Firminy la radieuse

Vis. de l'Unité d'Habitation et de l'église Le Corbusier

Maison de la Culture Le Corbusier

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Injustement moins connue que la cité radieuse de Marseille, Firminy-Vert est pourtant le plus grand ensemble que Le Corbusier ait édifié en Europe. 50 ans après la mort de l’architecte, (re)découverte de ces cinq sites, peut-être enfin bientôt classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nadja Pobel

Avec son chômage forcément trop haut (13, 3% - INSEE 2011), une croissance démographique en berne, Firminy, n’a, a priori, rien d’une cité où il fait bon flâner. Erreur ! Il faut passer au-dessus de ces tristes chiffres pour mesurer concrètement et à ciel quasi ouvert ce que fut l’œuvre de Le Corbusier, aussi contesté qu’il fut visionnaire. "Corbu", pour les intimes, est appelé en 1954 par le mairie de Firminy, Eugène Claudius-Petit. Ils se connaissent depuis les années 20 quand Claudius-Petit était prof de dessin industriel. Depuis 1953, il est ministre de la Reconstruction et du logement dans l’immédiat après-guerre. Il envisage de réhabiliter le centre de sa ville et construire un nouveau quartier, Firminy-Vert, par opposition à "Firminy la noire", dédiée alors à la mine et à la sidérurgie. À cette époque, Firminy a du mal à faire face à sa population croissante et est, avec Saint-Étienne, une capitale des taudis. Plus d’un logement sur deux ne comprend qu’une seule pièce, sans aucune isolation thermique ou phonique, et les toilettes sont sur le pallier. Bien qu’il faille construire vite et beaucoup, Le Corbusier va appliquer un précepte défini en 1933 par la charte d’architecture dite" d’Athènes" qui s’inspirait déjà de ses réflexions : 12% de surface pour l’habitat et 88% d’espace dédié aux habitants. Plus qu’architecturale, la démarche est bel et bien politique : offrir aux populations modestes des conditions de vie agréable.

Give me five
À Firminy, cette grande idée a donné naissance à cinq sites que l’Association des Sites Le Corbusier tente de faire inscrire au patrimoine mondial de l’UNESCO (voir ci-contre). Mais seules deux entités de ces constructions seront lancées avant que Le Corbusier ne décède : la Maison de la culture et l’unité d’habitation - sur trois étaient initialement prévues - dont il pose la première pierre le 21 mai 1965, trois mois avant de s’éteindre. Le stade (actuellement en rénovation, seule infrastructure de ce type qui soit classée monument historique en France), l’église (achevée en 2006) et la piscine (réalisée entre 1969 et 1971 par André Wogenscky, ancien chef d’atelier du Corbu) complètent cet ensemble. Si tous ces éléments ont leurs atouts et leur originalité, c’est sans doute dans la barre d’immeuble que s’incarne le mieux l’esprit social qui anime alors Le Corbusier avant la multiplication à outrance de ces constructions ne dévoient leur but initial dans les années 60. Véritable jardin à la verticale sur pilotis (pour que subsiste une circulation), cette construction était un lieu de sociabilité avec des couloirs considérés comme des rues intérieures où faire du vélo était autorisé (!) et une école (aujourd’hui en partie occupée par des étudiants de l’université stéphanoise Jean Monnet) sur le toit-terrasse à côté de d’une place de village au 20e et dernier niveau. Ce vaste bâtiment (130m de long, 21 m de large et 56 m de haut) était aussi, avant tout, l’endroit d’une intimité plus épanouie avec des appartements en duplex (offrant une double hauteur sous plafond dans la pièce principale), une ouverture est-ouest pour une luminosité maximale, un balcon, une chambre d’enfants modulable avec portes coulissantes (afin de pas perdre d’espace), une autre pour les parents avec mezzanine donnant sur le salon, et – grande nouveauté alors - une salle de bains avec baignoire… Tout était pensé pour être à la fois optimisé et confortable dans ces 414 appartements HLM conçus pour 1800 habitants. Cette idéal devenu réalité est aujourd’hui inscrit dans un parcours dit des «utopies réalisées» qui comprend, dans le Rhône et la Loire, un autre site signé Le Corbusier, le couvent de la Tourette à Eveux, ainsi que la Cité des Étoiles de Givors, les gratte-ciel de Villeurbanne et le quartier des États-Unis à Lyon. Ici ou là, il serait dommage de se contenter de l’aspect extérieur. Une visite (obligatoirement guidée) des appartements-témoins, s’avère mémorable. Bien sûr, la magie est retombée et le béton de Le Corbusier manque d’éclat mais cette idée d’élever la dignité de l’homme par l’architecture moderne est encore très prégnante.

