Rencontres du cinéma italien : andiamo !

Après les expédients (efficaces) imaginés l’an passé pour réduire l’impact de la pandémie sur son activité, retour aux fondamentaux pour l’association Dolce Cinema. C’est-à-dire à son festival grandeur nature, avec des projections en salle ! Ce n’est d’ailleurs pas anodin si, en épigraphe de son catalogue, elle a choisi une citation du cinéaste Gianfranco Rosi débutant par ses mots : « Pour moi, le cinéma est peut-être un prétexte — un prétexte à la rencontre ». Rencontres entre des œuvres et leur public dans un premier temps, le reste demeurant encore fragile même si le festival promet quatre séances sur seize « en présence de l’équipe artistique » (L’Agnello, Californie, César doit mourir, Ariaferma). Un ratio très honorable compte-tenu du contexte.

Composé de quatre sections (dont une compétitive accueillant des œuvres très récentes passées — et souvent récompensées — à la Mostra, à Cannes ou à Annecy, le programme remplit comme à son habitude sa pleine fonction d’éclaireur et de soutien de la production transalpine contemporaine. Aux nouveaux noms soumis à l’appréciation du jury s’ajoutent ceux des œuvres d’auteurs attendues pour des avant-premières (Tre Piani de Moretti, photo) ou des rétrospectives. Tel Gianfranco Rosi, dont trois des documentaires Sacro GRA (Lion d’Or 2013), Fuocoammare (Ours d’Or 2016) et Notturno (2020) sont présentés. Le panorama intègre l’incontournable La Grande Bellezza (2013) de Sorrentino ; quant à la sélection jeunesse, elle affiche en produit d’appel La Flèche bleue d’Enzo d’Alò (1996) ainsi que la nouveauté Futura de Pietro Marcello, Francesco Munzi et Alice Rohrwacher (2021). Bref, en deux mots comme en cent : venite subito !

Festival Dolce Cinema du 12 au 20 novembre au cinéma le Club, Grenoble

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 22 novembre 2016 Le film de l'Italienne, intitulé "Vers un destin insolite sur les flots bleus de l’été" (1974), sera diffusé jeudi 24 novembre à la Cinémathèque de Grenoble, dans le cadre des Rencontres du cinéma italien. On vous explique pourquoi c'est culte.
Mardi 18 novembre 2014 L'ordre logique des choses voudrait que les Rencontres du cinéma italien de l'association Dolce Cinema célèbrent cette année leur neuvième édition. Mais faute (...)
Jeudi 7 novembre 2013 Les huitièmes Rencontres du cinéma italien organisées par Dolce cinema affichent un programme dantesque, que ce soit dans sa compétition, son panorama ou ses (...)
Lundi 28 octobre 2013 C’est la semaine des soirées de soutien. Après Hadra, on a rendez-vous le mardi 5 novembre à l’Ampérage pour celle de l’association Dolce cinema, qui organise (...)
Lundi 12 novembre 2012 2012 restera comme une bonne année pour le cinéma italien : un ours d’or (mérité) à Berlin pour César doit mourir des frères Taviani, un Grand prix (déjà plus généreux) (...)
Lundi 14 novembre 2011 Evénement / Enfin débarrassée de la sinistre clique gouvernementale berlusconienne, la scène artistique italienne va-t-elle sortir du marasme dans lequel on (...)
Lundi 15 novembre 2010 Changement de cap pour les 5e Rencontres du Cinéma Italien de Grenoble : à l’occasion du 90e anniversaire de la naissance de Federico Fellini, l’association Dolce Cinema nous propose une rétrospective foisonnante de son œuvre. FC

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X