Cinéma : Comment ça, il n'y a pas de Mai ?

En mai, le cinéma ne fait pas ce qu’il lui plaît : il tourne autour de la Croisette, où des dizaines de films sont présentés avec tonitruance à des professionnels réunis en conclave. Le vrai public, quant à lui, devra attendre des mois pour apprécier la sélection en salles. À d’infimes exceptions près… Vincent Raymond

Sur sa Côte et sous son ciel azuréens, Cannes fait la pluie et le beau temps de l’année cinématographique. La quinzaine est ce moment prodigieux où des professionnels de la profession se livrent à un gavage insensé de productions audiovisuelles et les soumettent sans recul ni distance à leur appréciation. Se condamnant à émettre des jugements lapidaires et extrêmes, s’abstenant de tout avis mitigé parce que le rythme effréné du festival les presse et pousse à faire assaut de saillies définitives, ces intoxiqués au binge viewing s’abîment parfois dans des surenchères risibles lorsqu'elles sont suivies de prises de positions diamétralement opposées, l’exaltation cannoise évaporée. Et affligeantes lorsqu’elles ont des films pour victimes collatérales. La Forêt des songes de Gus Van Sant, vilipendé et sifflé lors de sa présentation l’an dernier n’est qu’un exemple parmi tant d’autres : il aura fallu onze mois pour faire oublier sa volée de bois vert et un faux-nez (en tout cas, un nouveau titre, Nos Souvenirs) pour qu’il puisse repointer son museau sur les écrans.

En même temps dans les salles…

Toutes sections confondues, c’est près d’une centaine d’œuvres inédites qui est officiellement présentée à Cannes entre le 11 et le 22 mai. Mais seuls six films, dont trois appartenant à la compétition, seront simultanément soumis aux yeux du public. Ouvrant le bal (et la 69e édition du festival), le Woody Allen annuel, Café Society (11 mai) réunit Jeannie Berlin, Kristen Stewart, Jesse Eisenberg et Blake Lively. Comme à l’accoutumée, le cinéaste new-yorkais s’entoure de la jeune garde pour composer une évocation des années trente. Dans la foulée, Money Monster (12 mai) de Jodie Foster s’intéressera à la finance et à ses dérives dans un thriller dont la distribution semble empruntée à Soderbergh — George Clooney y côtoie en effet Julia Roberts. Interprété par Fabrice Luchini, Juliette Binoche et Valeria Bruni-Tedeschi, Ma Loute de Bruno Dumont (13 mai), donnera un avant-goût de la compétition. Son affiche de prestige semblant taillée pour les marches rouges du Palais, scelle pour le réalisateur plusieurs retrouvailles : avec son incandescente comédienne de Camille Claudel 1915, ainsi qu’avec le Festival de Cannes où L’Humanité avait été consacré par un Grand Prix en 1999. Sa présence en lice prouve que le sélectionneur Thierry Frémaux et lui ont su se rabibocher en gentlemen, après s’être ouvertement chamaillés lors de précédentes non-sélections. Le succès de sa série P'tit Quinquin, rappelant l’importance et l’éclectisme de Dumont dans le paysage, aura sans doute contribué à la rendre incontournable cette année. Tant mieux. Sur un autre registre et hors compétition, The Nice Guys (15 mai) bénéficiera d’une projection de minuit. On doit cette comédie policière réunissant Russell Crowe, Ryan Gosling et Kim Basinger, située dans le Los Angeles des années 1970, à Shane Black, scénariste hyperactif et réalisateur du récent Iron Man 3 — les spectateurs la prendront-ils pour une récréation, trois jours à peine après le début des festivités ? Suivra bien vite Pedro Almodóvar, grand abonné de la Croisette où il vient pour la cinquième fois en compétition. Parviendra-t-il cette fois à remporter la Palme qu’il avait manquée de peu en 1999 avec Tout sur ma mère ? Adapté d’Alice Munro, Julieta (18 mai) parle une nouvelle fois de deuils, de famille, de disparitions, et intègre la sociétaire Rossy de Palma à son générique… On ne change (presque) pas une équipe qui gagne (presque)… Dernière curiosité attendue, le nouveau Paul Verhoeven battant pavillon français, adaptation de Philippe Djian avec Isabelle Huppert : Elle (25 mai). La simple juxtaposition de ces trois noms produit comme une odeur de soufre. Ce sera en tout cas l’occasion de renouer avec le cinéaste néerlandais, absent des écrans depuis une décennie. Il sera au moins indirectement présent au palmarès puisque les cérémonies d’ouverture et de clôture seront animées par son comédien Laurent Lafitte.

Mais aussi en mai…

Les palmiers ne sont pas l’alpha et l’oméga du mois de mai, loin s’en faut ! Il faut compter sur un film de Noël aux intrigantes résonances Stephen-Kingiennes, Krampus de Michael Dougherty ainsi qu’une œuvre espagnole montrant les difficultés rencontrées par un jeune homme cherchant à se faire effacer des registres catholiques, Dieu ma mère et moi de Federico Veiroj (4 mai). Sans oublier Men and Chicken de Anders Thomas Jensen (25 mai), une comédie déjantée et hybride à plus d’un titre campée par un Mads Mikkelsen méconnaissable. Vous ne verrez plus les poulets du même œil…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 31 octobre 2023 Le Château de Goutelas organise en novembre une nouvelle édition de son festival Plurielles. Tour d’horizon d’un programme fort et engagé.
Mardi 3 octobre 2023 Sur les cinq places du centre-ville et durant trois jours, la 37ème édition de la Fête du livre de Saint-Étienne invite plus de 200 auteurs à rencontrer le public. Portrait d'Axelle Redon, généreuse commissaire générale d'une manifestation à la fois...
Mardi 5 septembre 2023 En 1870, une diligence est arrêtée par des militaires malintentionnés. Au bord de celle-ci, un groupe d’hommes et de femmes et au milieu d’eux, la dénommée « (...)
Mercredi 12 juillet 2023 Propice aux balades et aux visites en famille, la période estivale voit des expositions inédites se multiplier dans tout le département. Peinture, céramique, land art, photographie et art de la chapellerie, autant de disciplines à redécouvrir en...
Mercredi 5 juillet 2023 Comme à son habitude, le Foreztival nous donne rendez-vous le premier week-end d’août pour trois jours de fête, de danse et de musique. La promesse prend d’autant plus de sens lorsque l’on se penche sur la programmation éclectique qui s'annonce....
Vendredi 16 juin 2023 Un écosystème fragilisé depuis déjà de longues années, une séquence covidée plus longue que l’épidémie elle-même, et pour finir, une inflation à l’œuvre depuis l’an dernier… En cette veille d’été, le contexte actuel complique grandement la vie des...
Lundi 19 juin 2023 A l'occasion de la fête de la musique, le Solar s'échappe de la Comète pour s'installer place Dorian. Au programme, trois groupes régionaux se succéderont à 19h, (...)
Mercredi 17 mai 2023 En pariant sur un équipementier français à deux tours de la fin de la course, les producteurs de la série Fast & Furious cherchaient-ils à relancer la machine sur une voie plus cartésienne ? Objectivement plus “réaliste” que le précédent (ce qui...
Mardi 9 mai 2023 Isabelle Lafon, ou l’art de se frayer un chemin à la fois sinueux et fertile au milieu des textes et des œuvres des plus grandes autrices. Après avoir (...)
Jeudi 1 juin 2023 Devant l'engouement suscité par la venue de Gautier Capuçon, les organisateurs du 34° Printemps Musical ont décidé de proposer non pas un, mais deux concerts (...)
Mercredi 26 avril 2023 Ateliers gratuits, lecture de contes créoles, découverte des instruments traditionnels de la Réunion, concert : ce samedi, cap sur l’événement La Rayonnante, organisé à La Passerelle de Saint-Just-Saint-Rambert par l’association FZL (à qui l’on doit...
Mardi 7 mars 2023 A l'initiative de l'artiste stéphanois Damien Verron, une soirée atypique propose de mettre en lumière une certaine idée du jazz, interrogeant la place des femmes sur la planète swing... et au-delà. Au programme : conférence, témoignages et concert...
Mardi 28 février 2023 Dans ce nouvel opus, l'ensemble Canticum Novum célèbre les notions d'enracinement, de transmission et de partage qui construisent un être humain vers une (...)
Mardi 14 février 2023 Le parcours d’une mère célibataire et de ses deux enfants venus d’Afrique avec, en filigrane, trente années de la société française. Instants de vies et d’intimité d’une famille ordinaire, cependant représentative de milliers d’autres ; une épopée...
Vendredi 17 février 2023 Le 11 avril prochain, le Musée d’Art Moderne et Contemporain fermera ses portes durant un an pour qu'y soient effectués de lourds travaux d’entretien et (...)
Mercredi 1 février 2023 Que de destinées et de parcours de vies se nouent et se jouent sur les écrans de février, où l’on se demande souvent s’il vaut mieux être, avoir été ou devenir ! En tout cas, cela incite au mouvement…
Mercredi 18 janvier 2023 Dans Babylon, Chazelle se focalise à nouveau sur Hollywood, mais à l’opposée de l’idéalisation pastel et appliquée de son (trop) sage La La Land. En découle une frénétique fresque de fric et de frasques sur l’Usine à rêves prométhéenne et ses...
Jeudi 5 janvier 2023 C’est par hasard que John Maloof mit la main en 2007 sur une partie des photos de Vivian Maier, alors complètement inconnue. Depuis, le jeune américain (...)
Jeudi 22 décembre 2022 A la recherche d’une activité familiale capable de faire oublier l’absence de neige, et les skis remisés dans la cave pour quelques temps ? Rendez-vous au Puy-en-Velay pour découvrir trois spectacles sons et lumières immersifs, comme une invitation...
Jeudi 5 janvier 2023 Une silhouette élégante de nonce apostolique ou de clergyman gravit des escaliers. « Ne vous y fiez pas, il est très drôle, il faut juste le lancer » nous glisse Louis Garrel juste avant notre entrevue avec Michele Placido qui vient de le diriger...
Mercredi 7 décembre 2022 Après un album, une pause, un autre album, des dizaines de vidéos et des centaines de bons mots, MC Pampille revient aujourd’hui avec un nouveau projet de seul en scène…
Mardi 27 décembre 2022 Plongée au cœur de la première révolution Industrielle stéphanoise, avec la double exposition Saint-Étienne 1780-1856 : R/Évolutions. Ou comment l’Homme de Sainté a su tirer profit en cascade de la principale ressource de son territoire, et marquer...
Mercredi 23 novembre 2022 Il s’appellera La Brèche, et sortira son premier numéro à la mi-décembre. Journal d’enquête bimestriel, il est fondé par la même équipe que celle qui avait, il y a quelques années, lancé l’aventure Barré. Découverte.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X