En avant la musique

ACTUS | On commence à connaître tout ou partie de la programmation de certains gros festivals du printemps et de l’été. Du coup, on liste ce que l’on pourra prochainement écouter à Nuits Sonores, Musilac & co. La rédaction

Aurélien Martinez | Vendredi 22 février 2013

Photo : Timothy Saccenti


La onzième édition de Nuits Sonores, l'incontournable festival électro lyonnais, se déroulera comme toujours en mai, pendant le week-end de l'Ascension. Avec, comme l'an passé (mais pour la dernière fois), une programmation nuit prévue aux anciennes usines Brossette et divisée, toujours comme l'an passé, en trois scènes aux dimensions décroissantes. Niveau live et DJ set, on attend beaucoup du plateau confié au festival norvégien Oya, sur lequel se succèderont les trois chefs de file de la nu-disco scandinave, à savoir Lindstrøm, Todd Terje et Prins Thomas – un Prins Thomas déjà croisé à Grenoble en septembre dernier, dans le cadre du festival Jour & Nuit de l'association MixLab. Également conviés à venir jouer à Lyon, Pantha du Prince, dont la techno racée et lumineuse dialoguera avec les carillons et percussions du Bell Laboratory, ou encore Rone (photo) et sa magnifique electronica pour boîte à musique.

Pedro Winter confirmera pour sa part son attachement aux pulsations urbaines en invitant à se produire sous son égide les rénovateurs pop de Breton (aussi déjà vus à Jour & Nuit – un grand moment), le masqué SBTRKT, dépositaire d'un dubstep soulful que ne renierait pas James Blake, et surtout le génial rappeur new-yorkais Mos Def. Enfin, on trépigne à l'idée de (re)découvrir en live Paradis, formation parisienne dont la dance pop en langue française a conquis le défricheur Tim Sweeney, et on se réjouit de la présence de Dan Deacon et de son électro pop ambitieusement délirante. Pour la prog complète, rendez-vous ici.

Du lourd au lac

Concernant Aix-les-Bains, la nouvelle édition du festival Musilac s'annonce déjà riche en têtes d'affiche. Car les premiers noms sortis sont costauds. On commence avec les géniaux Phoenix, qui ne le sont jamais autant (géniaux) qu'en live, comme on avait pu s'en rendre compte en compte en 2010 à la MC2. Ils viendront défendre leur nouvel album Bankrupt!, prévu pour avril. Auréolés d'un tout récent succès, l'Israélien Asaf Avidan (photo) et sa voix androgyne (sorte de croisement entre le timbre cautérisé au Jack Daniel's de Janis Joplin et le cristal d'archange de Jeff Buckley) seront propulsés devant les foules, eux qu'on avait pu découvrir à la Bobine en 2010 en version intimiste.

Quant aux très hype C2C, ils rajouteront Musilac à leur déjà longue tournée, qui les avait emmenés à Grenoble via Rocktambule en septembre dernier. Au programme aussi de cette douzième édition, les Suédois de The Hives (du rock garage cartoonesque qui trouve toujours le moyen de vous coller un chewing-gum mélodique dans les cheveux), le trio rock de zozos anglais baptisé Klaxons, Jamie Cullum, ou encore, rayon électro, Paul Kalkbrenner et Agoria.
Une sélection bien sûr non exhaustive, le préprogramme complet étant à retrouver en ligne.

Nuits sonores, du 7 au 12 mai à Lyon
Musilac, du 12 au 14 juillet à Aix-les-Bains

 

Lou Doillon

La fille de ses parents, qui vient d'être nommée artiste féminine de l'année aux dernières Victoires de la musique, sera cet été au festival gratuit Musiques en Stock.

Rendez-vous le 4 juillet à Cluses (Haute-Savoie) pour rencontrer celle qui a réussi le prodige de faire à la fois l'unanimité des critiques et celle des haters. À noter que le Canadien Patrick Watson est également annoncé là-haut sur la montagne.

 

Le Cirque Plume

Le Cirque Plume, troupe franc-comtoise qui, depuis trente ans, mêle comme aucune autre virtuosité et poésie, fête en 2013 ses trente années d'activité avec Tempus Fugit, œuvre musicale et acrobatique sur le temps et la mémoire. Après Besançon, c'est Lyon qui en aura la primeur dans le cadre des Nuits de Fourvière. Le festival accueillera en effet le spectacle du 28 jun au 1er août au Parc de Parilly, là où Zingaro avait installé son écurie mobile l'an passé.

Jazz à Vienne

L'équipe du festival a déjà lâché quelques noms. Sont attendus à Vienne du 28 juin au 13 juillet Carlos Santana, Marcus Miller (photo), le pianiste Roberto Fonseca, et la formation de l'Œil de l'Éléphant (Louis Sclavis, Michel Portal, Henri Texier, Christophe Marguet, Guy Le Guerrec).

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Cocktail électro

MUSIQUES | Nuits sonores, c’est le festival dédié aux musiques électroniques qui a lieu chaque année à Lyon, sur cinq jours. Et qui attire un public de toute la France et d’ailleurs. Zoom subjectif sur cette nouvelle édition qui fait suite à celle, fastueuse, des dix ans. La rédaction

Aurélien Martinez | Vendredi 26 avril 2013

Cocktail électro

Nuits sonores, c’est surtout trois grosses soirées qui affichent quasiment tout le temps complet. Mais c’est aussi une programmation de jour (enfin, de 15h à 22h), cette année aux très branchouilles Subsistances, qui envoie carrément du lourd. Oui, danser en pleine lumière, en plus d’être économique (pas besoin de chercher à se loger sur place), c’est possible, et on vous le prouve en six points. Quant à la programmation nuit, rendez-vous sur www.petit-bulletin.fr/lyon pour un tour d’horizon argumenté. Carl Cox On s'attendait à voir Carl Cox sur la scène commémorant les dix ans du festival : c'est finalement cette année que cette figure emblématique de la house britannique – tant pour ses vingt ans de carrière que pour ses dents du bonheur – fera sa première apparition à Nuits Sonores. Ne pesons pas nos mots, sa venue est un événement en soi.NS DAYS 1 – mercredi 8 mai Seth Troxler L'an passé,

Continuer à lire