Le Ptit Labo embouteillé

GUIDE URBAIN | Ce n’est pas (ou plus) un secret : au journal, on aime bien le Ptit Labo, la petite manufacture de bières située rue d’Alembert, à Grenoble. Crise sanitaire oblige, son bar a (provisoirement) fermé, mais l'équipe propose désormais de la vente à emporter. On vous explique.

Martin de Kerimel | Mardi 9 février 2021

Photo : (c) Martin de Kerimel


C'était il y a à peine plus d'un an… et ça semble une autre époque : toute fin janvier 2020, on avait fait un saut au Ptit Labo pour célébrer leur première année d'existence. C'est désormais depuis le trottoir de la rue d'Alembert que l'on peut passer commande des bières disponibles au sein de l'établissement. Sept sont fabriquées sur place, sous des appellations aussi étonnantes que Bison Bisou, Fracas Divin, Ultra Fakir ou Oiseau Vertige. L'équipe en propose quelques autres, à la fois locales et artisanales. Contraint, comme tous les autres débits de boisson, de fermer son bar, le Ptit Labo poursuit son activité grâce à la vente à emporter. Et l'équipe embouteille elle-même les divers breuvages qui ont fait sa notoriété ! Surprise ? Pas vraiment : même si cela n'avait encore jamais été fait jusqu'alors, c'était l'une des idées de départ de Laureen, Denis et Jérôme, les tauliers "historiques" du lieu. Fatima, leur amie, est partie vers d'autres aventures, remplacée par Anto – qui, en cuisine, n'a pas encore pu faire ses débuts.

Dix heures de vente par semaine

Pour l'heure, le Ptit Labo est ouvert de 16h à 18h les mercredis, jeudis et vendredis, et de 14h à 18h toujours les samedis. « On a de très bons retours des gens du quartier, notamment », souligne Laureen. « Sachant que cela faisait donc partie de notre projet initial, on avait déjà le matériel, complète Jérôme. Toute la logistique technique était en place. » Il a tout de même fallu investir un peu, dans l'achat d'une étiqueteuse et d'une machine à laver les bouteilles (qui sont consignées). Le fait que le Ptit Labo ait l'image d'un vrai commerce de proximité, « où les gens achètent leur bouteille comme ils peuvent prendre leur baguette à la boulangerie du coin », comme le dit Denis, est un vrai atout.

L'établissement a su conserver le lien avec ses habitués et constate qu'ils se sont adaptés, eux aussi, pour consommer autrement. Parmi eux : des familles, des jeunes en collocation dans le quartier et « quelques personnes plus mûres, disons ». Une mixité déjà constatée au bar, que l'équipe compte rouvrir dès que possible et en y réorganisant des événements culturels, concerts et expositions, comme elle le faisait quand tout allait bien. D'ici là, le fonctionnement en société coopérative permet à chacun d'être salarié et donc de toucher du chômage partiel : « On a une pensée pour nos confrères indépendants : leur situation économique est beaucoup plus délicate. Quelque part, on est aussi un peu des privilégiés. »

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Un bon début pour le Ptit Labo

Anniversaire | L'établissement de la rue d'Alembert fête son premier anniversaire. L'occasion de faire une petite fête... et de lui dédier un court article.

Hugo Verit | Mardi 28 janvier 2020

Un bon début pour le Ptit Labo

« Le bilan est extrêmement positif ! » Alors que le Ptit Labo fête son premier anniversaire, Jérôme, l’un des quatre membres de la coopérative qui gère ce bar/manufacture de bières, a le sourire : « Le bouche-à-oreille a très bien fonctionné et l’affluence a dépassé nos espérances. » Au cœur du très vivant quartier Saint-Bruno, le Ptit Labo a séduit les habitants grâce à son concept. Ici, toutes les bières sont faites sur place et la carte bouge souvent : « Nous aimons beaucoup fabriquer des bières éphémères. D’ailleurs, on va développer ce point en mettant en place des collaborations avec d’autres brasseries. J’aime créer de la bière car c’est un produit vivant. Il y a peu d’ingrédients mais beaucoup de paramètres à prendre en compte », raconte Jérôme. Et si l’on aime ce lieu, c’est aussi pour sa programmation culturelle. On a pu écouter Julie Bally et Poupard en live cette année : « On va essayer d’organiser plus de concerts. » Mais le Ptit Labo accueille surtout des soirées DJ, avec des sets electro, electroclash ou world. Sans oublier les expositions, sur le rythme soutenu d’un vernissage toutes les six semaines. Le Ptit Labo sou

Continuer à lire

Un Ptit Labo pour l'amour de la bière (et du quartier Saint-Bruno)

GUIDE URBAIN | Niché à Grenoble au cœur d’un quartier Saint-Bruno en pleine mutation, un nouveau (et sympathique) bar a ouvert ses portes début février. Son nom : le Ptit Labo. Sa spécialité : des bières bio brassées sur place et une petite restauration maison. Nous avons rencontré l’équipe pour en savoir un peu plus.

Nathalie Gresset | Mardi 19 mars 2019

Un Ptit Labo pour l'amour de la bière (et du quartier Saint-Bruno)

S’il se fait discret depuis l’extérieur, le Ptit Labo, qui a ouvert début février au 46 rue d’Alembert, réunit tous les atouts pour devenir le QG chaleureux et décontracté des amateurs de breuvages fermentés. « Nous avons la double casquette "bar" et "manufacture de bières". Nous proposons des bières bio brassées sur place, des bières de producteurs régionaux et une cuisine aux influences françaises et méditerranéennes sous forme de tapas à partager entre amis. Tout est fait maison, avec des produits de saison et bio de préférence » explique Jérôme, l’un des instigateurs du projet. Une fois la petite terrasse de l’entrée passée, les clients pénètrent dans un local en "L" où le méli-mélo de pierres apparentes, briques, bois, métal, béton et murs bleu canard au liseré doré crée une symphonie post-industrielle savamment orchestrée. « On a fait des travaux dans le local mais on a voulu garder certains matériaux bruts car ils participent à l’âme de ce lieu. » En toile de fond, de grandes baies vitrées laissent entrevoir le « petit laboratoire à bière » où la magie opère. « Nous avons été surpris de voi

Continuer à lire