La lueur d'une pop ébréchée : Paolo Nutini au Radiant-Bellevue

Paolo Nutini

Radiant-Bellevue

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Entre pop et soul / Après avoir percé à 19 ans avec un album accrocheur et efficace, le chanteur écossais a su complexifier son univers musical en devenant, presque vingt ans plus tard, un musicien complet et raffiné.

Si son nom est indissociablement lié à une poignée de tubes qui l’ont révélé vers la fin de la première décennie du XXIe siècle (Last request, New shoes, Candy), l’évolution opérée à partir de son troisième album, Caustic love, sorti en 2014, a transformé le chanteur écossais en musicien complet à la profondeur presque inattendue.

à lire aussi : Sept concerts qui vont marquer le mois de juin

Bien entendu, la fascination de langue pop ne l’a jamais abandonné, mais depuis une dizaine d’années Paolo Nutini semble avoir voulu s’écarter du chemin tracé par les deux premiers recueils de chansons, pour se diriger vers un versant plus clair-obscur du paysage musical, teint de blues et soul, sur un fond folk structurant et séduisant.

à lire aussi : À Vienne sous les étoiles du jazz

Il faut donner du temps au temps

Après huit ans de silence, en juillet 2022 Nutini publie son quatrième (et pour l’heure dernier) album : Last night in the bittersweet. Un travail oxymorique voulant faire dialoguer concepts et esthétiques parfois dissonantes, où ombre et lumière peuvent se côtoyer combinant Van Morrison, Damien Rice et Otis Redding.

Grâce à sa voix unique légèrement éraillée et à des compagnons de route habiles, l’album, qui servira de colonne vertébrale au concert au Radiant-Bellevue, contient des petites pépites, de la jouissive cavalcade de Lose it, dialogue entre une guitare rugueuse et crûment rock et un chant distordu, et Everywhere, rencontre entre introspection et chanson d’amour.

Paolo Nutini
Au Radiant-Bellevue le 9 juillet

à lire aussi

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 25 avril 2022 Toujours curieux et singulier, le festival Superspectives accueille cette année quelques grands noms de la musique contemporaine et expérimentale : Gavin Bryars, Alvin Curran, Charlemagne Palestine…
Mardi 26 avril 2022 Il est libre, Iggy Pop. Bon, y en a quand même pas qui disent qu'ils l'ont vu voler, mais continuer de se trémousser torse-poils devant (...)
Mardi 29 mars 2022 Alors qu'il remonte sur scène pour présenter son dernier objet d'artisanat, La Vraie vie de Buck John, Jean-Louis Murat est l'objet d'une belle rétrospective menée par l'agence musicale lyonnaise Stardust et une vingtaine d'artistes aurhalpins.
Mardi 29 mars 2022 Un peu plus de deux ans après la tournée de Reward, la Galloise Cate le Bon est de retour sur une scène lyonnaise. Avec Pompeii, un album tout en minimalisme pop, composé et enregistré durant le grand confinement, et qui plonge dans la torpeur tout...
Mardi 1 mars 2022 Événement du côté du Ninkasi avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 1 mars 2022 2021 aura été l'année de l'avènement pour Tedax Max. Douze mois pour sortir trois albums et se hisser au premier plan de la scène rap locale. Avant son passage du côté de Vénissieux à Bizarre!, le vendredi 18 mars, on a échangé...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X