Jin Joo, le fast-food où s'arrêter le samedi au Grand Hôtel-Dieu

Restaurant / Une nouvelle enseigne a ouvert au Grand Hôtel-Dieu, qui rassemble bubble tea, mangas et nouilles de toute l'Asie : Jin Joo.

Après le néo bistrot "paysan" et localiste perché sur la Croix-Rousse, pourquoi pas un fast-food panasiatique dans le centre-commercial occupant l’ancien Hôtel-Dieu ? On ajoutera : visité en plein Black Friday, avec les sanitaires en panne. L’enseigne vient d'être ouverte (à grand renfort de marketing sauvage), par le groupe lyonnais Woko, qui a fait son succès (rue de la République par exemple) sur la street food d’inspiration vietnamienne.

à lire aussi : Semo, le resto où passer son dimanche

Cette année il avait déjà ouvert à Ampère (dans le triangle d’or de la culture  manga) : Wao, un "concept" de « noodle & bubble ». On est ici dans la continuité — d’ailleurs ce Jin Joo a son propre coin librairie, qui devrait être approvisionné de 4000 mangas.

L’endroit assume son côté industriel

Et donc on peut commander, sur écran tactile, l’une des neufs recettes de nouilles instantanées qui sont préparées sur place, dans la grande cuisine-comptoir du rez-de-chaussée en version "bouillon" ou "sans". L’endroit assume son côté industriel, puisqu’il cite les marques utilisées : comme les pâtes indonésiennes Indomie ou les thaïlandaises Mama (les mêmes que l’on trouve pour moins d’un euro à Paris Store).

C’était pour nous, qui avons essayé les peanut shin ramuyun, assaisonnées d’un bouillon au beurre de cacahuète, de tofu frit, de quelques grains de maïs, d’un œuf mollet et d’un peu de kimchi (en supplément), facile et flatteur — c’est à dire gras, sucré, salé, pimenté, écœurant sur la fin, c'est aussi rapide et pas bien cher. Ça se slurpe bruyamment accompagné d’un bubble tea : une boisson taïwanaise qui depuis peu cartonne, à base de thé, de lait, de colorants et de boules de tapioca.

Jin Joo
15 rue Bellecordière, Lyon 2e

Autour de 7€ le plat ; 12€ avec un bao et un mochi
Tous les jours de 11h à 23h

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Restaurants...

Mardi 26 avril 2022 Entre deux tranches de pain brioché : du pastrami ou des boulettes. À côté : un mac'n'cheese ou un épi de maïs. C'est l'Amérique ? Non, Schmok.
Mardi 1 octobre 2019 L’enseigne canadienne déboule en France et ne vient pas les mains vides : des pâtisseries traditionnelles ressemblant à une queue de castor l’accompagnent. C’est plein de gluten, comme on aime.
Mardi 24 mai 2016 Dépaysement garanti : il faut s'enfoncer en plein 3e ; South Part-Dieu. En venant de la rue Paul-Bert, on passe via un porche, sous un immeuble qui fut (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !