Durden : un bistrot efficace près des quais de Saône

Bistrot / À deux pas de Bellecour et de la Saône, sur une placette, l'élégant Durden Café sert au déjeuner une cuisine de bistrot ; sans chichis, qu'on a eu le plaisir de déguster pour 23€ (menu du midi).

En 2016 ouvrait La Bijouterie (1ᵉʳ) : un franc succès, des récompenses ; l’affaire est désormais fermée. Son chef, Arnaud Laverdin a disparu des radars, mais son compère des débuts, Noé Saillard, aurait atterri, selon les réseaux, aux fourneaux du Durden.

à lire aussi : Bazar (3e) : un nouveau bistrot en face de la Préfecture. 

C’est l’occasion de découvrir ce café de la place Antoine Vollon — une place à fontaine traversée par la rue du Plat. Il est en deux parties : une première qui accueille notamment la cuisine et le comptoir, et une annexe (le Bernardo), qui fut un ancien local d’antiquaire et se transforme le soir en bar à cocktails — dans la première on trouvait le jour de notre venue une tablée d’ouvriers, dans la seconde des gens du quartier : c’est donc bien, au déjeuner, un bistrot.

Un menu net et sans surprise

Ce midi de printemps — c’est-à-dire de février — , on engloutissait le menu à 23€. Net et sans surprise : d’abord un velouté de carotte, ensuite un filet de dorade, cuit à la limite (basse), nappé d’un beurre blanc, et légumes rôtis : des grenailles et des racines de toutes sortes. Enfin un impeccable gâteau à la châtaigne, zébré de caramel : parfait pour l'hiver. Le soir on tapasse. Midi et soir on trouve quelques jolis vins (normal les proprios ont une cave pas loin) plutôt bio-nature, genre Mosse en Loire. 

Durden
1 place Antoine Vollon, Lyon 2ᵉ. 
De midi à minuit. Fermé dimanche.

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Restaurants...

Mardi 26 avril 2022 Entre deux tranches de pain brioché : du pastrami ou des boulettes. À côté : un mac'n'cheese ou un épi de maïs. C'est l'Amérique ? Non, Schmok.
Mardi 1 octobre 2019 L’enseigne canadienne déboule en France et ne vient pas les mains vides : des pâtisseries traditionnelles ressemblant à une queue de castor l’accompagnent. C’est plein de gluten, comme on aime.
Mardi 24 mai 2016 Dépaysement garanti : il faut s'enfoncer en plein 3e ; South Part-Dieu. En venant de la rue Paul-Bert, on passe via un porche, sous un immeuble qui fut (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X