Techno océanique avec DJ Richard et December

MUSIQUES | Ce samedi à l'Ampérage, la techno sera plus que de la techno. Et c'est tant mieux.

Damien Grimbert | Mardi 7 juin 2016

Photo : DR


Organisée conjointement par Hedone et Micropop, soit deux des collectifs techno grenoblois les plus aventureux en la matière, la soirée de ce samedi à l'Ampérage devrait réconcilier tous ceux qui attendent des musiques électroniques plus qu'un simple support monotone pour danser jusqu'à ce que la lassitude s'installe. Privilégiant l'investissement émotionnel et la puissance d'évocation à la fonctionnalité pure et simple, ses deux têtes d'affiches – DJ Richard et December – défendent en effet une vision de la techno radicalement différente du tout venant.

Co-fondateur de l'excellent label new-yorkais White Material, le premier (en photo) est l'une des figures de proue de la scène "outsider techno" qui rassemble, comme son nom l'indique, des artistes évoluant en marge des clichés habituellement accolés au genre. Sorti l'an passé sur Dial Records, son premier album Grind est ainsi emprunt d'une nostalgie pour les atmosphères côtières de l'État de Rhode Island, dans le Nord-Est des États-Unis, qui l'a vu grandir.

Auteur d'une techno rêche, revêche mais souvent emprunte de mélancolie, December alias Tomas More est quant à lui l'un des producteurs parisiens les plus intéressants du moment comme en témoignent ses sorties sur des labels de premier choix comme Blackest Ever Black, In Paradisum, Jealous God, ou Where To Now?

DJ Richard et December (live)
À l'Ampérage samedi 11 juin à 23h


DJ Richard + December


L'AmpéRage 163 cours Berriat Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Le Grindmarket ? « Un marché audacieux, ludique et déluré »

Événement | Dimanche 3 mars, le très rock’n’roll Grindmarket convie tous les amateurs de créations et d’animations « singulières et barrées » à l’Heure bleue de Saint-Martin-d’Hères pour une huitième édition « qui ne devrait pas manquer d’humour » selon RuBy-e, présidente de l’association Megagrawww Prod qui organise l’événement. Elle nous en dit plus.

Nathalie Gresset | Mardi 26 février 2019

Le Grindmarket ? « Un marché audacieux, ludique et déluré »

Cette année encore, il y aura du monde pour nous accueillir au Grindmarket, avec pas moins de quarante créateurs et artisans qui présenteront le fruit de leur imagination. Photographie au collodion humide, ferronnerie d’art, cigare box, meubles fabriqués avec des matériaux recyclés, objets de déco rigolos, bijoux originaux, corsets… « Il y en aura pour tous les goûts » assure RuBy-e, créatrice de bijoux et surtout organisatrice de l’événement. Pour la deuxième édition consécutive, ce marché « audacieux, ludique et déluré » prendra ses quartiers à l’Heure bleue, grande salle de spectacle de Saint-Martin-d’Hères. « Le lieu est magnifique et plus adapté que le boulodrome de Grenoble où nous étions avant. Il y a tout ce qu’il faut sur place : une vraie scène, de bonnes installations pour le son et la lumière, de bons techniciens... C’est parfait pour les spectacles qui rythment la journée. » « Pièces uniques, circuits courts et recyclage » Créé en 2012, le Grindmarket est né d’un constat. « Quand je me suis lancée dans la création de bijoux, je me suis rendu compte que je ne rencontrais

Continuer à lire

"Les Animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald" : trop cuites, les baguettes

ECRANS | de David Yates (GB-ÉU, 2h14) avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler…

Vincent Raymond | Lundi 12 novembre 2018

1927. Le sournois Grindelwald s’évade durant son transfert, affolant toutes les polices magiques du globe. Dumbledore expédie en secret Norbert Dragonneau sur ses traces, à Paris. Mais le collectionneur d’animaux fantastiques étant assigné à territoire britannique, il lui faut donc ruser… Désormais recyclée scénariste et productrice de ce cycle spin-off de Harry Potter, J. K. Rowling ne risque-t-elle pas, à force de tirer sur sa corde, de griller son aura auprès de ses plus fidèles fanatiques ? Oh, l’autrice dispose d’un confortable capital sympathie, et beaucoup de dragées surprises de Bertie Crochue seront avalées avant que ses émules ne commencent à douter de son infaillibilité, à renoncer à leur vénération pour ce gourou au sourire si doux. Prendre un tant soit peu de recul permet pourtant de constater la platitude paresseuse de cet épisode, qui pourrait tenir en deux formules de première année à Poudlard : "Dillutio salsa" (on rallonge la sauce) et "Revelatio caudalix" (on balance un vieux cliffhanger à la fin, histoire d’inciter à venir voir le prochain volet). Bien sûr, ce néo-pentateuque contient quelques friandises

Continuer à lire

GrindMarket : « Le public demande autre chose que des marchés traditionnels »

Événement | Dimanche 17 décembre se déroulera à l'Heure bleue (Saint-Martin-d'Hères) la septième édition du GrindMarket, « l'incroyable marché des créateurs rock'n'roll » proposé par l’association grenobloise Mégagrawww créations. On a rencontré son organisatrice RuBy-e Trompe Le Monde.

Alice Colmart | Mardi 12 décembre 2017

GrindMarket : « Le public demande autre chose que des marchés traditionnels »

Barbiers, cuisiniers, tatoueurs, disquaires… : le GrindMarket revient avec ses créateurs et ses animations toujours plus rock'n'roll. Après avoir été victime de son succès en 2016, il a déménagé cette année à l’Heure bleue, salle de spectacle modulable de Saint-Martin-d’Hères. « L’an passé, le marché se déroulait dans l’enceinte du boulodrome de l’Esplanade, un lieu trop petit pour le nombre de personnes présentes. Une partie du public n’avait pas pu voir les deux combats de catch » nous raconte l’organisatrice de l’événement Ruby-e – elle a préféré être appelée par son surnom. « La salle de spectacle, plus grande, permet notamment d’organiser un match de catch supplémentaire. » L’un d’eux verra s’affronter deux femmes. « C’est pour mon coté féministe ! Mais au-delà de toute revendication, on veut surtout faire une journée fun ou se rassemblent tout plein de domaines. » « Donner une tribune à des gens qui ne font pas de compromis » Du fun, il y en aura avec le spectacle de Lolla wesh, « une drag queen​ qui a un vrai gros public sur la toile grâce à qes vidéos c

Continuer à lire

Objekt, objet dansant non identifié

Soirée | Le jeune prodige berlinois de la techno sera vendredi 3 mars à la Belle électrique, grâce aux Grenoblois de Micropop. Réservez votre soirée !

Damien Grimbert | Mardi 28 février 2017

Objekt, objet dansant non identifié

C’est une chose d’inviter régulièrement des artistes techno et house à venir se produire à Grenoble. C’en est une toute autre de construire pas à pas une identité musicale forte et singulière, en sélectionnant chaque artiste non pas par sa capacité à rameuter les foules, mais par sa faculté à refléter les dernières évolutions d’une scène électronique en perpétuelle mutation. Et dans ce domaine, force est de reconnaître que le crew Micropop Records tire particulièrement bien son épingle du jeu. Après Ron Morelli, Helena Hauff, Low Jack, Kowton, DJ Richard ou encore John Heckle, les Grenoblois ont cette fois porté leur dévolu sur le Berlinois Objekt, jeune prodige techno signé sur le passionnant label PAN de Bill Kouligas. Loin des sonorités lo-fi analogiques en vogue depuis quelques années, ce dernier a au contraire construit sa réputation sur une techno expérimentale hi-tech au sound-design effervescent, comme en témoignait déjà son remarqué premier album Flatland en 2014. Pour autant, c’est bel et bien ses DJ-sets hautement aventureux, où s’entrecroisent influences IDM, électro, ambient, acid, noise, breakbeat et expérimental, qui o

Continuer à lire

Helena Hauff, projet chaos au festival Jour & Nuit

MUSIQUES | Zoom sur l'une des têtes d'affiche du festival, qui se produira vendredi 9 septembre au club secret du Palais des sports.

Damien Grimbert | Mardi 6 septembre 2016

Helena Hauff, projet chaos au festival Jour & Nuit

Tête d’affiche de la première nuit du festival Jour & Nuit, Helena Hauff n’oscille pas forcément dans un registre radicalement nouveau. Cette techno sombre, brute et abrasive, teintée de pulsations industrielles, d’électro de Detroit, de mélodies synthétiques, de sonorités acid et d’influences cold-wave et italo-disco, on l’a déjà entendue chez d’autres, mais rarement dispensée avec une telle force de conviction. Originaire de Hambourg et figure récurrente des soirées interlopes du club Golden Pudel, centre névralgique de la scène underground de la ville, la jeune Allemande a vu sa carrière exploser en l’espace de quelques années. Une carrière pourtant construite sur des valeurs diamétralement opposées à celles actuellement en cours dans la scène électronique mondiale : à rebours du fonctionnalisme et de la seule quête d’efficacité, Helena Hauff défend en effet une techno sauvage, crue, pulsionnelle et indisciplinée, où l’intensité et la puissance d’évocation règnent en seuls maîtres à bord. Quitte à déstabiliser l’auditeur et

Continuer à lire

Roller derby : les filles veulent du fun

CONNAITRE | Samedi 9 et dimanche 10 juillet, la Halle Clémenceau de Grenoble mettra à l'honneur ce sport d'équipe de contact assez original avec l'événement "J'irai jammer sur vos tombes". Tout un programme.

