Retour vers le 7e art patrimonial avec le festival Play it again

Le Bel Antonio
Mauro Bolognini

Rendez-vous au Club et au Méliès du lundi 16 au mardi 24 avril.

Ce sont « les films d’hier dans les salles d’aujourd’hui » que nous propose cette année l’Association des distributeurs de films de patrimoine avec son festival Play it again, sorte de voyage dans le temps à la rencontre de certaines des plus grandes gloires du cinéma. Tout commencera le lundi 16 avril avec la projection au cinéma le Club, en amont du festival (et ensuite au Méliès dans la foulée) et en lien avec l’association Dolce Cinema, du film Le Bel Antonio (1960, photo) du réalisateur italien Mauro Bolognini, dans lequel les parents d’une jeune femme demandent le divorce du mariage heureux de leur fille car ce dernier n’est pas consommé. En effet, l’amour rend impuissant le bel Antonio, le mari en question à la réputation de Don Juan. Une comédie d’abord, une tragédie ensuite, nos sourires se fondent en gravité face à la dénonciation violente des mœurs que porte le film.

En tout, sur les quinze classiques en version restaurée sélectionnés par le festival, une dizaine seront projetés au Club et au Méliès. Comme Les Moissons du ciel de Terrence Malick, Quai des Orfèvres de Henri-Georges Clouzot, Les Bourreaux meurent aussi de Fritz Lang, Le Trou de Jean Becker ou encore Le Lauréat de Mike Nichols. Un programme cinéphile éclatant.

Festival Play it again
Au Club et au Méliès du lundi 16 au mardi 24 avril

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X