De grands spectacles à Fourvière-sur-Scène

Les Nuits de Fourvière, ce ne sont pas que des concerts. La preuve.

Pour la première fois de son histoire, le festival lyonnais des Nuits de Fourvière ne s'est pas ouvert avec du théâtre, mais avec les circassiens québecois des 7 doigts de la main. Cependant, cette année, la programmation en arts vivants est d'une densité exceptionnelle sans négliger la qualité, loin de là.

En cette fin juin, c'est le Britannique Simon McBurney qui montera sur la scène du Radiant (Caluire) avec The Encounter pour rendre compte d'un voyage en Amazonie avec images – il est un orfèvre de la vidéo – et du son (à écouter au casque !). En même temps, c'est Bob Wilson qui sera à la Maison de la danse (Lyon 8e) avec un hommage à Baryshnikov d'après le journal de Nijinski. Pour ces Letter to a man, il s'est entouré de la chorégraphe Lucinda Childs et ilsigne une fois de plus la mise en scène, la scénographie et des lumières au cordeau (avec Baryshnikov lui-même).

Gratuitement, dans différents endroits du 5e arrondissement, Gwenaël Morin fera entendre les Sophocle (Ajax, Œdipe roi et Electre) dans le plus grand dépouillement (le texte, juste le texte) et aux Subsistances, les belges de la Comp. Marius reviendront avec des classiques (la trilogie Marius, Fanny et César), repas compris.

Enfin, dans le grand parc de Lacroix-Laval, à Marcy-l'Étoile, il se passera tous les soirs quelque chose sous l'un ou plusieurs des trois chapiteaux installés : des bals parfois mais aussi des spectacles de cirque. Quatre sont programmés dont le très délicat Petit théâtre de gestes par la compagnie Bêtes de foire (deux anciens membres de Plume) ou le féerique Obludarium des Frères Forman (photo), déjà passé par la MC2 il y a quelque temps.

Les Nuits de Fourvière
À Lyon (Rhône) jusqu'au samedi 30 juillet

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 21 juin 2016 Si, d'ici le 30 juillet,  des grands noms fouleront la scène de l’amphithéâtre lyonnais (Michel Polnareff, les Pixies, Christophe, The Last Shadow Puppets…), d’autres sans doute un peu moins connus – mais tout aussi passionnants – seront...
Lundi 25 mars 2013 Pour certains, le début du printemps coïncide avec la floraison des crocus et le réveil des hérissons. Pour d'autres, elle s'incarne dans un bouillonnement (...)
Mardi 14 juin 2011 On pourrait dire qu’avec leur site unique et leur programmation aux petits oignons, les Nuits De Fourvière sont sorties de la cuisse de Jupiter. Mieux (...)
Lundi 31 janvier 2005 La Samaritaine fermée, Les Nuits de Fourvière, par l'éclectisme étonnant de leur programmation 2005, peuvent récupérer leur slogan : "On trouve de tout aux Nuits de Fourvière". Christophe Chabert

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X