PB d'or 2015 : théâtre et danse

Rue des voleurs

Espace Paul-Jargot

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Cette année, deux spectacles de théâtre nous ont fait un bien fou. Et un ponte de la danse a dû faire ses cartons.

Le PB d’or des spectacles grenoblois qui font du bien : Rue des voleurs (Bruno Thircuir) et Mon frère, ma princesse (Émilie Le Roux)

Que ce soit avec le roman Rue des voleurs de Mathias Énard (sur un jeune ­Marocain qui finira à Barcelone) ou la pièce jeune public Mon frère, ma princesse de Catherine Zambon (sur un gamin de cinq ans qui veut simplement porter des robes), deux metteurs en scène grenoblois (Bruno Thircuir de la Fabrique des petites utopies et Émilie Le Roux des Veilleurs) ont, cette année, embrassé avec finesse des thèmes sociétaux forts pourtant sujets aux crispations et aux délires les plus dingues – la question des migrants pour l’un et celle des études de genre pour l’autre.

En a résulté deux spectacles dépassionnés et, surtout, passionnants qui illustrent parfaitement comment des artistes peuvent défendre un discours humaniste et intelligent simplement avec leur art. En ces temps troubles où toutes les paroles semblent avoir voix au chapitre (surtout les plus rances), ça fait un bien fou.

Pour info, Rue des voleurs sera redonné le samedi 2 avril à l’Espace Paul Jargot de Crolles et Mon frère, ma princesse le mercredi 20 janvier à l’Odyssée d’Eybens.

Le PB d’or du meuble qui va devoir changer de place : Jean-Claude Gallotta

Il sera donc resté 31 ans à la tête du Centre chorégraphique national de Grenoble (situé dans les locaux de la MC2) ce qui, dans un paysage culturel national où les têtes valsent pas mal, est énorme. On avait du coup presque fini par croire qu’il avait été nommé à vie. Mais non : en mars dernier, le Ministère de la culture a demandé au chorégraphe Jean-Claude Gallotta de libérer la place (au duo Yoann Bourgeois – Rachid Ouramdane, après audition des différents postulants bien sûr). Une page se tourne, Gallotta ayant brillamment marqué la danse contemporaine française depuis Grenoble – on ne se rend pas toujours compte des pépites que l’on a quotidiennement sous les yeux.

Quant à son avenir artistique en compagnie indépendante, on ne se fait aucun souci : le Ministère de la culture va l’accompagner financièrement pendant trois ans à hauteur de 200 000 euros annuels. Et la MC2 va continuer à le soutenir avec un statut particulier proche de celui d’artiste associé. On n’a pas fini de croiser la route de Jean-Claude Gallotta, et tant mieux – sa reprise cette année de son fameux My Rock était grandiose.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 28 janvier 2021 Le spectacle vivant, c'est leur métier : à défaut de pouvoir se produire en public, les compagnies de théâtre et de danse réfléchissent à leur avenir, continuent parfois de travailler et attendent impatiemment un retour à la normale. Nous sommes...
Mardi 8 décembre 2020 Témoignages. Ils auraient dû retrouver leur public en novembre, mais le second confinement les en a empêchés. On a pris des nouvelles de trois de nos artistes grenoblois préférés.
Mardi 23 juin 2020 Après une fin de saison largement amputée du fait de l’épidémie de coronavirus qui a contraint le monde culturel à se mettre en pause dès la mi-mars, les salles de spectacles de l’agglomération grenobloise se tournent vers l’avenir. Et ont, pour la...
Mardi 5 novembre 2019 Une, deux représentations, trois grand maximum et puis s'en va. Comment se fait-il que les spectacles de danse restent aussi peu longtemps à l'affiche contrairement au théâtre ? Le phénomène est national, comme l’a démontré une grande enquête...
Mardi 4 décembre 2018 Le chorégraphe grenoblois Jean-Claude Gallotta sera à la MC2 du mardi 11 au samedi 15 décembre avec sa nouvelle création basée sur le "Bonjour Tristesse" de Françoise Sagan.
Mercredi 21 novembre 2018 Samedi 17 novembre, comme quelque 400 autres courageuses et courageux, nous avons passé la journée enfermés dans la MC2 afin de retracer 50 ans (voire plus) d’histoire de cette maison de la culture phare en France. Vous n’y étiez pas ? Voici un...
Lundi 22 janvier 2018 La metteuse en scène grenobloise Émilie Le Roux, de la compagnie les Veilleurs, revient avec une nouvelle proposition tout public (à partir de 12 ans) centrée sur le parcours d'une jeune fille d'immigrés. Un spectacle fort à découvrir mercredi...
Lundi 25 septembre 2017 Le metteur en scène grenoblois de la Fabrique des petites utopies revient avec un spectacle interprété par des circassiens et des comédiens dans lequel le jeu d'échecs permet d'aborder des questions plus larges et contemporaines.
Mardi 21 mars 2017 Pour sa 11e édition, le festival culturel interuniversitaire du Tramway nommé culture (le service culturel de la fac) a décidé de se faire, et de vous faire, peur avec un thème épouvantable : les monstres. Du théâtre à la musique, en passant par des...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter