"L'Échange des princesses" : Troquées

ECRANS | de Marc Dugain (Fr., 1h40) avec Lambert Wilson, Olivier Gourmet, Anamaria Vartolomei… (27 décembre)

Vincent Raymond | Mercredi 20 décembre 2017

Photo : ©High Sea Productions et Scope Pictures


Pour asseoir son pouvoir, le régent Philippe d'Orléans ourdit la double union d'un Louis XV de 11 ans avec la malheureuse Infante d'Espagne de 4 ans, et de sa fille avec l'héritier d'Espagne. Mais hélas, aucun des deux mariages ainsi arrangé n'est heureux…

Derrière la caméra, ce sont les noces entre le cinéaste-écrivain Marc Dugain et sa coscénariste autrice du roman, Chantal Thomas que l'on célèbre. Et elles sont fécondes : rarement récit historique fut rendu avec autant de finesse, de réalisme et cependant de liberté(s). L'un des derniers à nous avoir immergé aussi exactement dans les bouillonnements du XVIIIe siècle était Benoît Jacquot avec Les Adieux à la Reine, également adapté de… Chantal Thomas.

Conte absurde où des enfants sont tout à la fois déifiés et traités comme des marionnettes, L'Échange des princesses, montre l'ambition des uns, la bigoterie des autres et cette aristocratie ramassée en vase-clos sur ses privilèges — de parfaits prolégomènes à la Révolution qui achèvera le siècle et l'Ancien Régime.

Brillant d'une interprétation sans faille (la qualité de jeu des enfants, d'une stupéfiante maturité, rivalise avec la folie dévote de Lambert Wilson et la rouerie d'Olivier Gourmet), ce film jouit également d'une lumière admirable : ses clairs-obscurs savamment découpés contribuent grandement à restituer l'atmosphère incertaine de cette époque si riche en complots et en morts subites.


L'échange des princesses

De Marc Dugain (Fr, 1h40) avec Lambert Wilson, Anamaria Vartolomei... 1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues. Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans. Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…
UGC Astoria 31 cours Vitton Lyon 6e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter