Oiseaux-Tempête : étonnants voyageurs

Concert | Avec cette fois le Liban comme point d'ancrage, la formation Oiseaux-Tempête continue son voyage géographico-musical au cœur du fracas du monde. Pour un résultat magnifique et tumultueux qui, entre post-rock et jazz, restitue la crudité et la violence d'une réalité vue par le prisme d'une musique aussi organique que conceptuelle. À découvrir sur la scène de la Source.

Stéphane Duchêne | Mardi 23 janvier 2018

Photo : As Human Pattern


C'est dans les voyages que le groupe Oiseaux-Tempête trouve son inspiration ; et par eux qu'il s'exprime. Un voyage musical passé jusqu'ici par la Grèce (Oiseaux-Tempête en 2013) et une Turquie en pleine ébullition (Utopiya?). Cette fois, c'est le Liban qui fait office d'étape du carnet de voyage des meneurs Frédéric D. Oberland et Stéphane Pigneul sur leur dernier album en date AL-'AN (soit "maintenant" en arabe).

Là, ils sont allés à la rencontre de musiciens locaux pour un trip musical qui mêle jazz, noise et post-rock et se décline en trois langues : l'anglais, l'arabe et le français. Pour eux, il s'agit ici de témoigner de la richesse culturelle de ce concentré de la culture méditerranéenne qu'est le pays du grand cèdre, mais aussi de toutes ces douleurs et de tous ces drames (Through The Speech Of Stars, qui transpose en 17 minutes le poème de l'écrivain palestinien Mahmoud Darwich Red Indian's Penultimate Speech to the White Man), tout en s'échappant au-delà des frontières des pays voisins (Damas figure sur la carte de ce disque avec Bab Sharqui).

Syncrétisme musical

Mais il s'agit ici, malgré la présence de musiciens locaux (Johnny Kafta Anti-Vegetarian Orchestra, Charbel Haber, Abed Kobeissy ou Ali El Hout...), l'utilisation du "field recording" qui est l'apanage du groupe (à savoir enregistrer des sons d'ambiance, comme le chant du muezzin sur Through the Speech...) et sans doute grâce à la combinaison d'une ligne de conduite forte et d'autres invités (le fidèle G.W. Sok de The Ex, Sylvain Joasson, Mondkopf...), moins d'exotiser les genres traversés par le duo que de verser dans une sorte de syncrétisme culturel et musical post-moderne qui ne fait jamais perdre l'essence viscérale de la geste Oiseaux-Tempête.

Celui-là même que l'on peut retrouver dans le jazz lorsqu'il se nourrit des mélanges sans jamais en dévoiler les ingrédients, pour accoucher d'une matière infiniment organique qui se suffit à elle-même. Voyageurs, ravageurs, fracassants, ces Oiseaux-là ne naviguent jamais mieux qu'à contre-courant et contre le vent des tempêtes musicales que provoque leur observation du monde.

Oiseaux-Tempête & Mondkopf
À la Source jeudi 25 octobre à 20h30


Oiseaux-Tempête & Mondkopf + Egopusher


La Source 38 avenue Lénine Fontaine
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Oiseaux-Tempête & Mondkopf + Egopusher


La Source 38 avenue Lénine Fontaine
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

30 concerts (oui, 30) pour un automne musicalement parfait (et varié)

Panorama de rentrée culturelle 2018/2019 | Avec du rock, de la pop, de la chanson, du rap, du jazz, de la sono mondiale ; voire même, parfois, tout ça à la fois. Et des stars comme des révélations.

La rédaction | Vendredi 21 septembre 2018

30 concerts (oui, 30) pour un automne musicalement parfait (et varié)

The Mauskovic Dance Band Après un premier passage remarqué en février dernier au sein de l’explosive formation Altin Gün (qui rend hommage à la scène folk-rock psychédélique turque des années 1970), le talentueux producteur et multi-instrumentiste hollandais Nicola Mauskovic est de retour à la Bobine pour présenter cette fois son projet collaboratif Mauskovic Dance Band. Mêlant synthés et bongos, cumbia et space disco, rythmes afro-caribééns et no-wave dans un grand tourbillon psychédélique, ce projet né en studio puis développé sous la forme d’un véritable live-band risque fort de faire tourner les têtes ! À la Bobine jeudi 4 octobre Feu! Chatterton Comme on l'avait écrit, quelque peu estomaqués, il y a deux ans, le groupe Feu! Chatterton,

Continuer à lire

Les 20 concerts de l'hiver et du printemps à Grenoble

Panorama de rentrée culturelle | Avec de la pop d'ici et d'ailleurs, de la chanson en VF ou encore des grosses têtes d'affiche.

La rédaction | Mardi 9 janvier 2018

Les 20 concerts de l'hiver et du printemps à Grenoble

Mendelson 2017, année électorale, Mendelson publie Sciences Politiques, une œuvre au noir sociétale (comme souvent avec la formation de Pascal Bouaziz) dont chaque morceau plaque sur une reprise de classiques de Bruce Springsteen, Marvin Gaye, The Jam, Leonard Cohen, Lou Reed, The Stooges & co un texte en français à la terrible résonance sociétale (Les Peuples, Le Soulèvement, La Guerre) et à la poésie toute mendelsonienne. Un projet à part auquel le live devrait donner une saveur particulière, et qui sera précédé sur scène, en première partie, par l’excellent trio grenoblois Pelouse dont on a souvent vanté les mérites dans ces colonnes. À la Source vendredi 19 janvier Oiseaux-Tempête & Mondkopf La Grèce (Oiseaux-Tempête), la Turquie en révolte (Ütopiya?), le Liban (AL-'AN)... Partout où ils se posen

Continuer à lire