"La Migration des canards" : fille de bonne famille

La migration des canards

Espace 600

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Théâtre / La metteuse en scène grenobloise Émilie Le Roux, de la compagnie les Veilleurs, revient avec une nouvelle proposition tout public (à partir de 12 ans) centrée sur le parcours d'une jeune fille d'immigrés. Un spectacle fort à découvrir mercredi 24 et jeudi 25 janvier à l'Espace 600.

Une phrase dans la note d'intention de La Migration des canards, nouveau spectacle de la compagnie grenobloise Les Veilleurs (à qui l'on doit notamment la réussite jeune public Mon frère, ma princesse), résume parfaitement l’ambition de cette proposition issue de leur cycle "Migrations [passer & demeurer]". « Loin des clichés, nous découvrons de l’intérieur [au sein d’une famille] les conséquences de ce que l’on pourrait nommer "l’injonction d’exemplarité" faite aux immigrés, comme si pour légitimer leur présence, ils ne devraient pas seulement faire bien, ils devraient faire mieux. »

à lire aussi : Émilie Le Roux : « Le jeune public ? Du tout public ! »

Une "injonction d'exemplarité" que l'auteure Élisabeth Gonçalves a fait porter, dans un monologue dont la metteuse en scène Émilie Le Roux s'est emparée, à la jeune fille d'un couple de gardiens. Seule en scène, au cœur d'une scénographie et d'une bande-son contrecarrant avec le côté quotidien du récit, la comédienne Élisa Bernard porte le texte à bout de bras, jonglant entre des passages, pour caricaturer, très "théâtre contemporain" dans l'adresse (les personnages sont appelés « le père », « la mère » et « l'enfant »), et d'autres d'une très grande force (une scène dans une cour d'immeuble avec un voisin, la tirade désespérée d'un père à sa fille…), lorsque l'intime met en lumière des enjeux plus grands.

En découle un court spectacle (moins d'une heure) tout public (à partir de 12 ans) qui, s’il ne colle pas à l'actualité migratoire la plus brûlante, démontre une fois de plus que le théâtre peut, avec les codes, les mots et la poésie qui lui sont propres, se faire l'écho des chamboulements du monde. Et peut-être même, soyons fous, contribuer à l’améliorer.

La Migration des canards
À l'Espace 600 mercredi 24 janvier à 10h et jeudi 25 janvier à 10h et 19h30

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 8 décembre 2020 Témoignages. Ils auraient dû retrouver leur public en novembre, mais le second confinement les en a empêchés. On a pris des nouvelles de trois de nos artistes grenoblois préférés.
Mardi 22 décembre 2015 Cette année, deux spectacles de théâtre nous ont fait un bien fou. Et un ponte de la danse a dû faire ses cartons.
Mardi 8 décembre 2015 Émilie Le Roux, metteuse en scène grenobloise à la tête de la compagnie Les Veilleurs, proposera cette semaine un drôle de spectacle avec 106 interprètes (106, oui) pour marquer la fin de sa résidence à l’Espace 600, la scène jeune public de...
Mardi 15 septembre 2015 Plusieurs compagnies grenobloises (ou apparentées) reprennent cette saison des spectacles créés les années précédentes. Mais comme ils sont excellents, pourquoi se priver de les (re)découvrir ?
Mardi 6 janvier 2015 C’est la grande réussite de la fin d’année dernière à Grenoble : la mise en scène de Mon frère, ma princesse, excellent texte de l’auteur jeunesse Catherine (...)
Mardi 9 décembre 2014 Avec "Mon frère, ma princesse", la metteuse en scène grenobloise Émilie Le Roux signe un spectacle poignant sur un enfant «qui ne veut pas être un garçon». L'une des plus belles réussites de l'année écoulée, et assurément le futur succès d'un...
Mardi 22 avril 2014 Cette semaine à l’Espace 600, la metteuse en scène grenobloise Émilie Le Roux dévoile son passionnant projet "Boys’n’girls", sous-titré « conformité – indentité – liberté ». Avec trois formes théâtrales courtes, dont une lecture très juste du...
Mardi 16 octobre 2012 Après un passage par la case mythologie avec Antigone, retour à Thèbes, la metteuse en scène grenobloise Émilie Le Roux (compagnie Les Veilleurs) revient à ses (...)
Jeudi 11 octobre 2012 La compagnie grenobloise Les Veilleurs, menée par Émilie Le Roux, vient de signer pour une résidence de trois ans à l’Espace 600, la scène jeune public de l’agglo nichée au cœur de la Villeneuve. Une résidence qui débutera avec la reprise du très...
Lundi 14 février 2011 Émilie Le Roux, metteuse en scène grenobloise qui nous avait plutôt habitués à monter du jeune public, revient cette fois-ci avec sa version d’Antigone. Sa (...)
Mercredi 6 février 2008 Critique / Après avoir été comédienne et metteure en scène, Nathalie Papin se consacre à l’écriture de théâtre en direction de la jeunesse. Elle est entre autres l’auteur de Le pays de rien, pièce métaphorique et philosophique aux allures de conte...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X