À Grenoble, une bibliothèque de 5000 m2 prévue pour 2027

La Grande bibliothèque, située à Chavant, accueillera les antennes actuelles du centre-ville, du Jardin de ville et une partie du personnel de Kateb-Yacine. 

On savait que la construction d’une nouvelle bibliothèque municipale était dans les tuyaux de la Ville de Grenoble, mais on en ignorait les contours. Lors d’une conférence de presse le 8 novembre, le maire Éric Piolle et son adjointe aux cultures Lucille Lheureux ont dévoilé le projet en détails. Prévue pour 2027, une Grande bibliothèque centrale englobant l’actuelle Bibliothèque d’études et du patrimoine verra le jour sur la place Valentin-Haüy à Chavant, en face du parc Hoche. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’un élargissement du réseau, plutôt d’une refonte, d’une réorganisation. Les bibliothèques Centre-Ville et Jardin de Ville, ainsi qu’une partie du personnel de Kateb-Yacine, déménageront dans ce nouvel établissement « afin notamment de réunir les collections adulte et jeunesse au même endroit », précise Lucille Lheureux. Laissés vacants, les locaux du Jardin de Ville accueilleront la Bibliothèque internationale, « car il est plus logique qu’elle soit accolée à la Maison de l’Internationale ». En revanche, on ignore pour le moment ce qu’il adviendra des espaces de la Maison du tourisme (jugés « pas à la hauteur des ambitions » de la municipalité) qui abritent l’actuelle antenne du centre-ville… Enfin, les mètres carrés libérés de Kateb-Yacine devraient être affectés à des usages artistiques.

à lire aussi : La Ville de Grenoble va fermer trois bibliothèques

Ouverture le dimanche

D’une surface de 5000 m2, la Grande bibliothèque réunira environ 100 000 ouvrages et sera ouverte au public 6 jours par semaine, dont le dimanche. Elle constituera une sorte de hub grenoblois de la culture proposant, outre des livres, des jeux de société, des jeux vidéo, des expositions… « Aujourd’hui, la bibliothèque se réinvente. Ce n’est plus seulement un endroit de lecture. On y vient pour accéder à internet, pour assister à des conférences, pour travailler. Certains y viennent aussi pour se réchauffer, le cœur comme le corps », observe Éric Piolle.

à lire aussi : Fermeture des bibliothèques à Grenoble : où en sommes-nous ?

Saint-Bruno, Eaux-Claires et Arlequin repensées

La Ville démarre également un chantier de rénovation pour pallier la vétusté de certaines bibliothèques de secteur. « Celle de l’Arlequin, déjà bien fréquentée, est un peu trop enfermée, nous voulons l’ouvrir sur le parc Jean-Verlhac. À Saint-Bruno, il s’agit de réaffirmer le lieu sur la place du marché, de travailler le rapport intérieur/extérieur pour aller vers l’apaisement. Un réaménagement de la bibliothèque des Eaux-Claires est aussi indispensable car les espaces actuels sont compliqués à utiliser », détaille Lucille Lheureux.

Après la mise en place de la gratuité et l’élargissement des horaires, ce projet chiffré à 20 millions d’euros (dont 40% financés par l'État) vise toujours à « donner envie au public de pousser la porte des bibliothèques », conclut le maire.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 4 avril 2022 Travailleurs, forces de l’ordre, fêtards, établissements culturels et festifs, riverains… Lundi 21 mars, des dizaines d’acteurs de la nuit étaient réunis en mairie pour entendre le résultat de six mois d’enquête sur la nuit à Grenoble.
Lundi 28 mars 2022 La nature comme vous l’avez rarement vue au cinéma : le Pathé Chavant consacre une soirée aux deux derniers documentaires de Cyril Barbançon, "Ouragan" et "Neige". Des films courts présentés en 3D, qui seront suivis d’un échange avec des...
Lundi 29 novembre 2021 Après le signalement à la justice effectué par Grenoble Ecole de Management sur la circulation de GHB dans les soirées étudiantes, fin octobre, le mouvement Balance ton Bar est une déferlante. Secoués, les acteurs grenoblois du secteur tentent de...
Mardi 20 novembre 2018 La Ville de Grenoble vient d'inaugurer ce nouveau lieu « dédié à la jeunesse et à l’engagement ». On y était.
Mardi 5 juin 2018 La quatrième édition de la Fête des Tuiles est prévue ce samedi 9 juin sur les cours Jean-Jaurès et de la Libération. Un temps festif « pour partager et se rassembler » comme le souhaite Éric Piolle, le maire de Grenoble.
Mardi 24 octobre 2017 En février 1968, Grenoble accueillait les Jeux olympiques d’hiver après s’être grandiosement transformée pour l’occasion. 50 ans plus tard, la Ville et ses partenaires célèbrent cet anniversaire en grande pompe avec une apogée prévue début février....
Mardi 4 juillet 2017 Jeudi 22 juin, le maire de Grenoble Éric Piolle présentait à Paris, au ministère de la culture, un dossier pour soutenir la candidature de la ville au label national "ville d’art et d’histoire". À peine sorti de son oral, il annonçait sa réussite...
Lundi 13 février 2017 Après les coupures du fameux "plan de sauvegarde" (comme l’annonce de la fermeture de certaines bibliothèques), Corinne Bernard, adjointe aux cultures à la Ville de Grenoble, tente de reprendre la main. Lors du conseil municipal du lundi 6 février,...
Lundi 31 octobre 2016 Fini le temps où les politiques culturelles étaient construites main dans la main avec les artistes et les professionnels ? Aujourd’hui, les élus semblent de plus en plus vouloir se réapproprier ce secteur avec, parfois, des méthodes abruptes et des...
Jeudi 21 juillet 2016 Après la prise de parole remarquée du metteur en scène français Joël Pommerat contre la politique culturelle de la Ville de Grenoble en juin dans "Libé", c’est au tour d’acteurs culturels grenoblois de prendre la plume, cette fois-ci dans...
Vendredi 10 juin 2016 Jeudi 9 juin, Éric Piolle et plusieurs de ses élus ont annoncé publiquement les contours de leur plan dit de « sauvegarde des services publics locaux ». Son but ? Faire des économies, dans tous les domaines.
Jeudi 2 juin 2016 Le metteur en scène qui vient de présenter son fabuleux "Ça ira (1) Fin de Louis" à la MC2 (c'était notre une du numéro du 18 mai) publie une tribune dans le quotidien "Libération". Son titre ? « Grenoble, la déception de l’écologie...
Mardi 31 mai 2016 Le deuxième volet de la trilogie signée Francis Ford Coppola sera projeté vendredi au Pathé Chavant. Plus qu'une suite, un chef-d'œuvre à lui tout seul.
Mardi 26 avril 2016 Le bruit courrait depuis quelque temps, des couloirs de l’Hôtel de Ville à ceux du conseil d’administration de la MC2 : le maire de Grenoble Éric Piolle et son équipe vont baisser de 100 000 € la subvention de la fameuse scène...
Mardi 22 décembre 2015 Cette année à Grenoble, on a notamment eu droit à de la politique culturelle difficile à suivre et de l'art contemporain dans la tourmente.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter