Quincy et cie

Rares sont les hommes de l’ombre de l’industrie musicale dont le nom est aussi évocateur que celui de Quincy Jones. à part Phil Spector et George Martin, et peut-être Berry Gordy de la Motown et Sam Philips de Sun Records. Aucun d’entre eux n’aura toutefois été aussi omniscient et omniprésent que Quincy Jones dans la musique américaine. Preuve qu’il l’est toujours, à plus de quatre-vingt ans, il nous présente à Jazz à Vienne ses derniers protégés. Stéphane Duchêne

Pour le grand public, Quincy Jones sera à jamais l’homme qui se cache derrière les plus grands succès de l’ascension fulgurante de Michael Jackson. Celui qui fit d’un jeune homme au talent inégalé une superstar planétaire, “The King of Pop“.

Mais Jones, producteur de génie – et par producteur, il faut entendre toutes les acceptions de ce terme – est aussi et surtout un musicien né. Ou presque né, gagné par le virus de la musique dès son enfance. Clark Terry lui apprend la trompette à treize ans et Ray Charles l’art de la composition – tant pis si c’est en braille. Il a quinze ans lorsqu’il joue aux côtés de Billie Holiday et Cab Calloway. à la fin de ses études, il rejoint l’orchestre d’un Lionel Hampton bluffé par ses compositions. On dit partout que Quincy a une oreille phénoménale et les plus grands jazzmen s’arrachent ses arrangements.

Après un détour par Paris dans les années 50, où il en profite pour suivre les cours de la papesse de la pédagogie musicale Nadia Boulanger – et accessoirement pour diriger Barclay Musiques – Jones revient aux States pour se rapprocher de la pop et enchaîne les succès avec Peggy Lee (If you Go), Lesley Gore (It’s my Party), Sinatra, Aretha et, bien sûr, le Give Me the Night de George Benson.

Keep On Keepin’ On

À la baguette de nombreuses BO de films (Sidney Lumet, Norman Jewison, Richard Brooks...), c’est sur le tournage de The Wiz qu’il rencontre Michael en 1978. Rencontre décisive qui débouchera sur Off The Wall, Thriller (l’album le plus vendu de tous les temps) et Bad.

L’aura de Quincy est telle que non seulement on se l’arrache – y compris pour remuscler des albums faiblards –, mais on joue aussi des coudes pour un petit caméo sur ses disques solo. Sa méthode : traiter les arrangements des morceaux les plus putassiers comme des orfèvreries jazz ou contemporaines, et les morceaux les plus exigeants avec le bon sens d’une oreille populaire.

Une oreille qu’il ne perd pas puisqu’à quatre-vingt ans passés, il présentera à Jazz à Vienne, au cœur d’un programme par ailleurs magistral (Robert Plant, Sharon Jones, Bobby McFerrin, The Roots, Stevie Wonder...), quelques-uns de ses poulains : le pianiste cubain Alfredo Rodriguez, la chanteuse canadienne Nikki Yanosky, le guitariste slovaque Andreas Varady et le pianiste Justin Kauflin. La présence de ce dernier permettra d’ailleurs de boucler la boucle du parcours de Quincy, puisque sera projeté Keep On Keepin’ On, film sur la rencontre de ce jeune musicien non-voyant avec son mentor Clark Terry, l’homme aux 905 sessions d’enregistrements et celui qui enseigna la trompette à Quincy.

Jazz à Vienne, à Vienne (Isère) jusqu’au samedi 12 juillet

 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 19 juin 2023 C'est une ambition avouée par Jazz à Vienne que d'avoir considérablement féminisé le line-up de son édition 2023. Une édition riche en grandes dames et en jeunes femmes qui promettent de le devenir. Mais qui ne dévoie pas pour autant ses propres...
Mardi 4 avril 2023 Les beaux jours approchent (paraît-il) et avec eux toute une série de festivals isérois (et un Savoyard très connu) dont les programmations sont aujourd’hui bien avancées. On vous récapitule tout ça, histoire de préparer au mieux vos prochaines...
Jeudi 16 mars 2023 Fort, mais pas satisfait du constat chiffré selon lequel le jazz serait une affaire d'hommes, Jazz à Vienne propose, avec un certain talent, une édition fortement rééquilibrée en présence féminine dans les moindres recoins de sa programmation. Mais...
Jeudi 22 septembre 2022 Le prestigieux festival Jazz à Vienne rattrape la fête de son 40e anniversaire, amputée en 2021. Au menu, des concerts gratuits les 23, 24 et 25 septembre dans 3 musées départementaux de l'Isère. Les absents peuvent se mettre sous la dent "Past...
Lundi 20 juin 2022 Du côté de Jazz à Vienne (qui se déroule cette année du 29 juin au 13 juillet), on a toujours laissé une belle place au hip-hop, et cette année plus encore : zoom sur nos coups de cœur.
Jeudi 25 novembre 2021 C'est un mélange d'habitués et d'artistes reportés des précédentes éditions que propose Jazz à Vienne avec les premiers noms de son édition 2022, déjà alléchante, qui dévoile également sa nouvelle identité visuelle.
Mardi 19 juin 2018 Avec Magma, Christian Vander a opéré dès la fin des années 1960 une petite révolution musicale dont beaucoup ne se sont jamais remis et dont lui-même n'est jamais sorti. Toujours au front, le légendaire batteur aux étranges glossolalies sera à Jazz...
Mardi 20 juin 2017 Quoi de plus normal que de célébrer les 50 ans de la disparition du géant du sax ténor John Coltrane dans un festival de jazz ? Quoi de plus évident que de le faire à Jazz à Vienne ? Qui de plus qualifié pour cela que le vénérable, et lui aussi...
Lundi 27 mars 2017 Jazz à Vienne, qui regarde souvent et encore vers l'avenir en faisant mûrir en son sein les jeunes talents, jette un joli coup d'œil cette année au passé et à ses disparus sous la forme d'une demie-douzaine d'hommages, parmi lesquels Fela,...
Mardi 21 juin 2016 Quel est le comble pour un festival de jazz ? De faire du classique. Ce pourrait être une blague récurrente du côté du Théâtre antique de la cité allobroge, mais c'est aussi la formule qui fait de Jazz à Vienne un incontournable de l'été. Où,...
Mardi 29 mars 2016 Les festivals s'effeuillent en cette fin d'hiver : au tour de Jazz à Vienne de présenter son programme, relevé et concentré sur les valeurs sûres. Voici notre top 5 (et la programmation complète).
Mardi 30 juin 2015 « Deux amis, un siècle de musique », c'est ainsi qu'est baptisée la tournée qui réunit Caetano Veloso et Gilberto Gil. Et qui les verra monter sur scène (...)
Mercredi 24 juin 2015 Entre éternels retours et renouvellement forcenés des talents, Jazz à Vienne continue pour sa 35e édition de puiser aux sources du jazz tout en se posant en laboratoire de la musique de demain. Stéphane Duchêne
Mardi 24 mars 2015 La programmation de Jazz à Vienne ? Du classique jamais trop classique, des habitués qui prennent le temps de se changer, des têtes d'affiche de tous ordres. Bref, Vienne tel qu'en lui même : ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre.
Mardi 24 mars 2015 La programmation de Jazz à Vienne ? Du classique jamais trop classique, des habitués qui prennent le temps de se changer, des têtes d'affiches de tous ordres. Bref, Vienne tel qu'en lui même : ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre....
Jeudi 22 mai 2014 Les gros festivals musicaux de la région ont dévoilé leur prog, parfois au compte-gouttes pour faire le max de bruit possible. On fait le point afin d’y voir plus clair et cocher les bons jours sur le calendrier.
Mardi 18 mars 2014 Entre stars du rock, chouchous assignés à résidence et métamorphes musicaux, Vienne parvient chaque année à faire du neuf avec une formule qui n'en finit plus de faire ses preuves. À l'image d'une édition 2014 (27 juin – 12 juillet) de haute volée...
Dimanche 30 juin 2013 Attendu comme le Messie, le Sugar Man Rodriguez a déçu lors de ses récentes prestations parisiennes. Et si, à la veille de son concert à Jazz à Vienne, en première partie de Ben Harper, on attendait finalement un peu trop de cet extraordinaire...
Jeudi 21 mars 2013 Pas facile de se distinguer quand on porte le nom de la capitale d'un autre pays ou celui d'un département situé à l'autre bout de la France... à Vienne. (...)
Jeudi 21 juin 2012 Qui dit été dit festivals, qui dit festivals dit jazz, qui dit jazz dit "Jazz à Vienne", point de rencontre annuel de la grande migration des jazzeux du monde entier. Stéphane Duchêne
Mardi 14 juin 2011 On vous l'a dit, Jazz à Vienne a sorti cette année le tapis rouge pour un plateau de très haute volée qui comprend le bassiste funk et bigarré Bootsy Collins, (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X