Damien Grimbert | Mardi 5 juillet 2016

Roller derby : les filles veulent du fun

Bande-son rock’n’roll musclée, codes esthétiques empruntés au catch (noms de guerre, look personnalisé), valeurs progressistes (entraide, solidarité, débrouillardise)… Le roller derby, sport de contact, d‘agilité et de vitesse dans lequel deux équipes en patins à roulettes s’affrontent sur une piste ovale, n’est décidemment pas une discipline comme les autres. Originaire des États-Unis, ce sport alternatif spectaculaire et (majoritairement) féminin est en plein essor en France et en Europe depuis quelques années. Et sera à l’honneur à la Halle Clémenceau le week-end des 9 et 10 juillet de 9h à 20h à l’occasion du tournoi J’irai jammer sur vos tombes, organisé par la team locale des Cannibal Marmots et réunissant des joueuses venues de toute la France. Une bonne occasion de sortir de sa routine habituelle, de se divertir sur fond de musique rock, de défendre ses joueuses préférées, et même de faire quelques emplettes, puisqu’une dizaine d’artisans du Grind Market, marché de créateurs vintage et rock’n’roll, seront également de la partie.

Continuer à lire

Quatre assos grenobloises sinon rien

MUSIQUES | Samedi 2 juillet, c'est soirée électro à la Belle électrique. Et ce sont des Grenoblois qui prennent les manettes.

Damien Grimbert | Mardi 28 juin 2016

Quatre assos grenobloises sinon rien

C’est une évidence trop souvent passée sous silence : la vie nocturne grenobloise ne serait rien sans le travail de défrichage quotidien mené par les assos électro locales. Ce sont elles qui accouchent des propositions artistiques les plus aventureuses, en invitant des DJs internationaux que personne d’autre ne se risquerait à programmer. Elles également qui permettent aux artistes émergents grenoblois de trouver une famille d’accueil, au sein de laquelle ils pourront grandir et se développer. Elles enfin qui sont les garantes de la vitalité de la plupart des soirées, en se démenant au quotidien pour attirer un nouveau public à venir partager leurs coups de cœur musicaux. Ce n’est donc que justice de voir ce samedi quatre de ces associations mises à l’honneur à la Belle électrique, le temps d’une soirée 100% locale. À l’affiche, les artistes du label Micropop Records, dont on vous a déjà vanté plus d’une fois les mérites, les vétérans chevronnés du crew Icône, en activité depuis maintenant deux décennies, les activistes techno de

Continuer à lire

Le GrindMarket, un marché pas comme les autres

CONNAITRE | L'incontournable marché de créateurs rock'n'roll se déroulera cette année au Boulodrome. On fait les présentations.

Damien Grimbert | Mardi 1 mars 2016

Le GrindMarket, un marché pas comme les autres

Marché de créateurs au succès sans cesse grandissant, le GrindMarket se distingue du tout venant par son esthétique forte, orientée vintage et rock’n’roll, mais aussi par sa volonté de mettre en valeur le travail d’artisans et de créateurs régionaux « qui ne trouvent pas toujours leur place sur des marchés classiques ». Après avoir investi successivement l’Ampérage pendant ses quatre premières éditions, puis la Belle électrique l’an passé, la manifestation se délocalise au sein des 700m2 du Boulodrome, sur l’Esplanade, pour laisser plus de place aux différents stands réunissant créations textiles, bijoux, accessoires, maroquinerie, objets d’art et de déco, coiffeurs, tatoueurs... À la fois centre névralgique et principale nouveauté cette année, un ring de catch mexicain (Lucha Libre pour les intimes) qui accueillera deux combats spectaculaires, mais également de la musique toute la journée avec aux platines DJ El Cannibal, un spectacle burlesque avec l’artiste Wanda De Lullabies, un concert surf et rock’n’roll des Cannibal Mosquitoes, des concours d’air guitar et de bras de fer, des démonstrations de tatouage et de nombreuses autres surprises. Le to

Continuer à lire

Qui es-tu, Micropop ?

ACTUS | Focus sur l'association à qui on doit la venue de Ron Morelli et DJ TLR ce samedi à la Belle électrique.

Damien Grimbert | Mardi 23 juin 2015

Qui es-tu, Micropop ?

Organisateur de la soirée à la Belle électrique avec Ron Morelli et DJ TLR, le collectif Micropop Records n’est apparu dans le paysage musical grenoblois qu’il y a un peu plus de deux ans, mais a rapidement réussi à s’imposer comme un incontournable chez les amateurs de musiques électroniques dansantes. Après un premier galop d’essai au mois de mars 2013, avec une soirée au Bar MC2 réunissant Tomas More et Clément Meyer du label Get The Curse, l’asso se rapatrie dès le mois de septembre suivant au Drak-Art, où elle invite depuis à intervalle régulier quelques-uns des artistes les plus excitants de la scène électronique actuelle : Carreno is LB, Jennifer Cardini, John Heckle, Low Jack, Remain… Composé d’un noyau dur d’une dizaine de personnes autour duquel gravitent un certain nombre d’électrons libres, Micropop investit également le Mark XIII dans le cadre de résidences mensuelles et développe en parallèle quelques projets plus discrets comme les MIXLR Sessions (dans lesquelles un artiste extérieur au collec

Continuer à lire

Micropop Records

MUSIQUES | Nom : Micropop Records Site : www.micropoprecords.com Créée en : décembre 2012 Styles musicaux défendus : techno, house et électro… Artistes associés : (...)

Aurélien Martinez | Mardi 1 avril 2014

Micropop Records

Nom : Micropop Records Site : www.micropoprecords.com Créée en : décembre 2012 Styles musicaux défendus : techno, house et électro… Artistes associés : Serom, Omaria, Sebic et Paul André Artistes invités : Clement Meyer (Get The Curse), Tomas More (Get The Curse), Jennifer Cardini (Correspondant), Carreno is LB (Correspondant), Danny Benedettini (Items & Things)… Soirées : Micropop Records Residency, tous les deux mois au Mark XIII + soirées spéciales au Bauhaus Bar, au Bal Ptit Club et au Drak-Art Prochaine sortie discographique : « pour bientôt ! » Prochaine soirée : vendredi 18 avril au Bal Ptit Club

Continuer à lire

Rock’n’shop

CONNAITRE | Quatrième édition déjà pour le GrindMarket, marché de créateurs rock’n’roll alternatifs organisé par Megagraww Créations et l’asso Mouchettes dont le succès ne se (...)

Damien Grimbert | Lundi 13 janvier 2014

Rock’n’shop

Quatrième édition déjà pour le GrindMarket, marché de créateurs rock’n’roll alternatifs organisé par Megagraww Créations et l’asso Mouchettes dont le succès ne se dément pas année après année. Toujours organisé le dimanche de 13h à 20h à l’Ampérage, le GrindMarket propose outre d’innombrables stands de créations textiles, de bijoux et d’accessoires déco, une véritable flopée d’animations qui font tout le sel de la manifestation. À retenir cette année, une sélection musicale assurée pendant toute la durée de la manifestation par la DJ parisienne Mademoiselle Vegas (rhythm’n’blues, rock’n’roll, jive, swing, rockabilly, soul…), trois shows néo-burlesques de la Lyonnaise Dottie Gooseberry à 14h, 16h et 18h, un concours d’air guitar à 17h, deux démonstrations de tatouage, une présentation de l’équipe de Roller Derby grenobloise Les Cannibal Marmots, une exposition photo signée Olya Creation, et enfin un apéro concert de clôture de Sugar Kid accompagné d’une dégustation de rhum à 19h. Le tout à entrée libre !

Continuer à lire

Rock Couture

CONNAITRE | Troisième édition ce dimanche pour le Grind Market, marché de créateurs devenu un véritable étendard de la culture rock’n’roll à Grenoble. Organisé de 13h à 20h à (...)

Damien Grimbert | Lundi 7 janvier 2013

Rock Couture

Troisième édition ce dimanche pour le Grind Market, marché de créateurs devenu un véritable étendard de la culture rock’n’roll à Grenoble. Organisé de 13h à 20h à l’Ampérage, on y retrouvera en plus des nombreux stands de créations textiles, de bijoux, d’accessoires déco, de tatouages, de roller derby et de disques vinyls, trois performances burlesques de X-Tatix Doll, un concours d’Air Guitar, un apéro-concert soul hip-hop jazzy du trio Al Pearl, et last but not least, une sélection musicale vintage du meilleur goût (soul, garage, freakbeat, yéyé, punk, rock’n’roll, ska, reggae) mixée sur vinyl pendant toute la durée de l’événement par l’infatigable DJ Yann Cracker. Précisons pour terminer que l’entrée sera gratuite et le bar ouvert pour les plus assoiffés !

Continuer à lire