"Attraction" : nous sommes deux soeurs siamoises...

Attraction

TMG - Théâtre de Poche

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Théâtre / La metteuse en scène Valérie Vagné propose,  du jeudi 6 au samedi 8 décembre au Théâtre de Poche de Grenoble, un spectacle sur les sœurs Hilton qui, dans les années 1920, ont connu un important succès avant de sombrer dans l'oubli.

On les voit dans le Freaks de Tod Browning, film américain culte sorti en 1932 et titré en France La Monstrueuse parade. Deux sœurs siamoises anglaises reliées par le bassin qui ont été des stars dans les années 1920 avant de sombrer dans l’oubli. C’est cette histoire pleine de hauts et, surtout, de bas que la metteuse en scène et autrice grenobloise Valérie Vagné (compagnie Telkel) a décidé de raconter en s'inspirant, sur le plateau, des codes du music-hall, les deux petites filles ayant été de véritables bêtes de foire rapportant pas mal d’argent à celles et ceux qui les ont prises sous leurs ailes, souvent par opportunisme.

à lire aussi : Émilie Geymond : en présence d’une clown

Dans un décor jouant sur l’apparition et la disparition, les comédiennes Emmanuèle Amiell et Émilie Geymond campent Daisy et Violet Hilton jusqu’à leurs 60 ans, alors que les médecins ne leur donnaient pas longtemps à vivre. Elles sont là, face au public, évoquant le tourbillon de leur vie, et répondant aux questions que tout un chacun se pose – sur l’amour et le sexe notamment. Car c’est leur intimité qui a véritablement intéressé Valérie Vagné : elle s’est donc plongée dans le peu de sources documentaires aujourd’hui disponibles pour livrer ce spectacle touchant et astucieusement construit (mais bizarrement titré Attraction), grâce notamment à la présence d’un Monsieur Loyal (Yannick Barbe) rythmant l’ensemble.

Attraction
Au Théâtre de Poche du jeudi 6 au samedi 8 décembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 17 décembre 2019 De retour à Grenoble, Valérie Vagné et Émilie Geymond s’amusent à secouer le cocotier de la maternité. Les femmes qu’elles incarnent sont sincères, mais bien loin d’être parfaites. Autant en rire avec elles !
Mardi 3 avril 2018 Alors qu’elle brille en gouailleuse Môme Crevette dans la mise en scène de "La Dame de chez Maxim" (Feydeau) d’Emmanuèle Amiell, on a rencontré la comédienne Émilie Geymond qui vient tout juste de créer son premier seule-en-scène clownesque baptisé...
Mardi 15 septembre 2015 Malgré leur séduisant manteau minéral (ou synthétique!), les vieilles pierres en tout genre ne détiennent pas à elles seules la vérité de l'héritage culturel. Pour la 32e édition des fameuses Journées européennes du patrimoine qui ont lieu ce...
Mercredi 13 mai 2015 Franchement, à l’idée de visiter une installation sonore et visuelle prenant la forme d’un « manège polyphonique » à base de haut-parleurs recomposés, (...)
Mercredi 19 décembre 2012 Les awards des meilleurs espoirs : Émilie Geymond et Julien Anselmino À Grenoble, grâce à un vivier impressionnant (le Conservatoire d’art (...)
Vendredi 21 septembre 2012 On vous en parlait dans notre Panorama de rentrée consacré au spectacle vivant : le Tricycle, soit l’ensemble comprenant le Théâtre 145 et le Théâtre de (...)
Jeudi 26 avril 2012 Avec fidélité, Grégory Faive monte "Une souris grise", un texte de Louis Calaferte à l’humour potache. C’est drôle, vivant, agité, voire même acide par moments. Aurélien Martinez

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X