Site Le Corbusier, Firminy. Ouverture du site tous les jours (sauf mardi) de 10h à 18h.


Anniversaire et UNESCO :
À l’occasion des 50 ans de la mort de Le Corbusier, le site de Firminy-Vert va accroitre le rythme des visites guidées de façon pérenne : l’unité d'habitation (appartement témoin, école maternelle et toit-terrasse) peut se visiter désormais le samedi à 14h30, l’unité d'habitation + l’église les mercredi et samedi à 14h30, l’église et son exposition du moment le dimanche à 10h30 et la maison de la culture et ses coulisses le dimanche à 14h30. Il vous en coûtera de 7€ à 9€. Par ailleurs, une exposition de témoignages d’habitants se tiendra dans l’église de mi-janvier à fin février. Concernant l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO, après avoir été refusée en 2009 et 2011, elle sera de nouveau examinée en juin 2016. 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 5 juillet 2022 Depuis des lustres (1988 pour être précis), Craponne-sur-Arzon fait figure de référence sur la planète Country Music. Mais après quelques éditions compliquées et à (...)
Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession.
Mardi 26 avril 2022 La Ville de Lyon et la Métropole réglementent l’offre en matière de logements meublés touristiques longue durée dans un hyper centre lyonnais assez large. Excellente nouvelle pour les habitants.
Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)
Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Mardi 26 avril 2022 Avant d’entamer sa carrière solo, le musicien sénégalais Lass a pris le temps de faire ses armes dans le giron de David (...)
Mardi 26 avril 2022 Très prometteuse formation franco-malgache, Iray Trio trace brillamment sa route depuis 2016, développant une identité musicale (...)
Mardi 26 avril 2022 Poursuivant une belle série de concerts tournés vers le Brésil, le Solar accueille MiMoJi, trio genevois (...)
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été,  Amanda…) en restitue deux : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une fois encore, le prodige de son alchimie teintée...
Mardi 26 avril 2022 Dans le cadre de l’opération Mai à Vélo, le cinéma Le Family proposera deux animations spéciales dans le (...)
Mardi 26 avril 2022 Comme chaque mois, le Méliès Saint-François vous convie à sa grande soirée Quiz, dédiée cette fois-ci (...)
Mardi 26 avril 2022 Une bande d’amis partis de rien. Neuf copains qui, plutôt que d’aller pointer à l’usine, décident un beau jour (...)
Mardi 26 avril 2022 Ce festival, initialement prévu en 2020 pour fêter le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig Van Beethoven se réalise enfin. (...)
Mardi 26 avril 2022 Voici une belle promesse que nous fait l'Opéra de Saint-Etienne. Tout le monde connaît l'histoire de Lancelot, chevalier de la Table (...)
Mardi 26 avril 2022 En pleine renaissance, le monde de la passementerie, du tressage et de la rubanerie a largement bénéficié de la recherche et de (...)
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mardi 26 avril 2022 Plus on progresse, plus on se fait du mal et plus on se tue, à petit feu. Avec Bienvenue dans l’espèce humaine, Benoît (...)
Mardi 26 avril 2022 Et si la vie, ce n’était pas choisir à tout prix, mais au contraire construire un tout ? Et si l’art, ce (...)
Vendredi 15 avril 2022 A Saint-Chamond, le cinéma Le Véo organise durant ces vacances de Pâques un festival Harry Potter. Ce samedi 16 avril, à partir de 16h30, aura tout d’abord (...)
Mardi 26 avril 2022 On évolue tous avec le temps. On grandit, on comprend, on change. Qu’en est-il de notre débarras ? Lieu de la cachette par (...)
Mardi 26 avril 2022 Gerard Watkins revisite le chef-d’œuvre shakespearien à travers le prisme des sixties : pantalons pattes (...)
Mardi 26 avril 2022 Hugo, 23 ans, étudiant en sciences humaines, oscille entre ses origines algériennes et françaises. Lorsque sa mère le (...)
Mercredi 13 avril 2022 Le photographe Maxence Rifflet présente au Bleu du Ciel un travail particulièrement délicat et intelligent, réalisé dans sept prisons françaises, en étroite collaboration avec les détenus.
Mercredi 13 avril 2022 Direction le restaurant de la Cité du Design pour un menu du jour digne d’une bonne brasserie avec une vue sur un jardin d’hiver étonnant.
