la-Grunge, se trouve Olympia-l'indie, modeste bourgade de même pas 50 000 habitants, fief d'un label tout aussi sacré que le mythique Sub Pop : K records, fondé par Calvin Johnson (Beat Happening, Dub Narcotic Soundsystem), d'un autre pas moins célébré (Kill Rock Stars) mais aussi berceau du mouvement riot grrls et siège social de groupes comme Bikini Kill, Sleater-Kinney, The Go Team, The Gossip. Et d'un groupe légèrement plus underground, Old Time Relijun, fondé en 1995 par Arrington de Dionyso, chanteur, saxophoniste et plasticien, tout à fait dans l'esprit du coin.

La musique d'Old Time Relijun figure un mélange entre les éructations fondues du Jon Spencer Blues Explosion, les incantations du Nick Cave démoniaque et les simagrées psycho-sexuelles d'un Ian Svenonius (The Make-Up, Nation of Ulysses, Chain and The Gang...), dispensées par un chant guttural qui emprunte à la tradition asiatique dont Dionyso est friand et surmontées d'embardées de saxophones et clarinettes trafiqués.

Pizzagate

Un truc pour le moins surprenant donc, qui convie à la transe et à l'infarctus du myocarde. Un truc un peu porté disparu puisque le groupe n'a pas donné de nouvelles entre 2007 et 2019, période durant laquelle Dionyso était barré en Indonésie pour jouer du gamelan avant de se faire persécuter en 2016 par l'extrême-droite américaine pour avoir peint une fresque conceptuelle dans une pizzeria du District of Columbia que les complotistes tenaient pour le QG du complot pédophile international mené par Hillary Clinton et sa troupe impliquée dans le risible Pizzagate (une histoire un peu tortueuse).

C'est d'ailleurs cette affaire et l'élection de Trump qui ont conduit le musicien, en plus de fonder le groupe This Saxophone kills fascists, à reprendre les rênes d'Old Time Relijun. Avec à la clé l'album See Now and know inspiré par les diverses expériences indonésiennes de son leader et qui rhabille Donald l'orangé pour quelques hivers. Il n'y paraît peut-être pas mais, pour les amateurs, c'est à la fois le retour du fils prodigue et celui d'un prophète qui a confronté le diable.

Old Time Relijun
Au Sonic le lundi 29 novembre à 20h


Old Time Relijun


Sonic En face du 4 quai des Étroits Lyon 5e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter