Croiser les bons chemins

Structure / Nouvelle saison, nouveau directeur des affaires culturelles, futur nouveau théâtre : la culture à Montbrison, ou le changement dans la continuité.

Lui avait envie d’un nouveau challenge. Elle, cherchait un nouveau directeur capable de porter un projet d’envergure. Une candidature et une prise de fonction plus tard, l’on est peut-être en présence d’un match parfait.

Durant pas moins de 20 ans, Mohamed Nait’l Khadir a assumé avec brio la responsabilité du service action culturelle du Chambon-Feugerolles. Élaborer une saison culturelle, et fédérer les populations de l’Ondaine issues d’horizons divers autour de propositions artistiques variées… Mettre en œuvre -concrètement- ce que l’on appelle la culture pour tous, en trouvant les bons canaux et les bons langages pour qu’in fine, chacun ou chacune puisse décider de passer la porte d’une salle de spectacle sans crainte, sans se dire que ce n’est pas pour lui, et en ressorte après avoir ressenti des émotions intenses et pris du plaisir… Faire du spectacle vivant un formidable outil de cohésion.  Des idées qui, mises en œuvre de la sorte durant toutes ces années, ont convaincu la Ville de Montbrison de faire de lui son directeur des affaires culturelles, et par la même, le directeur du théâtre des Pénitents, actuellement en rénovation.

« Le territoire Loire Forez m’a toujours attiré, explique Mohamed, un peu plus de deux mois après sa prise de fonctions. Et puis, travailler à la remise en route d’un théâtre est un projet vraiment enthousiasmant ». Une réouverture prévue pour la saison 25-26, après deux années de travaux et de programmation hors-les-murs, que le directeur entend mettre à profit pour -déjà- capter de nouveaux publics : « Nous sommes installés sur un bassin de vie de 100 000 habitants. Parmi eux, des gens ne se retrouvent pas dans la programmation, quoi que sa qualité ne doive pas être remise en question. L’idée ne sera pas de marquer une rupture avec ce qu’il s’est fait jusqu’ici, mais d’assurer une transition, en continuant à croiser les disciplines, mais en s’ouvrant à d’autres registres. Rap, electro, humour, danse… L’idée est de tendre vers une programmation encore plus populaire, pour être vecteur d’une culture rassembleuse. »

Amoureux du théâtre contemporain, Mohamed sait, combien le genre peut être un formidable outil au service de la rencontre avec l’altérité, de la construction de la pensée, et in fine du vivre ensemble. « Le théâtre, lorsqu’il résonne avec l’actualité, apporte bien souvent des clés de lecture aux gens. Sur notre territoire, sans doute, allons-nous pouvoir aborder la question de la ruralité, ou celle de la banlieue par ce prisme, de manière très ouverte. Mais la saison culturelle conservera son aspect pluridisciplinaire, les Poly’sons resteront l’un des gros temps forts de la saison, et notre soutien aux compagnies et groupes du territoire se poursuivra avec la même vigueur ». Ancrage territorial, vertu universelle…

à lire aussi

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 La Ville de Lyon et la Métropole réglementent l’offre en matière de logements meublés touristiques longue durée dans un hyper centre lyonnais assez large. Excellente nouvelle pour les habitants.
Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)
Mercredi 6 avril 2022 Troupe amateure mais aussi qualitative que les pros, la LISA organise dès dimanche sa semaine de l’impro, avec au menu, différentes formules… Et pas mal de rigolade.
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Vendredi 1 avril 2022 Son identité fait l’objet de spéculations depuis toujours, on l’imagine britannique, cinquantenaire, lié au monde du graff ou même de la musique… Symbole de (...)
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !
Mercredi 30 mars 2022 Il faut souvent chercher loin pour trouver les propositions ou les déclarations des candidats à l'élection présidentielle sur la culture (et parfois, sans résultat). Tour d’horizon, à quelques jours du scrutin, des mesures promises par chacun des...
Mercredi 30 mars 2022 Il te dirait quoi, ton Toi d’il y a 20 ans, s’il te croisait dans la rue ? « Sympa tes cheveux comme ça », « Dis donc t’as pris du (...)
Mardi 15 mars 2022 Trois jours de musique, de concerts et de rythmes effrénés… Trois jours de joie, de partage, et de danses endiablées… Et puis aussi, trois jours de bière à grandes goulées (on le sait, pas la peine de se cacher). Cette année, au Foreztival, c’est de...
Mardi 8 mars 2022 Les présélections du tremplin musical ligérien Nos Talents sur Scène ont démarré jeudi dernier au Pax, et se dérouleront tout au long du mois de mars, dans différents lieux de Saint-Etienne et de la Loire. Des soirées pour soutenir de tout jeunes...
Mardi 1 mars 2022 Que se passe-t-il dans les salles obscures, lorsque le public n’y est pas ? Avec ou sans contrepartie, la plupart des structures ont pour habitude de mettre leur scène à disposition des artistes pour des périodes de « résidence ». Ou...
Vendredi 11 février 2022 Une Victoire dédiée à leur père "là-haut derrière le soleil", des bisous à leur frère, à leur mère, à mémé. Les larmes aux bords des yeux et de l'émotion dans la voix, les deux (...)
Mercredi 9 février 2022 Un appel à candidature pour un concours, des castings, des ateliers… Dans la rubrique Petites Annonces du Petit Bulletin, vous trouverez tous les appels à participation des structures culturelles du département. Comme le Bon Coin, mais en plus...
Mardi 8 février 2022 Bifurcations. C’est le nom donné à la biennale du Design, qui aura lieu du 6 avril au 31 juillet 2022. Au menu : une réflexion sur les changements possibles de notre société, traduite en expositions à la cité, mais aussi dans toute la métropole...
Jeudi 3 février 2022 Après une première annonce il y a quinze jours, le Foreztival poursuit sur sa lancée éclectique, en dévoilant la suite de sa programmation. A l’affiche le (...)
Mardi 1 février 2022 2020 : bien pourrie. 2021 : moyen pourrie, mais quand même pourrie. 2022 : incertain, mais ça part pas très bien. On est crevé, on traine des (...)
Mardi 1 février 2022 Faire rire sans faire mal à ceux qui n’ont rien demandé : alors que l’impertinence agit comme un exutoire à la sinistrose ambiante, les humoristes marchent sur un fil… Qui peut rompre à tout moment s’il n’a pas au préalable été suffisamment...
Mardi 30 novembre 1999  L'année "Capitale française de la culture" a été lancée à Villeurbanne, en présence de Roselyne Bachelot. Au-delà de quelques marqueurs événementiels, c'est surtout du côté des dispositifs pérennes qu'il faut regarder, à l'instar des minimix,...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X