Mercredi 13 avril 2022 Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2018, la Chaîne des Puys (et la faille de Limagne) comprend de tout jeunes volcans – moins de 10 000 ans – qui abritent une pierre très prisée et une eau embouteillée, celles de Volvic. Cap sur la...
Mardi 12 avril 2022 Le duo de cinéaste Thierry Demaizière - Alban Teurlai est de retour avec un nouveau documentaire consacré au lycée Turgot de Paris, seul établissement en France ayant intégré une section hip-hop ouverte à tous les profils. Ils ont suivi les...
Vendredi 8 avril 2022 Après une édition 2022 de retrouvailles avec un public chaleureux et heureux, le festival du film du voyage stéphanois Curieux Voyageurs prolonge le plaisir (...)
Mercredi 6 avril 2022 Le thème : Bifurcations. La promesse : quatre mois de grande fête autour du design, à laquelle tous les Stéphanois pourraient prendre part. Les questions : la biennale Design sera-t-elle accessible à tous les publics, suffisamment...
Mercredi 6 avril 2022 Troupe amateure mais aussi qualitative que les pros, la LISA organise dès dimanche sa semaine de l’impro, avec au menu, différentes formules… Et pas mal de rigolade.
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Lundi 4 avril 2022 Après 5 ans d’existence, et de remplissage de petits sacs en tissus, l’épicerie stéphanoise Vrac en Vert déménage pour s’agrandir. Dès le vendredi 8, la clientèle (...)
Vendredi 1 avril 2022 Son identité fait l’objet de spéculations depuis toujours, on l’imagine britannique, cinquantenaire, lié au monde du graff ou même de la musique… Symbole de (...)
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !
Mercredi 30 mars 2022 Avec son émission sur Twitch "Let’s play sciences", la Casemate propose de discuter de divers sujets scientifiques en s’appuyant sur des jeux vidéo. "Mario" et la gravité, "Pokémon" et la théorie de l’évolution ou, en l’occurrence, "Kerbal Space...
Mercredi 30 mars 2022 Il faut souvent chercher loin pour trouver les propositions ou les déclarations des candidats à l'élection présidentielle sur la culture (et parfois, sans résultat). Tour d’horizon, à quelques jours du scrutin, des mesures promises par chacun des...
Mardi 29 mars 2022 Par Sibylle Brunel. Quand les petites bêtises entrainent les grosses, il est difficile de prouver que l’on peut encore répondre à la norme. A-t-on seulement (...)
Mardi 12 avril 2022 Retour derrière le micro pour Malik Bentalha, voix française de Sonic le hérisson dans le deuxième opus de la franchise Sega-Paramount. L’occasion de poursuivre la conversation avec ce fan absolu des années 1980, débordant d’enthousiasme et de...
Mercredi 30 mars 2022 Il te dirait quoi, ton Toi d’il y a 20 ans, s’il te croisait dans la rue ? « Sympa tes cheveux comme ça », « Dis donc t’as pris du (...)
Mardi 29 mars 2022 Des dernières Biennales Design stéphanoises aux salons du Conseil de l’Union Européenne à Bruxelles, la créatrice textile Jeanne Goutelle marque peu à peu de son empreinte colorée et responsable une œuvre où le réemploi de tissus industriels permet...
Lundi 28 mars 2022 Désormais habillée de couleurs acidulées, Saint-Etienne joue à fond la carte « design » qu’elle revendique par-delà ses frontières. Dans l’espace public pourtant, le design permet surtout des transformations moins perceptibles mais dont le...
Mardi 29 mars 2022 Né sous les auspices de la Cinéfondation cannoise, coproduit par Scorsese,  Murina est reparti de la Croisette avec la Caméra d’Or. Une pêche pas si miraculeuse que cela pour ce premier long métrage croate brûlé par le sel, le soleil et le désir de...
Mardi 29 mars 2022 Durant les quatre mois qui vont suivre, la Biennale Design de Saint-Étienne nous invite à « bifurquer ». Envisager la société telle qu’elle est, l’envisager ensuite telle que l’on aimerait qu’elle soit… Puis envisager les chemins possibles...
Mardi 29 mars 2022 L’exposition Espacements réunit quatre jeunes artistes issus de l’ESADSE. Les deux premiers, Chloé Pechoultres et Antoine Salle, diplomés (...)
Mardi 29 mars 2022 Le pianiste Florian Pellissier ne cesse d’explorer de nouveaux territoires sonores, multipliant les collaborations tous azimuts à la (...)
Mardi 29 mars 2022 Notre civilisation s’effondre, tous les scientifiques le disent. Oui mais alors… Que faire ? Vaste sujet, pourvu que l’on (...)
Mardi 29 mars 2022 Et si la décolonisation n’avait été qu’une succession d’échecs dont on voit et paie encore les pots (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter