C'est samedi 5 juillet

Charline Corubolo | Mardi 1 juillet 2014

Deux fins et un début au programme du samedi 5 juillet. Commençons par la fin (pour changer) : l'exposition Format raisin à l'Espace Vallès se termine, tout comme celle présentée à l'Aire d'Agencement des Activités. Plus que quelques jours donc pour découvrir la diversité des raisins à Vallès et l'univers de jeu vidéo de Jérémie Cortial à AAA.

Pour finir, début de l'exposition collective Le geste des matériaux au Centre d'Art Bastille, avec le vernissage dès 18h.


Le geste des matériaux

Exposition collective
Centre d'Art Bastille Site sommital de la Bastille Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Formats raisin

Exposition collective
Espace Vallès 14 place de la République Saint-Martin-d’Hères
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Flippaper

De Jérémie Cortialov et Roman Miletitch
Aire d'Agencement des Activités 4 rue de l'Ancien Champ de Mars Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Symbiose matérielle

ARTS | Le geste des matériaux, nouvelle exposition du Centre d’art Bastille, est un champ de matériaux hétéroclites dans lequel des parpaings deviennent légèreté et le (...)

Charline Corubolo | Mardi 15 juillet 2014

Symbiose matérielle

Le geste des matériaux, nouvelle exposition du Centre d’art Bastille, est un champ de matériaux hétéroclites dans lequel des parpaings deviennent légèreté et le Placo se transforme en toile. Regroupant douze artistes français et étrangers, cette exposition collective interroge les fondements de la plasticité avec une question simple : comment des matières brutes peuvent-elles faire œuvre contemporaine ? Ancrées dans un contexte de recherche et de renouvellement par la banalité de l’environnement quotidien – le carton, le plastique –, les œuvres présentées vont plus loin que cette réflexion et explorent la façon, intime, avec laquelle les artistes travaillent des matériaux dits pauvres selon une gestuelle productive. Ici, le geste est induit aussi bien par une matière que par la main de l’auteur, les deux étant guidées par une intention commune. Le geste des matériaux dévoile ainsi une communion entre la création et son créateur, lui-même devenu matériau. Le carton de Vanessa Billy dessine une planète nouvelle, quand les briques alvéolaires de Vincent Mauger redéfinissent petit à petit notre perception des lieux. Les différentes pièces démontrent alors q

Continuer à lire

Dessine-moi un flipper

ARTS | Ceux qui ont suivi son parcours artistique au sein du collectif Elshopo le savent, l’intérêt de Jérémie Cortial pour l’univers du jeu vidéo (et plus (...)

Damien Grimbert | Mardi 24 juin 2014

Dessine-moi un flipper

Ceux qui ont suivi son parcours artistique au sein du collectif Elshopo le savent, l’intérêt de Jérémie Cortial pour l’univers du jeu vidéo (et plus largement de la pop culture) n’a rien de nouveau. On se souvient notamment de son Super Streaker avec Ze Script (qui transformait un banal jeu de foot en First Person Shooter impitoyable), ou plus récemment de Arcade Paper, sorte de Game & Watch géant aux décors sérigraphiés interchangeables. Plus ambitieux (et à ce titre encore au stade de prototype), son nouveau projet Flippaper, coréalisé avec le programmeur Roman Miletitch, propose quant à lui de dessiner vous même au feutre sur une grande feuille de papier votre propre parcours de flipper, puis de le rendre jouable instantanément sur une borne interactive conçue à cet effet. Un projet artistique et ludique accessible à tous, qui derrière ses atours « basse technologie », tisse subtilement des liens entre dessin, art numérique, jeu vidéo et linguistique. À découvrir jusqu’au samedi 5 juillet à l’Aire d’Agencement des Activités.

Continuer à lire

Boulimie visuelle

ARTS | Internet est devenu sans conteste l’espace médiatique le plus dense visuellement. Un atout qu’a su mettre à profit l’artiste et galeriste Michel Barjol il (...)

Charline Corubolo | Mardi 17 juin 2014

Boulimie visuelle

Internet est devenu sans conteste l’espace médiatique le plus dense visuellement. Un atout qu’a su mettre à profit l’artiste et galeriste Michel Barjol il y a maintenant deux ans. Afin de donner un nouvel essor à sa galerie Martagon dans le Vaucluse, il crée un groupe Facebook autour du format raisin, cette feuille de papier de 50 par 65 cm, en pleine saison des vendanges. Au fil du temps, de nombreux artistes publient leur création sur le réseau social et c’est ainsi que naît l’exposition Format raisin. Dans cette incroyable banque d’images, Michel Barjol fait une sélection qu’il renouvelle à chaque édition. Pour cette troisième manifestation, et la première à l’Espace Vallès, le tri s’est effectué en collaboration entre les deux lieux, avec toujours le même principe : diversité des techniques et des sujets, mais une seule possibilité de support – le format raisin. Si l’accrochage peut effrayer par sa densité, l’œil finit par s’habituer et trouve dans ce dédale artistique ce qui le séduit. Des artistes grenoblois côtoient des artistes étrangers, comme la figuration côtoie l’abstraction, la couleur, le noir et le blanc. Les fables animalières de Dominique Lucci

Continuer à lire